Chaykhaboulaliyah's Blog


Au sujet du Cheveu du Prophète

Posted in islam par chaykhaboulaliyah sur février 27, 2010

Un grand savant contemporain, que Dieu l’agrée, avait dit : « Ma croyance est que celui a touché le cheveu prophétique honoré, et en a recherché les bénédictions (qui a fait le tabarrouk), en le touchant sans intermédiaire, alors celui-là est comme celui qui a vu le Prophète ^alayhi ssalatou wa s-salam, en rêve sous sa véritable apparence. C’est-à-dire qu’il mourra sur l’Islam, et ne sera pas châtié, ni dans la tombe, ni dans l’au-delà.

 

Celui qui l’embrasse (le cheveu Prophétique) sans intermédiaire, entrera au paradis sans châtiment. Et ceci est une chose dont les Savants n’ont pas parlé.

De même, cette annonce de bonne nouvelle a lieu pour celui qui le voit sans intermédiaire, ou avec un intermédiaire mais de façon à le voir et ce, même s’il ne le touche pas.

 

Celui qui le touche, sans intermédiaire, verra le Prophète au moment de la mort. Celui qui voit le cheveu honoré, même à travers un verre, est comme celui qui voit le Prophète en rêve.

 

Le musulman qui en a recherché les bénédictions (qui a fait le tabarrouk) sans intermédiaire, puis est sorti de l’Islam, il va certainement revenir à l’Islam et mourir musulman, et la trace de bénédiction restera sur sa main.

Celui qui était sur une question de mécréance et qui l’a touché sans intermédiaire, il lui est espéré qu’il revienne (à l’Islam), avant de mourir, et il mourra sur la foi.

 

La femme qui est descendante du Prophète, ou celle dont la mère est descendante du Prophète, ou celle dont le mari est descendant du Prophète, il lui est permis de le toucher (le cheveu Prophétique), sans intermédiaire.

 

Tout comme il est permis à celui qui est en état de janabah de le toucher sans intermédiaire. La femme qui n’est pas descendante du Prophète, a la bonne nouvelle, ainsi qu’à autre qu’elle, par le simple fait de le voir, même si elle ne le touche pas. »

 

Rêve d’un Chaykh

Un Chaykh contemporain
raconte : « Il m’était parvenu qu’un savant a dit que : « Celui qui a vu le cheveu du Prophète et a fait le tabarrouk avec –recherche de bénédiction-, et ce, avec ou sans ha‘il – intermédiaire –,  il meurt sur la foi et il ne sera pas châtié : ni dans la tombe, et ni dans l’au-delà ». Alors je suis allé voir ce savant, je lui ai dit: « Mawlana avez-vous dit cela? « 
Il m’a dit:
« Oui et il n’y a pas de paroles à ce sujet ni du Qour’an et ni du Hadith et ni
les
savants ont parlé de cela, moi j’ai dit cela
« . Alors moi je l’ai diffusé dans les assemblées, c’est-à-dire que je l’ai raconté dans les leçons.

Quelques temps plus tard, il y a eu un parmi ceux qui assistent à mes cours quelqu’un qui m’appelle et me dit:  » Hier je voulais
te raconter une vision que j’ai vu dans le rêve » je lui ai dit: « c’est quoi ? « 
il m’a dit:
« J’ai vu une femme avec qui je travaille dans l’entreprise, et avec elle le livre Hallou l-alfadh al-Moukhtasar’ (l’explication des termes du Moukhtasar), à l’intérieur il y avait une enveloppe, et dans cette enveloppe il y
avait des cheveux du Messager ^alayhi ssalatou wa s-salam.
Elle montre les cheveux au propriétaire de l’entreprise elle lui dit:
« ce sont les cheveux du Messager ^alayhi ssalatou wa s-salam. Il lui a alors demandé pour confirmer : « ce sont ses cheveux ?
 » elle a dit :
« oui ». Il (le frère) a dit:
« moi je les
regardais »
après un petit moment pendant qu’ils les regardaient et discutaient, le Messager est apparu. Et je me suis mis devant le Prophète,
je lui ai dit : « ô Messager de Allah ces cheveux
sont a
toi? « 
il a dit, ce qui signifie: « Oui
ceci est à moi, et proviennent de ma tête
« , et il a mis sa main sur sa tête. Ensuite le Messager salla l-Lahou alayhi wa sallam lui a dit
ce qui signifie :
« Celui qui a vu le cheveu du Prophète et a fait le tabarrouk avec, et ce, avec ou sans ha‘il –intermédiaire-,  il meurt sur la foi et il ne sera pas châtié ni la dans tombe, et ni dans l’au-delà« .
En
fait cette parole est la même que la parole du savant. Alors lui quand il a entendu du Messager cela, il s’est mis à réfléchir et il s’est dit : « où est-ce que j’ai entendu cette parole ? Alors il s’est rappelé de moi, il a dit : « je me suis rappelé de toi, tu nous as dit cette parole dans la leçon, tu nous as dit que le savant a dit ça et ça » il a dit:  » moi je me suis rappelé de toi mais je lui ai pas encore parlé, alors lorsque ça m’est venu à l’esprit ». Alors qu’est-ce que le Messager lui a dit, ce qui signifie: «  C’est moi qui ai dit cela au savant, et c’est cela sa conviction « . Alors j’ai raconté cela au savant, le savant a été très content il s’est mit à dire : « Allahou akbar Allahou akbar, enregistre-le, écris-le », alors je l’ai écrit et je lui ai donné.

Advertisements
Commentaires fermés sur Au sujet du Cheveu du Prophète

%d blogueurs aiment cette page :