Chaykhaboulaliyah's Blog


Les signes annonciateurs du jour dernier

Posted in islam par chaykhaboulaliyah sur juillet 29, 2010
Tags:

La louange est à Allah, le Seigneur des mondes, que Allah honore et élève davantage le rang de notre maître Mouhammad et qu’Il préserve sa communauté de ce qu’il craint pour elle. Nous demandons à Allah qu’Il nous fasse apprendre ce que nous ignorons, qu’Il nous fasse nous rappeler de ce que nous avons oublié et qu’Il nous augmente en connaissances et nous Lui demandons de nous préserver de l’état des gens de l’enfer. Nous demandons à Allah qu’il fasse que nos intentions soient sincères par recherche de son agrément.

Notre prophète Mouhammad, salla-l-Lahou ^alayhi wa sallam, nous a annoncé qui vont se produire dans le futur que ce soit dans le bas monde ou dans l’au-delà. Nous avons vu le supplice et la félicité dans la tombe, c’est-à-dire que lorsque l’homme sera enterré, dans sa tombe, il reprendra conscience et il sera interrogé sur ce qu’il disait au sujet du prophète Mouhammad, si c’était quelqu’un qui avait cru que le prophète est bien un envoyé de Dieu ou si c’est quelqu’un qui était incrédule et nous avons que Allah accorde une félicité dans la tombe pour le musulman qui est pieux, c’est-à-dire celui qui fait les devoirs et qui évite les interdits. Il accorde également la félicité dans la tombe pour certains musulmans qui n’étaient pas morts pieux mais qui auront droit à cette félicité grâce à quelque chose comme ceux qui sont morts martyrs.

Dieu réserve un supplice dans la tombe pour ceux qui meurent sur une autre religion que l’Islam et également certains musulmans désobéissants auront un supplice dans leur tombe mais ce sera un supplice inférieur à celui du non musulman.

Celui qui renie le supplice dans la tombe, il sort de l’Islam, c’est-à-dire que si il était musulman et qu’il a renié le supplice dans la tombe, il sort de l’Islam parce qu’il aura contredit le Qour’an, il aura contredit la parole du prophète Mouhammad, il aura contredit l’unanimité des savants de l’Islam.

Parmi les signes annonciateurs du Jour dernier, c’est-à-dire les choses qui vont se produire dans ce bas monde, qui indiquent que ce bas monde va bientôt finir et que ce sera l’au-delà qui va commencer, il y a de petits signes annonciateurs et de grands signes annonciateurs.

Parmi les petits signes, il y a la disparition de montagnes, les montagnes entières vont disparaître, que parmi les petits signes, il y a le grand nombre de tremblements de terre. Parmi les petits signes annonciateurs, il y a également le grand nombre de maladies que les gens ne connaissaient pas auparavant. Egalement il y a le grand nombre de charlatans, les gens qui prétendent guider des gens et également les orateurs qui diffusent la discorde, tout cela s’est produit. Il y a également, la prétention de certaines personnes à la prophétie et cela aussi s’est réalisé. Parmi les petits signes, il y a également le changement des saisons de sorte que l’été devient comme si c’était l’hiver et l’hiver devient comme si c’était l’été. Il y a également le peu de science parmi les gens, c’est-à-dire que les gens n’ont pas maîtrisé la science de la religion comme ils la maîtrisaient par le passé, et ça aussi nous le voyons, aujourd’hui il y a beaucoup d’ignorance. Parmi les petits signes que nous avons vu également, il y a le grand nombre d’assassinats et l’injustice et tout ceci nous l’observons. Il y a également le temps qui semble s’emballer, c’est-à-dire que les jours passent très rapidement, les mois et les années et tout ceci, nous le constatons. Parmi les petits signes, il y a le rapprochement des marchés, des centres commerciaux, ils deviennent très nombreux, c’est-à-dire qu’il n’y a pas une grande distance qui sépare un marché d’un autre et il y a les ennemis de la communauté du prophète Mouhammad, les différentes communautés qui vont s’allier contre la communauté du prophète Mouhammad, tout comme des gens affamés autour d’un récipient de nourriture, c’est-à-dire, ils l’attaquent de toutes parts et tout cela s’est produit.

Parmi les petits signes également et c’est le dernier qui n’est pas encore apparu, c’est un homme qui s’appelle Al-Madhiyy, le Bien guidé, ^alayhi s-salam qui va venir. Il va naître dans son époque et il va apprendre auprès des savants de son époque. La confirmation de sa venue provient d’un hadith sûr rapporté dans le sahih de Ibnou Hibban et également Abou Dawoud dans ses Sounan ainsi que At-Tirmidhiyy dans son Jami^ et Al-Hakim dans Al-Moustadrak, ils ont rapporté de ^Abdoullah Ibnou Mas^oud, que Allah l’agrée, que le messager de Allah, salla-l-Lahou ^alayhi wa sallam, qui a dit « la taqoumou s-sa^a hatta…. », c’est-à-dire « Le jour du Jugement ne viendra pas avant qu’un homme prenne le pouvoir et il fait partie de ma famille. Il s’appelle comme je m’appelle et son père portera le même prénom que mon père et il remplira la terre de justice et d’équité ». Cet homme, Al-Mahdiyy, s’appelle Mouhammad fils de ^Abdoullah comme notre prophète s’appelle Mouhammad fils de ^Abdoullah. Il est soit de la descendance de Al-Haçan ou de Al-Houçayn, qui sont les deux enfants de Fatima la fille du prophète et il est parvenu dans ? qu’il y aura au tout début de son apparition, un ange qui va l’accompagner qui va dire aux gens « voici le calife que Dieu a désigné, Al-Mahdiyy, alors suivez-le ». Il est rapporté également que Al-Mahdiyy au tout début, il va sortir de Médine, la ville de notre prophète et il sera accompagné de mille anges qui vont le soutenir. Puis il ira à la Mecque et là-bas, il y a trois cent saints qui seront les premiers à lui faire pacte d’obéissance et d’allégeance. Ensuite, il y aura une armée que les gens vont constituer pour le combattre et Allah fait que cette armée sera ensevelie entre La Mecque et Médine, Dieu fait que la terre s’ouvre et avale cette armée que les gens auront préparée pour combattre Al-Mahdiyy. Après cela, Al-Mahdiyy s’installera au pays de Ach-Cham, c’est-à-dire l’actuelle Syrie, Jordanie, Palestine. Nous avons vu quels étaient les grands signes annonciateurs du Jour du Jugement. Après l’apparition de Al-Mahdiyy ce sera la fin des derniers petits signes et ensuite il y aura dix grands signes.

Ces dix grands signes seront la sortie de ad-dajjal, c’est un menteur, un imposteur, ad-dajjal signifie « le charlatan », « le menteur ». Il y aura aussi la descente de Jésus qui est un prophète qui n’a pas été tué, qui n’a pas été crucifié, il est actuellement vivant dans le ciel, le deuxième grand signe annonciateur du Jour du Jugement c’est la descente de Jésus sur terre, il va descendre et il appliquera la loi de Mouhammad. Le troisième grand signe, c’est la sortie de deux tribus qui s’appelle Ya’jouj et Ma’jouj – Gog et Magog. Ces deux tribus sont des humains qu’un homme vertueux qui s’appelle Dhoul Qarnayn a fait emprisonner quelque part sur terre il y a bien longtemps et ce sont des humains qui se reproduisent beaucoup et l’un d’entre eux avant de mourir laisse mille de sa descendance. Le troisième grand signe, c’est lorsqu’ils vont sortir de l’endroit où ils sont cachés sur terre, ils vont détruire tout sur leur passage. Le quatrième grand signe, c’est le levé du soleil de son couchant, c’est-à-dire de l’endroit où d’habitude il se couche et il y a aussi la sortie d’une bête de terre, elle sort de la terre et c’est une bête étonnante, elle s’adresse aux gens et elle reconnaît qui est musulman et qui est mécréant. Personne ne pourra cacher son état, elle dénoncera tout le monde. Après cela, Dieu n’accepte plus le repentir, c’est-à-dire après le levé du soleil de son couchant et la sortie de la bête de terre, Dieu n’accepte plus le repentir. Avant cela, celui qui veut se repentir, c’est-à-dire soit il était désobéissant, il veut se repentir de ses péchés ou il était mécréant, il veut entrer en Islam, avant cela la personne peut se repentir, mais après ces deux grands signes, les gens ne pourront plus se repentir. Ces deux signes, la sortie de la bête de terre et le levé du soleil de son couchant vont se produire un même jour, entre l’aube et le douha, c’est-à-dire une vingtaine de minutes après le levé du soleil, ils vont se produire dans cet intervalle du temps. Il y aura parmi les grands signes une fumée qui va descendre et qui va se diffuser sur terre, les mécréants vont faillir en mourir tellement c’est une fumée dense. Quant au musulman, cela aura l’effet d’un rhume pour lui. Les huitième, neuvième et dixième grands signes, ce sont trois fissures dans la terre. La terre va se fissurer : il y aura une fissure à l’est, une à l’ouest et une troisième dans la Péninsule Arabique. Ces trois fissures dans la terre ne se produiront qu’après la sortie de ad-dajjal, le faux-messie ou l’imposteur et après la descente de ^Iça ^alayhi s-salam et ils se produiront en des instants rapprochés et il se peut que ces trois fissures se produiront le même jour. Le dixième grand signe, c’est un feu qui sortira de Aden qui se trouve au Yémen et qui va avancer peu à peu et les gens pour en échapper vont se diriger vers l’ouest. Nous allons parler de Ya’jouj et Ma’jouj, ce sont des humains. Ya’jouj et Ma’jouj dans la littérature occidentale, ils les désignent par Gog et Magog, ce sont deux tribus des fils de Adam, c’est-à-dire des descendants de Adam, c’est-à-dire ce sont des humains mais ce sont tous des mécréants, il n’y a pas de musulmans parmi eux. L’endroit où ils se trouvent maintenant est caché. Ils sont cachés à l’extrémité de la terre. Allah les a voilés à nous et les gens ne les voient pas maintenant parce que ni eux ne viennent à nous ni nous n’allons vers eux. C’est un homme qui s’appelle AsSa^b Dhoul Qarnayn, ^alayhi s-salam qui était un grand saint. Tous les saints sont musulmans. C’est qui un saint ? C’est celui qui suit correctement le prophète, c’est celui qui croit au prophète de son époque, qui croit qu’il n’est de Dieu que Dieu et qui applique les règles de la religion que le prophète de l’époque leur apprend. Celui qui est sur la droiture, il peut atteindre la sainteté et celui qui atteint la sainteté, Dieu lui accorde des prodiges, des choses qui sortent de l’ordinaire. Parmi les saints qui sont connus, il y a notre dame Maryam, la mère de Jésus, c’était une sainte, Allah nous l’a appris dans le Qour’an, elle avait eu des prodiges, parmi ses prodiges, c’est qu’elle avait des fruits de l’hiver en plein été et des fruits de l’été en hiver, Dieu lui a accordé sans que ce soit avec les causes habituelles. Parmi les prodiges des saints, c’est que certains peuvent parcourir de grandes distances en peu de temps. Certains peuvent même rester de grandes époques sans manger ni boire. Dieu accorde la sainteté, certains saints peuvent entrer dans le feu et le feu ne les brûle pas. Chacun peut avoir un prodige. Donc, As- ? Dhoul Qarnayn, c’était un saint qui a vécu il y a bien longtemps qui a emprisonné ces deux tribus, Ya’jouj et Ma’jouj à l’extrémité de la terre. Dhoul Qarnayn était un saint et parmi ses prodiges, c’est que le vent le portait de l’orient à l’occident. Dieu lui a asservi même le vent. Dhoul Qarnayn, ^alayhi s-salam, grâce à un prodige dont Allah l’a honoré, il a construit une sorte de barrage comme une barricade, une grande montagne de fer sur laquelle il a fait fondre du cuivre et c’est devenu très fort et ainsi aucun humain n’arrive à dépasser par habitude cette montagne. Et Ya’jouj et Ma’jouj chaque jour ils essayent de la transpercer et chaque jour, leurs efforts sont vains. En effet chaque jour, ils essayent de creuser et après un long travail et beaucoup d’efforts, quand ils diront « demain, nous allons poursuivre » et ils arrêtent de creuser et le lendemain lorsqu’ils vont venir, quand ils trouveront que la brèche qu’ils avaient faites a été à nouveau obstruée et à chaque fois, ils reprendront du début jusqu’au jour où Dieu veut qu’ils sortent et la veille ils diront cette fois-là « nous allons poursuivre demain, si Dieu le veut ». Ils sont mécréants mais Dieu fait qu’ils vont prononcer cette phrase « incha’ Allah » et ce jour-là ils pourront sortir. Ya’jouj et Ma’jouj, l’un d’entre eux avant de mourir laisse mille de sa descendance directe ou plus tout comme le messager, ^alayhi ssalat wa sallam, nous l’a cité. Ainsi, avant de sortir, leur nombre deviendra extrêmement grand de sorte qu’au Jour du Jugement tous les humains par rapport à eux représentent que un pourcent, c’est-à-dire que leur nombre est très grand, tous les humains autres qu’eux depuis Adam jusqu’au dernier autre que Ya’jouj et Ma’jouj représentent un pour cent. Dieu Seul sait comment ils vivent actuellement et qu’est ce qu’ils mangent. Certaines personnes prétendent que Ya’jouj et Ma’jouj auraient de longues oreilles et qu’ils dorment, ils posent leur tête sur une de leurs oreilles et se couvrent avec l’autre et qu’ils seraient de petite taille, tout cela n’est pas confirmé, ce sont des choses que les gens disent mais elles ne sont pas confirmées. A leur époque, il y aura une grande famille. Quand ils vont sortir, ils vont passer par la lagune qui s’appelle Tibériade. Tibériade ? une mer aujourd’hui qui se trouve en Palestine, les bateaux voguent dessus. Et ils vont boire toute cette lagune. Lorsque le dernier d’entre eux va passer, il dit « avant, il y avait de l’eau ici » et lorsque ^Iça, ^alayhi s-salam, Al-Macih va descendre du ciel, ils seront comme étonnés. Quand ils vont sortir, les musulmans n’oseront pas les combattre et Jésus aura déjà rejoint les musulmans, il sera déjà descendu du ciel. Notre maître ^Iça et les croyants iront avec lui à atTour au Sinaï. Au Sinaï, il y a une montagne qui s’appelle AtTour, donc les musulmans se retrouveront avec ^Iça là-bas et ils vont invoquer Allah par ^Iça pour que Allah les délivre de Ya’jouj et Ma’jouj et Allah fait descendre sur ces deux tribus Ya’jouj et Ma’jouj des vers et dans le cou de chacun, un ver va s’introduire et ce sera la cause de sa mort. Puis Allah envoie des oiseaux qui vont les transporter et les jeter en mer et il y aura une pluie qui va descendre pour nettoyer la terre de leurs traces. Et ces gens-là, Ya’jouj et Ma’jouj, ils vont sortir après la descente de ^Iça. Pour ce qui est de la descente de Jésus, cela est confirmé par le texte du hadith sûr du prophète, salla l-Lahou ^alayhi wa sallam et Abou Dawoud l’a rapporté dans ses sounan ainsi que l’imam Ahmad dans son mousnan et Al-Bayhaqiyy et d’autres. Le messager de Allah, salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, a dit « .. », c’est-à-dire entre notre maître Mouhammad et notre maître ^Iça, il n’y a pas eu de prophète « … » « et il va faire que redescendre sur terre » « … ». Notre prophète nous a dit « Lorsque vous le verrez, reconnaissez-le ». Notre prophète va nous les décrire physiquement pour qu’on les reconnaisse. Il a dit « rajouloun ? », « un homme de taille moyenne » « .. », « la couleur de sa peau est plutôt mate rouge blanche » « .. » « ses cheveux apparaissent comme si ils étaient humides sans qu’ils ne le soient réellement ». « … », « il combattra les gens pour qu’ils rentrent en Islam, il détruira les croix et il tuera les porcs » et toutes les communautés autre que la communauté musulmane seront anéanties dans son époque, il ne restera que la communauté musulmane. « … », « C’est Jésus qui va tuer le faux-messie, l’imposteur », « Il restera sur terre quarante ans après quoi il mourra et les musulmans feront la prière funéraire en sa faveur ». Parmi les choses étonnantes qui vont se produire du temps de ^Iça, c’est que Allah fera parler les arbres et les pierres qui s’adresseront au musulman et lui diront « Ô musulman, voici un mécréant des fils de Isra’il qui se cache derrière moi, viens pour le tuer ». Une sorte d’arbuste qui s’appelle al- ? qui ne va pas dénoncer ces mécréants qui se cacheront derrière lui. Al-Macih, ^Iça, Jésus, ^alayhi s-salam, lorsqu’il descendra du ciel, il descendra en posant ses mains sur les ailes de deux anges, il va descendre auprès d’une tour blanche qui se trouve à l’est de Damas, comme l’a mentionné le messager de Allah, salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, bien que de l’époque de notre prophète, il n’y avait pas de tour blanche à l’est de Damas alors que maintenant il y en a une comme l’a décrite le messager de Allah. La tour, c’est comme les poteaux de projecteur qui a été fait pour l’aéroport actuel qui se trouve à l’est de Damas et lorsque ^Iça, Al-Macih va descendre du ciel, il rencontrera Al-Mahdiyy dans le pays de Ach-Cham. Ach-Cham, ce n’est pas uniquement la Syrie, c’est également, le Liban, la Jordanie, la Palestine tout cela s’appelle Ach-Cham. La limite de Ach-Cham, c’est d’un endroit qui s’appelle al-^Arich jusqu’à un endroit qui s’appelle Balis. Quand le Prophète Mouhammad a dit que ^Iça va mourir et que les musulmans vont accomplir la prière funéraire en sa faveur, on déduit à partir de là que ^Iça n’est pas encore mort mais Dieu l’a élevé vivant de la terre jusqu’au ciel, il était à l’état d’éveil et celui qui dit que ^Iça est mort sans qu’il ne soit tué ni crucifié, on dit qu’il s’est trompé. Le prophète a même décrit la couleur de la peau de notre maître ^Iça. Dans une version rapportée par Al-Boukhariyy dans son Sahih, il est de couleur mate, ce n’est pas comme les mécréants le dessinent, avec une peau très blanche et les cheveux blonds. Avec plusieurs versions, cela veut dire que la couleur de la peau de Jésus était plutôt mate, comme la couleur du blé. Ibnou Abi Hatim et An-Naça’iyy ont rapporté de Ibnou ^Abbas, le cousin de notre prophète, qui est connu pour être l’exégète du Qour’an, celui qui explique le Qour’an. Il a dit « ^Iça était avec douze de ses apôtres, c’est-à-dire ses compagnons, dans une maison » et il a dit « Il y aura parmi vous qui va devenir mécréant, après avoir cru que je suis un envoyé de Dieu », il leur a annoncé qu’il y aura des gens qui vont sortir de l’Islam. Tous les prophètes sont musulmans. Il leur a dit « Il y aura parmi vous qui va devenir mécréant et incrédule après avoir cru en moi ». Puis il leur a dit « lequel d’entre vous voudra avoir mes traits », c’est-à-dire « me ressembler », Dieu va faire qu’il va lui ressembler, « qui sera tué à ma place et il sera mon compagnon au Paradis ? ». C’est ainsi que le plus jeune de ses compagnons s’est proposé, il a dit « moi », ^Iça lui a dit « assieds-toi ». Et il a à nouveau posé la question, lequel d’entre eux voudrait avoir les traits de ^Iça, ressembler à ^Iça et être tué à la place de ^Iça et il sera son compagnon au Paradis. A nouveau, c’est le plus jeune qui s’est proposé et à nouveau, ^Iça lui a demandé de s’asseoir. Lorsqu’il a posé la question une troisième fois et que c’était toujours le même qui s’est proposé, il lui a dit « ce sera toi ». Et ainsi, il a eu les traits de Jésus, ce compagnon-là et ce jeune homme a été pris et c’est lui qui a été tué à la place de Jésus alors que Jésus entre temps a été élevé vers le ciel à partir d’une lucarne, une ouverture dans le toit de la maison où ils étaient. Quand les juifs sont venus pour rechercher Jésus, ils ont pris ce jeune homme à sa place et ce hadith de ^Abdoullah Ibnou ^Abbas a une chaîne de transmission sûre. Quant à ce que certains prétendent que ce serait un juif accompagné d’un groupe de juifs pour leur indiquer où se trouvait Jésus, et qu’ils le lui avaient promis une grande somme pour le leur montrer, et que lorsqu’ils étaient entrés dans la maison, c’était ce juif-là qui a eu les traits de Jésus, cela n’est pas vrai. Il y a beaucoup d’historiens qui disent cela, mais ce qui est vrai, c’est ce qu’a dit ^Abdoullah Ibnou ^Abbas, ce que nous avons dit que c’était le plus jeune des compagnons de Jésus qui a eu les traits de Jésus.

A la fin des temps également, la foi, c’est-à-dire l’Islam, va se replier pour se localiser à Médine, la ville de notre prophète, qui se trouve dans la Péninsule Arabique, là où est enterré notre prophète, c’est-à-dire que l’Islam va se ramener dans cette ville, tout comme un serpent se cache dans son trou. C’est-à-dire qu’il va se retirer pour ne rester qu’à Médine et en effet la dernière des villes de l’Islam à être détruite, sera Médine, tout comme cela est parvenu dans le hadith rapporté par At-Tirmidhiyy « … » et nécessairement, Médine aura un état meilleur que les autres villes que ce soit par le passé ou dans le futur. Par le passé, elle a toujours été meilleure et dans le futur elle sera toujours meilleure. A la fin des temps, le Qour’an sera élevé au ciel, le livre qui a été révélé à notre maître Mouhammad, sera élevé au ciel, il ne restera plus une seule ayah, un seul verset sur terre et c’est à ce moment-là qu’un homme qui s’appelle Al-Khadir, qui est un prophète, qui est toujours vivant et qui a vécu il y a longtemps, c’est à ce moment-là qu’il va mourir. Après l’apparition des dix grands signes annonciateurs du Jour du Jugement, viendra le Jour du Jugement. Cent ans avant le Jour du Jugement, il y aura un vent qui va venir et qui entrera, passera sous l’aisselle de chaque musulman, et tous les musulmans vont mourir. Il ne restera que des mécréants sur terre et c’est sur ces gens-là que viendra le Jour du Jugement. Un ange qui s’appelle Israfil va souffler dans le cor, un cor est un instrument à vent, par exemple les chasseurs utilisent un cor pour ? le gibier. Israfil va souffler dans le cor, lui il est prêt, quand Dieu le lui ordonne, il soufflera dans le cor et Seul Dieu sait quand va avoir lieu le Jour du Jugement. Donc il soufflera dans le cor et les gens vont être terrorisés de ce bruit, les mécréants qui seront vivants à cette époque-là, ils seront terrorisés. En effet, c’est un bruit qui est très fort, les cœurs des mécréants se déchireront dans leur poitrine et ils vont mourir lorsqu’ils vont entendre ce son-là. Les jinns mécréants également mourront à ce moment-là, il ne restera plus aucun humain ni jinn sur terre sans qu’il ne soit déjà mort et ceux qui étaient morts auparavant, les musulmans et les mécréants et qui sont dans leur tombe, ils vont s’évanouir lorsqu’ils vont entendre ce souffle dans le cor sauf les martyrs, les martyrs c’est-à-dire les martyrs de combat, ils ne s’évanouiront pas à ce moment-là. Notre prophète, salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit « An-naou ? yawma-l-qiyamah…. » rapporté par Al-Boukhariyy, ce qui signifie « Les gens vont s’évanouir au Jour du Jugement. Israfil soufflera une première fois et le prophète a dit, ce qui signifie « Je serai le premier à reprendre conscience et quand je vais reprendre conscience, je verrai Mouça qui s’accroche à l’un des piliers du Trône », le Trône, c’est un corps immense qui est le toit du Paradis et le prophète a dit, ce qui signifie « Je ne sais pas si Mouça s’est réveillé avant moi ou si il ne s’est pas évanoui à ce moment-là » car il s’était évanoui auparavant lorsqu’il était à Tour, au mont Sinaï. Après la mort des humains, les anges également vont mourir quand Israfil souffle dans le cor et le dernier des anges à mourir, c’est l’ange de la mort qui s’appelle ^Azra’il, certains savants ont dit qu’il y a des anges qui sont exceptés de la mort à ce moment-là, entre autres, les anges gardiens du Paradis, les anges gardiens de l’enfer, les anges qui portent le Trône et également les femmes du Paradis et les serviteurs du Paradis. Après cela, Allah ressuscite Israfil qui avait soufflé la première fois dans le cor et il va souffler une seconde fois et cela se passe quarante ans après le premier souffle. Tous ceux qui étaient morts vont sortir de leur tombe et après cela va commencer l’interrogatoire et l’exposition des actes. Tout cela précède l’exposition des actes et l’interrogatoire.

Le paragraphe suivant que notre chaykh a cité, il s’agit de choses que notre prophète nous a apprises et auxquelles nous devons croire. Il y a al-ba^th, la résurrection. Al-ba^th, la résurrection est une réalité. Qu’est-ce que la résurrection ? Le chaykh donne la définition : c’est la sortie des morts des tombes, ceux qui étaient morts, qui sont enterrés dans leur tombe vont sortir de leur tombe après la reconstitution du corps que la terre avait assimilé. Si leur corps a été assimilé par la terre, Allah leur créé de nouveaux corps mais il y a des corps qui ne seront pas assimilés par la terre, il s’agit des corps des prophètes, les prophètes, la terre n’assimile pas leur corps, il y a également les martyrs de combat, la terre n’assimile par leur corps et également certains saints – waliyy – la terre n’assimile par leur corps, tout cela a été rapporté par tawatou^ et également de l’observation. Concernant les saints, c’est par l’observation que les gens ont constaté que certains saints, la terre n’assimile pas leur corps. Le premier pour qui la tombe s’ouvrira, c’est notre maître Mouhammad, salla l-Lahou ^alayhi wa sallam. Le gens de Makkah et de Madinah et de AtTa’if seront parmi les premiers à être ressuscités. Les prophètes sont les premiers à être ressuscités et le prophète Mouhammad, salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, est le premier qui va sortir de sa tombe, voila ce qui concerne la résurrection et nous devons y croire. La deuxième chose que le chaykh cite, c’est le rassemblement – al-hachr. Le rassemblement – al-hachr– est une vérité, c’est le fait qu’ils soient regroupés après la résurrection vers un lieu et ce sera sur la terre changée. Après qu’ils soient sortis de leur tombe, Dieu rassemble tous ces gens-là qui sont sortis de leur tombe, dans un endroit parce qu’ils vont rendre compte de ce qu’ils ont fait dans le bas monde. Dieu ne nous a pas crée absurdement et ne nous à pas abandonné sans lois, Il nous a envoyé des prophètes qui nous ont indiqué ce que Dieu ordonne et ce que Dieu interdit et par ces prophètes, Dieu nous a appris que nous avons des comptes à rendre, que celui qui fait les devoirs et qui évite les interdits, il est au nombre des gagnants au Jour du Jugement et que celui qui n’est pas musulman ou qui commet des péchés, celui-là n’est pas au nombre des gagnants au Jour du Jugement. Donc, le rassemblement, tous ceux qui sont sortis de leur tombe seront regroupés vers un lieu et ce sera sur la terre changée. C’est une terre plate comme une peau tendue, elle ne comporte ni montagne, ni vallée, elle est plus grande et plus étendue que notre terre, blanche comme l’argent. Le pays de Ach-Cham ce sera la terre sur laquelle les gens seront rassemblés et l’endroit le plus caractéristique du pays de Ach-Cham c’est la Palestine parce que la plupart des prophètes ont reçu la Révélation en Palestine. Ibrahim tout comme son fils Ishaaq et son fils Ya^qoub et son fils Youçouf, tous ont leur tombe en Palestine. Les gens au rassemblement seront dans trois situations, les gens auront trois états différents, une partie d’entre eux sera rassasiée, vêtue, montée sur des chamelles dont les mors sont en or, ce sont les pieux, les pieux auront cet état au Jour du Jugement. C’est qui les pieux ? Les pieux ce n’est pas une langue ni un habillement, c’est le fait de faire les devoirs et d’éviter les interdits, c’est cela la piété. Deuxièmement, une partie d’entre eux sera pieds nus, dévêtus et ce sont les musulmans parmi ceux qui ont commis les grands péchés et qui sont morts sans s’en être repentis. En effet dans le hadith le prophète ^alayhi ssalat wa salam, a dit « … » « Celui qui fait le repentir d’un péché, c’est comme celui qui ne l’a pas commis », c’est pour cela que celui qui meurt en ayant fait le repentir de ses péchés c’est comme si il n’a pas commis de péché mais celui qui est mort chargé de grands péchés, celui-là, il fera partie de ces gens-là, c’est-à-dire il sera dévêtu et nus pieds au Jour du Jugement. Et la troisième sorte, ce sont ceux qui seront rassemblés et traînés sur leur visage, ce sont les mécréants, donc la personne doit faire attention. Celui qui a su que Dieu a envoyé un prophète et qui a su que le prophète nous a annoncé cela, il va se préparer, il va œuvrer pour ne pas être dans un état difficile au Jour du Jugement. Les gens au Jour du Jugement seront dans ces trois états-là et l’un des mérites de la communauté de notre maître Mouhammad sur les communautés antérieures, c’est que notre communauté représente la majeure partie des gens du Paradis. Au Jour Dernier, les gens du Paradis seront cent vingt rangées, il y aura cent vingt rangées de personnes qui rentreront au Paradis et la communauté de Mouhammad représente quatre vingt rangées sur les cent vingt. Et Allah a fait qu’il n’y aura pas de communauté qui rentrera au Paradis avant la communauté de Mouhammad. Après que le prophète rentre, les autres prophètes vont rentrer puis ce sera le tour de la communauté de notre maître Mouhammad et cette faveur, nous ne l’avons obtenue que grâce à notre prophète qui est le meilleur de tous les prophètes. Parmi ce en quoi nous devons croire, il y a al-hab, l’exposition des actes. L’exposition des actes- al-hab, est une réalité, c’est une vérité, c’est-à-dire que les gens, les esclaves de Dieu, nous, nous aurons nos actes qui nous seront exposés au Jour du Jugement, ce que nous avons fait dans cette vie-là nous sera exposé. Et comment cela aura lieu ? Dieu parle et tous les esclaves au Jour du Jugement, vont comprendre, vont entendre la Parole de Dieu et ils vont comprendre de la Parole de Dieu chacun ce qui le concerne, ils vont comprendre le questionnement sur leurs actes, ce qu’ils ont fait de leurs actes et le croyant pieu va se réjouir tandis que le mécréant ne se réjouira pas car il a aucune récompense au Jour du Jugement, il faillira plutôt en mourir. Il a été rapporté dans le hadith sûr « .. . », c’est-à-dire « Il n’y aura pas un seul d’entre vous sans que Dieu lui parle au Jour Dernier, il n’y aura pas d’intermédiaire entre vous ». Donc, au Jour du Jugement, les actes seront exposés aux esclaves, chacun amènera le livre dans lequel auront été écrits les actes qu’il a fait dans ce bas monde et au Jour du Jugement, tous les gens vont entendre la Parole éternelle de Dieu qui ne ressemble pas à la parole des humains, comme l’a dit Abou Hanifah « Allah parle sans organe ni lettres ». Les mécréants lorsqu’ils vont entendre la Parole de Allah, ils seront terrorisés, ils seront extrêmement apeurés, ils auront honte de ce qu’ils ont amené, ils seront extrêmement dérangés et gênés. Quant aux désobéissants musulmans, ils seront dans deux situations : une part d’entre eux sera atteinte de peur et de gêne et d’autres n’auront pas cela. Nous devons croire aussi en al-mizan– la balance. La balance – al-mizan est une vérité, elle est comparable à la balance du bas monde, elle a un balancier, une potence et deux plateaux, un plateau pour les bonnes œuvres et un plateau pour les mauvaises œuvres. Les œuvres seront pesées avec cette balance au Jour du Jugement, ceux qui seront chargés de les peser, seront Jibril et Mika’il, ce qui sera pesé seront les feuillets sur lesquels ont été inscrits les bonnes et les mauvaises œuvres. Celui dont les bonnes œuvres l’emporte sur les mauvaises sera parmi les sauvés. Celui dont les bonnes œuvres et les mauvaises sont égales, il sera aussi parmi les sauvés, toutefois, son rang sera inférieur à celui du premier tout en étant supérieur à celui du troisième. Celui dont les mauvaises œuvres l’emportent sur les bonnes sera sous la volonté de Allah, si Il le veut, Il le châtie et si Il le veut, Il lui pardonne. Donc, la balance servira pour mesurer les actes des gens. Certains ont dit « ce sont les livres des actes qui seront pesés, d’autres ont dit « Dieu créé pour les actes quelque chose qui a un poids et ce sont ces choses-là qui seront pesées. Pour un musulman, si c’est les bonnes œuvres qui l’emportent, il ira au Paradis. Si les bonnes œuvres sont comme les mauvaises, il ira au Paradis mais après les premiers et si ce sont les mauvaises qui l’emportent, si Dieu veut, Il lui pardonne et si Dieu veut, Il le châtie puis Il le fera entrer au Paradis. Le mécréant n’aura pas de bonnes œuvres, il n’aura que des mauvaises, il lui sera placées les mauvaises dans un plateau et il sera envoyé en enfer. Ce qui est écrit ici « celui dont les bonnes œuvres et les mauvaises sont égales, il sera aussi parmi les sauvés », toutefois son rang sera inférieur au rang des premiers tout en étant supérieur au rang du troisième. Celui dont les mauvaises œuvres l’emportent sur les bonnes œuvres est sous la volonté de Allah, si Il le veut, Il le châtie, si Il le veut, Il lui pardonne. Quant au mécréant, le plateau de ses mauvaises œuvres l’emportera au Jour du Jugement. Le plateau des mauvaises œuvres l’emportera toujours au Jour du Jugement car il n’aura pas de bonnes œuvres en sa faveur du fait qu’il a été nourri par elles durant sa vie du bas monde. Le mécréant, si il fait de bonnes choses dans ce bas monde, il sera nourri pour avoir fait ces choses-là, ici dans le bas monde mais dans l’au-delà, il n’aura aucune récompense parce qu’il n’a pas accompli le plus important des devoirs qui est de croire en Dieu et en Son prophète, ça c’est le plus important et c’est la condition pour avoir des récompenses pour ses bonnes œuvres.

Une définition de ce qu’est le hadith qoudsiyy : le hadith qoudsiyy, le chaykh a dit, Jibril entend la Parole de Dieu qui n’est pas une voix, qui n’est pas des lettres, qui n’est pas des sons, la Parole de Dieu n’a pas de ressemblance avec la parole des humains. Dieu parle d’une Parole qui ne se renouvelle pas, qui n’est pas comme notre parole, nous notre parole, elle se renouvelle, c’est-à-dire qu’il est silencieux, il se met à parler puis il se tait, il se remet à parler, ce sont des paroles qui se renouvellent qui a un début, qui a une fin et ça, c’est signe que c’est une parole créée et que celui qui parle ainsi, il est lui-même créé. Allah, Sa parole n’est pas comme cela, Sa parole n’est pas des lettres ou des sons, ce n’est pas une voix, Sa Parole, c’est un attribut par lequel Il ordonne, Il interdit, Il promet, Il avertit et la Parole de Dieu n’a pas de ressemblance avec la parole des humains. Dieu ne ressemble pas à Ses créatures. Le Qour’an, qui a été révélé à notre maître Mouhammad, c’est le livre qui est en Arabe. Dieu a créé un son qui correspond à la récitation du Qour’an et Jibril a entendu ce son-là et il a vu l’écriture du Qour’an sur la Table Préservée. La Table Préservée, c’est un corps sur lequel est écrit tout ce qui se produira dans le bas monde jusqu’au Jour du Jugement, c’est une table qui se trouve au-dessus du septième ciel selon certains savants et en-dessous du septième ciel selon certains savants sur laquelle est écrit tout ce qui se produit dans ce bas monde y compris le Qour’an, il est écrit là-bas. Jibril a vu comment le Qour’an est écrit, il a entendu le son qui est créé qui correspond à la récitation du Qour’an et il a transmis cela à notre prophète Mouhammad, salla l-Lahou ^alayhi wa sallam. Jibril a une particularité, Dieu lui révèle sans intermédiaire, c’est-à-dire que Jibril peut entendre la Parole de Dieu lui-même, Sa Parole qui n’a pas de ressemblance avec la parole des créatures, qui n’a pas de son, qui n’est pas une voix, qui ne ressemble pas à la parole des créatures et il arrive que Jibril pour autre que le Qour’an, qu’il transmette à notre maître Mouhammad ce qu’il a entendu de Dieu mais il utilise ses propres termes à lui. Pour exprimer ce qu’il a entendu, il arrive que Jibril utilise ses propres termes et notre prophète quand il rapporte ce qui lui a été révélé de Jibril comme étant la Parole de Dieu mais avec les termes de Jibril, le prophète utilise « Dieu dit » « qala l-Lahou » ou « yaqoulou-l-Lah », ça s’appelle un hadith qoudsiyy. Ce n’est pas comme le hadith prophétique où c’est le prophète qui utilise ses propres termes à lui. Le hadith qoudsiyy, c’est une sorte de hadith qui comporte une expression de la Parole de Dieu mais avec des termes que Jibril a utilisés, c’est Jibril qui a exprimé la Parole de Dieu avec ses propres termes, c’est ça qu’on appelle un hadith qoudsiyy, juste pour comprendre la différence parce qu’il y a des hadith, le prophète commence à parler et il dit « Dieu a dit telle et telle chose » et ce n’est pas du Qour’an, c’est-à-dire que c’est une parole qui a été composée par Jibril de ce qu’il a compris de la Parole de Dieu. Avec le hadith qoudsiyy, on ne peut pas faire la prière, avec le Qour’an, on peut faire la prière. Quand les musulmans seront au Paradis, ils verront Dieu sans que Dieu ne soit au Paradis ni dans un autre endroit, parce que la vision n’implique pas l’endroit, la condition pour que quelqu’un soit vu, c’est qu’il existe, ce n’est pas qu’il se trouve dans un endroit, Dieu existe sans qu’Il soit dans un endroit, ce qui fait que quelqu’un puisse être vu, c’est qu’il existe, si il n’existe pas, ce n’est pas possible qu’il soit vu mais l’existence n’implique pas l’endroit, pour la créature, oui quelque chose est dans un endroit mais le Créateur, il existe avant même l’existence des endroits. Quand on dit que Mouça a entendu la Parole de Dieu ou Jibril entend la Parole de Dieu, ça ne veut pas dire qu’ils sont allés dans un endroit où Dieu habite et qu’Il leur a parlé tout comme l’un d’entre nous parle, ça c’est propre aux créatures.

Publicités
Commentaires fermés sur Les signes annonciateurs du jour dernier

%d blogueurs aiment cette page :