Chaykhaboulaliyah's Blog


Tafsir : sourat Al-Inchirah

Posted in islam par chaykhaboulaliyah sur septembre 21, 2010
Tags:

Sourat Al-Inchirah Mecquoise en entier

Par leur Unanimité.

Elle est composée de huit ayah

Je commence par le nom de Allah le Très-Miséricordieux, le Miséricordieux

Bismil-lahi r-Rahmani r-Rahim

{ألم نشرح لك صدرك} (‘alam nachrah laka sadrak) ce qui signifie : « Ne t’a-t-on pas épanoui le cur« , cela signifie : Nous t’avons épanoui le cur ô Mouhammad en l’éclairant de sagesse et en l’élargissant pour recevoir ce qui t’est révélé.

{ووضعنا عنك وِزرك} (wa wada^na ^anka wizrak) le sens en est qu’il t’a été pardonné ce qui a déjà eu lieu et ce qui n’a pas encore eu lieu de tes péchés. C’est ce qu’a dit AzZajjaj. D’autres ont dit : « Nous t’avons déchargé de ton fardeau« .

{الّذي أنقض ظهرك} (‘alladhi ‘anqada dhahrak) c’est-à-dire « qui t’a alourdi le dos« . Le sens en est que s’il était un fardeau porté, on en aurait senti le poids sur le dos. Certains ont dit : ce qui est visé ici c’est l’allégement des charges de la prophétie, qui sont lourdes à assumer, Allah lui a facilité la chose.

{ورفعنا لك ذكرك} (wa rafa^na laka dhikrak). Il y a à ce sujet plusieurs avis parmi lesquels : « Nous avons honoré ton évocation par la prophétie« . Certains ont dit : Nous avons honoré ton évocation chez les anges, dans le ciel. D’autres ont dit : en prenant l’engagement en ta faveur de la part des prophètes, en les astreignant à croire en toi et à reconnaître ton mérite. Certains ont dit : Allah a joint ton évocation à Son évocation ta^ala dans les deux témoignages, l’appel à la prière (al-‘adhan), l’annonce de la prière (al-‘iqamah), la tachahhoud, les sermons et en plus d’un endroit dans le Qour’an.

{فإنّ مع العسر يُسراً} (fa’inna ma^a l-^ousri yousra) c’est-à-dire « avec les difficultés et les épreuves, il y a un soulagement et une facilité« . Il mentionne cela une autre fois pour insister concernant l’arrivée de la facilité et dit : {إنّ مع العسر يُسراً} (‘inna ma^a l-^ousri yousra) parce que le Prophète a enduré de la part des mécréants des épreuves puis, il lui est arrivé une facilité par sa victoire sur eux.

{فإذا فرغت فانصب} (fa’idha faraghta fansab) c’est-à-dire « lorsque tu t’es acquitté des obligations, lève-toi pour les prières et les veillées de nuit » (qiyam), c’est ce qu’a dit Ibnou Mas^oud. Ibnou ^Abbas a dit : Lorsque tu t’es acquitté de la prière, lève-toi pour les invocations.

{وإلى ربّك فارغب} (wa ‘ila Rabbika farghab). AzZajjaj a dit : « fais que tes demandes soient adressées à Allah ^azza wa jall seul« . D’autres ont dit : implore [ton Seigneur].

Publicités
Commentaires fermés sur Tafsir : sourat Al-Inchirah

%d blogueurs aiment cette page :