Chaykhaboulaliyah's Blog


conseil d’un savant : la bienfaisance envers les parents

Posted in islam par chaykhaboulaliyah sur août 5, 2010
Tags:

Allah a ordonné qu’on remercie les parents, car ils veillent sur vous pour la protection de votre religion. De nos jours, les pères et les mères n’attachent pas d’importance : ils envoient leurs enfants à des écoles modernes où ils leur enseignent la mécréance.  Quel mauvais parents que ces parents là. Les parents qui ne veillent pas à l’intérêt de leurs enfants sont de mauvais parents. Avant de leur enseigner la science de la religion, ils les envoient à l’étranger. Il y a des écoles qui enseignent la mécréance aux enfants. A cause de cet enseignement, les enfants quittent la Foi et l’Islam. Quels mauvais parents que ceux qui mettent leurs enfants dans ces écoles dans lesquelles ils les laissent apprendre la mécréance.

L’enfant qui dès le début a appris la science de la religion, la croyance et les loi indispensables, s’il persévère sur cela, il sera au jour du jugement à l’ombre du Trône. La chaleur du soleil ne l’atteindra pas. Les gens subiront une grande part de la chaleur du soleil. Au jour du jugement, il n’y aura pas de maison, il n’y aura pas d’arbres. La terre sera plate, toute plate. Celui qui sera à l’ombre du Trône, ne subira aucun mal. Les pères et mes mères, s’ils veillaient à la religion de leurs enfants, ils les feraient grandir dans des actes de vertu. Le Trône est le toit du paradis. Le Trône n’est pas un lieu pour Dieu. Dieu existe sans endroit et sans direction.

Le Messager ^alayhi ssalatou wa s-salam a dit :

(Layça minna man lam youwaqqir kabirana wa yarham saghirana)

Ce qui signifie : « N’est pas un musulman accompli celui quoi ne fait pas miséricorde aux plus jeunes et ne respecte pas les plus âgés.» L’Islam ordonne d’être respectueux envers le plus âgé. L’honorer est important. Le grand frère est comme le père. Le petit frère respecte son grand frère, comme s’il était son père. C’est cette éducation islamique que Allah ta^ala agrée. Et celui qui ne respecte pas le plus âgé, ne fait pas partie des accomplis. De même, celui qui n’a pas de tendresse pour les plus jeunes, ne fait pas partie des accomplis. Que chacun d’entre vous respecte son père et sa mère. Votre grand frère également respectez le. Si vous suivez ce chemin, votre fin sera heureuse. Sinon, elle sera mauvaise. Attachez vous à cet ordre de la Loi : Le respect du plus âgé et la miséricorde au plus jeune. Quant aux parents, leur respect est encore plus important.

Il y a à Tripoli un homme qui a rabaissé sa mère et l’a frappée avec son pied. Son pied est devenu comme l’éléphant, et il en émanait une très mauvaise odeur. Tu ne peux pas rester à ses côtés. Allah l’a éprouvé dans le bas monde. Moi je n’ai pas pu supporter son odeur dans l’endroit où il était. Après sa sortie, les gens m’ont raconté son histoire. Respectez vos mères davantage. Respectez aussi vos pères. Quand vous parlez à vos mères, baissez la voix. Parlez à vos parents avec des paroles douces, sinon vous serez perdants.

La subsistance est déjà partagée et prédestinée. La subsistance est selon ce que Allah a inscrit sur la Table Préservée. Quelques soient les sciences du bas monde qu’il apprendra,  il ne lui parviendra que ce que Allah a prédestiné. Il y avait un homme qui était contre-maître de bâtiment à La Mecque. Il travaillait pour le compte de l’Etat. Cet homme ne savais pas écrire son nom. Il est mort il y a trente ans. Allah lui a accordé une compréhension de l’ingénierie sans qu’il aille à l’école. Il avait une grande compréhension. Il a construit des maisons pour le roi. Il a alors eu beaucoup d’argents, il s’est enrichi. L’Etat empruntait de lui de l’argent. Il a eu cinquante quatre enfants. Chacun a eu des millions.  Ils vivaient comme des rois, ceci par héritage. Il ne savait pas écrire son nom. Allah a prédestiné qu’il ait toute cette grande fortune, ces biens immenses. Il a eu cinquante quatre enfants garçons et filles. La subsistance n’est pas conditionnée par les études. Il y a même ceux qui ont deux ou trois diplômes mais ne trouvent pas de travail. Ce qui est requis de la personne, c’est qu’elle fasse preuve de piété à l’égard de Allah, en accomplissant les devoirs et en évitant les interdits. La subsistance que Allah a prédestinée parviendra nécessairement. Pour avoir plus d’argent les gens envoient leurs enfants à Londres et en Amérique, pour que leurs fils deviennent riches, sans leur enseigner la religion, afin qu’ils soient cultivé et riches. C’est une mauvaise intention.

Publicités
Commentaires fermés sur conseil d’un savant : la bienfaisance envers les parents

%d blogueurs aiment cette page :