Chaykhaboulaliyah's Blog


Tafsir : sourat Al-Layl

Posted in islam par chaykhaboulaliyah sur septembre 21, 2010
Tags:

Sourat Al-Layl

Je commence par le nom de Allah, le Très-Miséricordieux, le Miséricordieux

Bismil-lahi r-Rahmani r-Rahim

{والليل إذا يغشى}(wa l-layli ‘idha yaghcha) ce qui signifie : « Par la nuit, lorsqu’elle recouvre » par son obscurité tout ce qui se trouve entre le ciel et la terre.

{والنهار إذا تجلّى}(wa n-nahari ‘idha tajalla) ce qui signifie : « et le jour lorsqu’il se manifeste » il apparaît, se dévoile et se lève d’entre les ténèbres.

{وما خلق الذّكر والأنثى}(wa ma khalaqa dh-dhakara wa l-‘oun tha) dans le sens de Celui Qui a créé le mâle c’est-à-dire Adam et la femelle Hawwa. Selon l’apparence, le sens ici est général.

{إنّ سعيكم لشتّى}(‘inna sa^yakoum lachatta) c’est-à-dire vos uvres sont diverses. Ainsi, les uvres du croyant et du mécréant sont très différentes, les unes des autres.

{فأمّا من أعطى}(fa ‘amma man ‘a^ta) ce qui signifie : « celui qui s’est acquitté » du droit de Allah sur lui, {واتّقى}(wa t-taqa) ce qui signifie : « qui a craint«  Allah ta^ala, et il s’agit de Abou Bakr AsSiddiq et c’est l’avis de la majorité. D’autres ont dit : il s’agit de Abou dDahdah.

{وصدّق بالحسنى}(wa saddaqa bi l-housna) ce qui signifie : « qui a cru à la bonne parole« , c’est-à-dire à la ‘ilaha ‘il-lallah il n’est de dieu que Allah. Certains ont dit : le paradis.

{فسنُيسّره لليسرى}(fa sanouyassirouhou li l-yousra) ce qui signifie : « Nous lui faciliterons pour [la vie] la plus aisée« , c’est-à-dire Nous le préparerons pour le paradis et Nous lui faciliterons le bien.

{وأمّا من بخل}(wa ‘amma man bakhila) ce qui signifie : « quant à celui qui fait preuve d’avarice » par rapport au droit de Allah ta^ala, et ce sont ‘Oumayyah et ‘Oubayy les fils de Khalaf.

{واستغنى}(wa staghna) ce qui signifie : « et qui se passe de » la récompense de Allah et ne la désire pas.

{وكذّب بالحسنى}(wa kadh-dhaba bi l-housna) ce qui signifie : « et qui a démenti la bonne parole« , il a renié la parole la ‘ilaha ‘il-lallah, ou n’a pas cru au paradis.

{فسنيسّره للعسرى}(fa sanouyassirouhou li l-^ousra) ce qui signifie : « Nous lui faciliterons pour la vie la plus difficile » c’est-à-dire Nous le préparerons pour le feu ou Nous le préparerons pour le mal et il aura pour conséquence ce qui est difficile, à savoir le châtiment de l’enfer.

{وما يغني عنه ماله إذا تردّى}(wa ma youghni ^anhou malouhou ‘idha taradda) sa signification est : « en quoi lui sera utile son bien, qu’auparavant il n’avait pas dépensé dans le bien, lorsqu’il se retrouvera en enfer et qu’il y tombera« .

{إنّ علينا للهدى}(‘inna ^alayna la l-houda) la signification est : « certes, Nous avons distingué la voie de bonne guidée de celle de l’égarement« .

{وإنّ لنا للآخرة والأولى}(wa ‘inna lana la l-‘akhitata wa l-‘oula) ce qui signifie : « Certes, à Nous reviennent l’au-delà et la première vie » la signification est : qu’on Nous les demande et celui qui les demande à autre que Nous, il s’est trompé. Certains ont dit : la signification est que la récompense des deux résidences, celle de l’au-delà et la première c’est-à-dire le bas-monde, nous appartiennent.

{فأنذرتكم نارا تلظّى}(fa ‘andhartoukoum naran taladhdha) ce qui signifie : « Je vous avertis contre un feu intense » c’est-à-dire je vous mets en garde ô vous gens de La Mecque contre un feu qui s’attise et s’intensifie.

{لا يصلاها إلاّ الأشقى}(la yaslaha ‘il-la l-‘achqa) ce qui signifie : « n’y entre que le malheureux » achchaqiyy et celui qui est visé, c’est celui qui y reste éternellement.

{الّذي كذّب وتولّى}(‘alladhi kadh-dhaba wa tawalla) ce qui signifie : « il a démenti le Prophète et s’est détourné de la foi« .

{وسيجنّبها الأتقى}(wa sayoujannabouha l-‘atqa) c’est-à-dire que « le pieux en sera éloigné« , et il s’agit de Abou Bakr AsSiddiq, que Allah l’agrée

{الذي يؤتي ماله يتزكّى}(‘alladhi you’ti malahou yatazakka) ce qui signifie : « il demande à ce que ses biens selon le jugement de Allah augmentent en bénédiction, il ne recherche pas l’insincérité ni la réputation« . Ceci a été révélé au sujet du AsSiddiq, que Allah l’agrée, lorsqu’il avait acheté Bilal, celui qui était torturé pour sa foi et qu’il l’avait affranchi. Les mécréants ont dit : il n’a fait cela que pour une affaire que Bilal avait auprès de lui. Allah a révélé alors {وما لإحد عنده من نعمة تجزى}(wa ma li’ahadin ^indahou min ni^matin toujza) c’est-à-dire « il n’a pas fait cela pour compenser une affaire qu’il devait régler« .

{إلاّ ابتغاء وجه ربّه الأعلى}(‘il-la btigha‘a wajhi Rabbihi l-‘a^la) c’est-à-dire « mais il a fait cela pour rechercher la récompense de Allah« .

{ولسوف يرضى}(wa lasawfa yarda) ce qui signifie : « il sera sûrement satisfait » c’est-à-dire par ce qui lui est donné comme récompense au paradis.

Publicités
Commentaires fermés sur Tafsir : sourat Al-Layl

%d blogueurs aiment cette page :