Chaykhaboulaliyah's Blog


Tafsir : sourat Al-Moutaffifin

Posted in islam par chaykhaboulaliyah sur septembre 21, 2010
Tags:

Sourat Al-Moutaffifin

Je commence par le nom de Allah Ar-Rahman, Ar-Rahim

Bismil-lahi r-Rahmani r-Rahim

{ويلٌ للمُطفّفين} (wayloun li l-moutaffifin) ce qui signifie : « wayl à ceux qui trichent dans la mesure« . Le wayl, c’est le châtiment intense ou un fleuve en enfer. Ceux qui trichent dans la mesure sont ceux qui diminuent dans la mesure d’un volume ou d’un poids. Ibnou ^Abbas a dit : lorsque le Messager de Allah était venu à Médine, ils étaient les plus rusés des gens dans la mesure. Allah a alors descendu {ويلٌ للمُطفّفين} (wayloun li l-moutaffifin), alors après cela, ils ontété corrects dans la mesure.

{الّذين إذا اكتالوا على النّاس} (‘alladhina ‘idhaktalou ^ala n-naci) ce qui signifie : « qui lorsqu’ils se font mesurer auprès des gens » c’est-à-dire de chez eux. {يستوفون} (yastawfoun) ce qui signifie : « ils prennent tout leur dû« , c’est-à-dire ils prennent l’entière mesure.

{وإذا كالوهم أو وزنزهم يُخسرون} (wa ‘idha kalouhoum ‘aw wazanouhoum youkhsiroun) ce qui signifie : « et lorsqu’ils mesurent ou pèsent pour les autres, ils diminuent« , c’est-à-dire s’ils leur mesurent ou leur pèsent, ils diminuent le volume et la pesée. {ألا} (‘ala) ce qui signifie : « n’est-ce pas« , c’est une interrogation de blâme {يظنّ} (yadhounnou) ce qui signifie : « pense » et a la certitude {أولئك أنّهم مبعوثون} (‘oula’ika ‘annahoum mab^outhoun) ce qui signifie : « qu’ils seront ressuscités« . S’ils avaient la certitude qu’ils allaient être ressuscités, ils n’auraient pas diminué dans la mesure du volume ou du poids {ليومٍ عظيم} (liyawmin ^adhim) ce qui signifie : « en un jour éminent« , Il vise le jour du jugement.

{يوم يقوم النّاس} (yawma yaqoumou n-nas) ce qui signifie : « un jour ou les gens se lèveront« , c’est-à-dire de leurs tombes {لربّ العالمين} (li Rabbi l-^alamin) ce qui signifie : « pour le Seigneur des mondes« , c’est-à-dire pour ce qu’Il réserve, Sa rétribution et Son exposition des actes. Certains ont dit : ils se lèveront pour Lui, pour être jugés.

{كلاّ} (kalla) ce qui signifie : « Ah que non« , vraiment, {إنّ كتاب الفجّار} (‘inna kitaba l- foujjari) ce qui signifie : « certes, le livre des mécréants » c’est-à-dire le livre des actes des mécréants {لفي سجّين} (lafi sijjin) ce qui signifie : « est certes dans sijjin« . Certains ont dit que c’est un livre qui regroupe les œuvres des diables et des mécréants. D’autres ont dit, c’est un endroit au bas de la septième terre.

{وما أدراك ما سجّين} (wa ma ‘adraka ma sijjin) ce qui signifie : « et que sais-tu ce qu’est sijjin« , c’est une augmentation de son importance {كتابٌ مرقوم} (kitaboun marqoum) ce qui signifie : « un livre écrit » c’est-à-dire que ce livre qui est dans sijjin est un livre écrit et certains ont dit scellé.

{ويلٌ يومئذ للمكذّبين} (wayloun yawma’idhin li-moukadh-dhibin) ce qui signifie : « wayl pour ceux qui accusent de mensonge« , l’extrême châtiment.

{يومئذٍ} (yaurma’idhin) ce qui signifie : « ce jour-là » c’est-à-dire au jour du jugement {للمكذّبين} (li l-moukadh-dhibin) ce qui signifie : « wayl pour celui qui dément » le jour du jugement. {الّذين يكذّبون بيوم الدّين} (‘alladhina youkadh-dhibouna biyawmi d-din) ce qui signifie : « ceux qui ne croient pas au jour du jugement« , c’est-à-dire un caractère blâmable pour eux {وما يكذّب به إلاّ كلّ معتد} (wa ma youkadh-dhibou bihi ‘l-la koullou mou^tadin) ce qui signifie : « et ne croit pas au jour du jugement sauf celui qui dépasse sa limite » {أثيم} (‘athim) ce qui signifie : « qui fait beaucoup de péchés« , c’est une forme grammaticale qui indique l’exagération, {إذا تُتلى عليه آياتنا} (‘idha toutla ^alayhi ‘aya touna) ce qui signifie : « lorsque lui sont récitées Nos ‘ayah« , le Qour’an, {قال أساطير الأوّلين} (qala ‘asatirou l-‘awwalin) ce qui signifie : « il a dit ce sont les légendes des prédécesseurs« , c’est-à-dire les histoires qui ont été composées dans le passé. {كلاّ} (kalla) ce qui signifie : « ah que non » et c’est une dissuasion et une répression de cette parole ; {بل ران} (bal rana) ce qui signifie : « mais l’a emporté » et a pris le dessus {على قلوبهم} (^ala qouloubihim) ce qui signifie : « sur leurs cœurs » et l’a donc recouverts {ما كانوا يكسبون} (ma kanou yaksiboun) ce qui signifie : « ce qu’ils acquiéraient » comme péchés. {كلاّ} (kalla) ce qui signifie : « vraiment » {إنّهم} (‘innahoum) ce qui signifie : « certes, ils » c’est-à-dire les mécréants {عن ربّهم يومئذ} (^an Rabbihim yawma’idhin) ce qui signifie : « seront ce jour là, de leur Seigneur » {لمحجوبون} (lamahjouboun) ce qui signifie : « voilés« . Ibnou ^Abbas a dit : Ce jour là, ils seront voilés de la vision à leur Seigneur. Le croyant n’est pas voilé de Sa vision. Malik Ibnou Anas a dit : lorsque Ses ennemis ont été voilés et ne pourront Le voir, Il s’est manifesté à Ses saints qui Le verront. Ach-Chafi^iyy a dit :  lorsqu’Il voile un peuple parce qu’Il ne les agrée pas, cela indique qu’un autre peuple Le verront pour Son agrément. Cette ‘ayah est une preuve que les croyants Le verront ^azza wa jall ce jour-là. AzZajjaj a dit : dans cette ‘ayah, il y a une preuve que Allah ^azza wa jall sera vu au jour du jugement et s’il n’en était pas ainsi, il n’y aurait aucune utilité dans cette ‘ayah et le rang des mécréants ne serait pas spécifié par le fait qu’ils seront voilés de leur Seigneur et qu’après cela ils seront faits entrer en enfer et c’est cela Sa parole ta^ala : {ثمّ إنّهم لصالوا الجحيم} (thoumma ‘innahoum lasalou l-jahim) ce qui signifie : « puis ils entreront certes en enfer » c’est-à-dire qu’ils entreront au feu brûlant.

{ثمّ يقال} (thoumma youqal) ce qui signifie : « ensuite, il sera dit » c’est-à-dire que les anges gardiens du feu leur diront {هذا} (hadha) ce qui signifie : « ceci » c’est-à-dire ce châtiment {الّذي كنتك به تكذّبون} (‘alladhi kountoum bihi toukadh-dhiboun) ce qui signifie : « ce que vous démentissiez » c’est-à-dire vous ne croyiez pas au châtiment que vous subissez.

{كلاّ} (halla) ce qui signifie : « vraiment » {إنّ كتاب الأبرار} (‘inna kitaba l-‘abrar) ce qui signifie : « certes, le livre des pieux » c’est-à-dire le livre des œuvres des croyants véridiques dans leur foi {لفي علّيّين} (lafi ^illiyin) ce qui signifie : « est à ^Illyin« . On dit que c’est un livre qui rassemble les œuvres de bien des anges et des croyants des humains et des jinns. D’autres ont dit : c’est un endroit au septième ciel, sous le Trône. {وما أدراك} (wa ma ‘adraka) ce qui signifie : « et que sais tu » {ما علّيون} (ma ^illiyoun) ce qui signifie : « ce qu’est ^Illiyin« , ce qu’est le livre ^illiyin, {كتابٌ مرقوم} (kitaboun marqoum) ce qui signifie : « c’est un livre scellé » {يشهده المقرّبون} (yach-hadouhou l-mouqarraboun) ce qui signifie : « il est observé par les plus proches » des anges.

{إنّ الأبرار لفي نعيم} (‘inna l-‘abrarq lafi na^im) ce qui signifie : « certes, les pieux sont dans un bienfait » le paradis {على الأرائك} (^ala l-‘ara‘iki) ce qui signifie : « sur des lits » {ينظرون} (yandhouroun) ce qui signifie : « ils regardent » ce qui leur a été donné comme félicité.

{تُعرف في وُجوههم نضرة النّعيم} (tou^rafou fi woujouhihim nadrata n-na^im) ce qui signifie : « sur leur visage apparaît la resplendissance de la félicité« , la réjouissance de ceux qui ont la félicité ; lorsque tu les vois, tu sauras qu’ils font partie de ceux qui ont une félicité tant ils ont de beauté et de lumière {يُسقون من رحيقٍ} (yousqawna min rahiqin) ce qui signifie : « il leur sera donné à boire d’un nectar » d’un khamr pur de toute souillure. D’autre ont dit : c’est une source au paradis {مختوم} (makhtoum) ce qui signifie : « scellé » son récipient {ختامه مسك} (khitamouhou misk) ce qui signifie : « son sceau est musc » c’est-à-dire il se dégage de la lumière gorgée l’odeur du musc {وفي ذلك فليتنافس المتنافسون} (wafi dhalika fa l-yatanafasi l-moutanafisoun) ce qui signifie : « et en cela que les prétendants se font compétition« , c’est-à-dire qu’ils s’appliquent à gagner cela et qu’ils tiennent à l’obtenir avec l’obéissance à Allah.

{ومزاجه} (wa mizajouhou) ce qui signifie : « et ce avec quoi il est mélangé » {من تسنيم} (min tasnim). Allah ta^ala l’explique par Sa parole {عيناً} (^aynan) ce qui signifie : « une source« . Ibnou ^Abbas a dit : {تسنيم} (tasnim) est la plus honorable des boissons du paradis {يشرب بها المقرّبون} (yachrabou biha l-mouqarraboun) ce qui signifie : « de laquelle boiront les plus proches« , c’est-à-dire qui la boiront ou qui en boiront. Certains ont dit : il en boit, c’est-à-dir qu’il la déguste {إنّ الّذين أجرموا} (‘innalladhina ‘ajramou) ce qui signifie : »certes ceux qui ont fait des crimes » comme Abou Jahl et ses semblables {كانوا من الّذين آمنوا} (kanou minalladhina ‘amanou) ce qui signifie : « étaient vis-à-vis de  ceux qui avaient cru » comme ^Ammar et Bilal {يضحكون} (yadhakoun) ce qui signifie : « riaient » à titre de moquerie. {وإذا مرّوا بهم} (wa ‘idha marrou bihim) ce qui signifie : « et lorsqu’ils passaient auprès d’eux« , c’est-à-dire des croyants, {يتغامزون} (yataghamazoun) ce qui signifie : « ils se clignaient de l’œil » : les criminels montraient les croyants avec la paupière et le sourcil par moquerie pour eux.

{وإذا انقلبوا} (wa ‘idhanqalabou) ce qui signifie : « et lorsqu’ils retournent« , c’est-à-dire les mécréants, ils retournent {إلى أهلهم انقلبوا فكهين} (‘ila ‘ahlihimou n-qalabou fakihin) ce qui signifie : « auprès des leurs, ils retournent joyeux« , c’est-à-dire épatés par ce en quoi ils sont, ils se distraient par l’évocation des croyants.

{وإذا رأوهم قالوا إنّ هؤلاء لضالّون} (wa ‘idha ra’ awhoum qalou ‘inna ha‘ oula‘i ladalloun) ce qui signifie : « et lorsqu’ils les rencontrent, ils disent ce sont des égarés » pour avoir cru en Mouhammad. D’autres ont dit : lorsqu’ils voient les croyants, ils les attribuent à l’égarement.

{وما أُرسلوا} (wa ma ‘oursilou) ce qui signifie : « et ils n’ont pas été envoyés« , c’est-à-dire les mécrants {عليهم} (^alayhim) ce qui signifie : « sur eux« , c’est-à-dire sur les croyants {حافظين} (hafidhin) ce qui signifie : « en tant que gardiens » qui leur gardent leurs actes, c’est-à-dire qu’ils [les mécréants] n’ont pas été chargés de garder leurs actes [aux musulmans].

{فاليوم} (falyawma) ce qui signifie : « aujourd’hui« , c’est-à-dire dans l’au-delà, {الّذين آمنوا من الكفّار يضحكون} (‘alladhina ‘amanou mina l-kouffari yadhakoun) ce qui signifie : « ceux qui ont cru riront des mécréants » lorsqu’ils les verront châtiés dans le feu, {على الأرائك} (^ala l-‘ara‘iki) ce qui signifie : « sur des lits » au paradis {ينظرون} (yandhouroun) ce qui signifie : « ils regarderont » ils les verront eux et ce dans quoi ils seront comme humiliation et châtiment après la gloire et la félicité. Mouqatil, que Allah lui fasse miséricorde, a dit : Chaque homme du paradis a une brèche par laquelle il voit les ennemis de Allah comment ils seront châtiés. Ils remercieront Allah par ce qu’Il les a honorés ; ainsi ils parlent aux gens de l’enfer et eux leur parlent aussi jusqu’à ce que l’enfer est renfermé sur ses gens et l’embrasure est ainsi bouchée.

{هل ثُوّب الكفّار ما كانوا يفعلون} (hal thouwwiba l-kouffarou ma kanou yaf^aloun) ce qui signifie : « est-ce que les mécréants ont été rétribués pour ce qu’ils faisaient ?« , est-ce qu’ils ont eu la rétribution et la récompense de leur moquerie vis à vis des croyants dans le bas-monde. Cette interrogation induit le sens de la confirmation.

Publicités
Commentaires fermés sur Tafsir : sourat Al-Moutaffifin

%d blogueurs aiment cette page :