Chaykhaboulaliyah's Blog


Tafsir : sourat Al-Zalzalah

Posted in islam par chaykhaboulaliyah sur septembre 21, 2010
Tags:

Sourat AzZalzalah

Selon la majorité des savants, elle est  Médinoise,

d’autres ont dit Mecquoise

Elle est composée de huit ayah

Je commence par le nom de Allah le Très-Miséricordieux, le Miséricordieux

Bismil-lahi r-Rahmani r-Rahim

{إذا زُلزلت الأرض زلزالها} (‘idha zoulzilati l-‘ardou zilzalaha) c’est-à-dire « lorsque la Terre bouge fortement » et ce au jour du jugement. Mouqatil a dit : elle tremblera, tellement le son produit par ‘Israfil est fort, jusqu’à ce que tout ce qu’il y a dessus se casse à cause de l’intensité du mouvement. Elle ne s’immobilisera pas avant que ne tombe ce qu’il y a au-dessus d’elle, comme montagnes, constructions ou arbres. Puis, elle bougera et vibrera, elle fera sortir ce qu’il y a dans ses profondeurs. Il y a eu deux avis au sujet de l’époque de ce tremblement : selon l’un des deux, ce tremblement aura lieu pendant la vie du bas-monde et sera un des signes du jour dernier. C’est l’avis de la plupart. Selon le second, il s’agit du tremblement qui aura lieu au jour du jugement. C’est l’avis de Kharijah Ibnou Zayd.

{وأخرجت الأرض أثقالها} (wa ‘akhrajati l-‘ardou ‘athqalaha) ce qui signifie : « et que la terre fait sortir ce qu’elle contient« . Il y a à ce sujet deux avis : selon l’un d’eux, il s’agit de ce qu’elle contient comme morts. Selon le second, il s’agit de ses trésors. Cela a été dit par ^Atayyah. Quant à Al-Farra, il a dit un avis dans lequel il a réuni les deux.

{وقال الإنسان ما لها} (wa qala l-‘in çanou ma laha) ce qui signifie : « et que l’homme a dit : qu’est-ce qu’elle a ?« . Il y a à ce sujet deux avis : selon l’un d’eux, c’est le nom de genre qui regroupe le mécréant et le croyant. Ceci est l’avis de celui qui a considéré ce tremblement comme l’un des signes du jour de jugement. Selon le second, il s’agit du mécréant en particulier et c’est l’avis de celui qui l’a considéré comme étant le tremblement qui aura lieu au jour du jugement, car le croyant est au courant ce jour-là, il n’interrogera donc pas à son sujet. Quant au mécréant, lui, il la renie car il ne croit pas en la résurrection. Pour cela, il interrogera.

{يومئذٍ تُحدّث أخبارها} (yawma’idhin touhaddithou ‘akhbaraha) ce qui signifie : « ce jour-là, elle informera de ses nouvelles » c’est-à-dire au jour du jugement, la terre informera de ce qui a été fait à sa surface comme bien ou comme mal. Allah la fera parler et elle sera témoin au sujet des esclaves en parlant de ce qu’ils ont fait sur elle. Pour les croyants pieux, elle ne témoignera à leur sujet que pour les bonnes uvres parce que leurs mauvaises leur ont été effacées. Quant au mécréant, elle témoignera à son sujet pour ce qu’il a fait comme injustice, mécréance et désobéissance. Il n’a pas une seule bonne action pour laquelle la terre lui sera témoin. Quant aux musulmans désobéissants, ils sont de deux catégories : une catégorie pour lesquels elle témoignera par ce qu’ils ont fait comme bonnes et mauvaises actions. Une autre catégorie d’entre eux, Allah fait qu’ils ne soient pas dévoilés et la terre ne témoignera pas contre eux pour ce qu’ils ont fait à sa surface.

Ce sont ces nouvelles là les nouvelles de la terre.

{بأنّ ربّك أوحى لها} (bi ‘anna Rabbaka ‘awhalaha) ce qui signifie : « que son Seigneur lui a révélées » : elle informe de ses nouvelles par une  révélation de la part de Allah et par Sa volonté. Il lui a révélé et lui a permis d’informer au sujet de ce qui a été fait à sa surface. Le Hafidh Al-^Abdariyy a dit : à partir de cetteayah, on comprend que la terre, en cette période, Allah crée en elle une perception, Il lui apprend ainsi ce qui a été fait à sa surface.

{يومئذٍ يصدر النّاس} (yawma’idhin yasdourou n-naçou) c’est-à-dire « ce jour-là, les gens quitteront l’emplacement où leurs actes leur auront été exposés. »

{أشتاتاً} (‘achtatan) c’est-à-dire « par groupes séparés« , ainsi les gens de la droite seront d’un côté et les gens de la mécréance de l’autre.

{ليُروْا أعمالهم} (liyouraw ‘a^malahoum) Ibnou ^Abbas a dit : c’est-à-dire « pour que leur soit montrée la rétribution de leurs actes. » La signification en est qu’ils reviendront de l’endroit où leurs actes leur ont été exposés par groupes pour prendre leurs places au paradis et en enfer.

{فمن يعمل مثقال ذرّة خيراً يره} (faman ya^mal mithqala dharratin khayran yarah) c’est-à-dire « celui qui a fait le poids d’une petite fourmi de bien et fait partie des heureux, il le verra inscrit dans son livre dans lequel il verra sa rétribution« , parce que le mécréant ne verra aucun bien dans l’au-delà.

{ومن يعمل مثقال ذرّة شرّاً يره} (wa man ya^mal mithqala dharratin charran yarah) ce qui signifie : « et celui qui a fait le poids d’un grain de poussière de mal, il le verra« , c’est-à-dire qu’il y verra sa rétribution. Il a averti par Sa parole (mithqala dharratin) ce qui signifie : « le poids d’un grain de poussière« , ainsi ce qui est plus grand que le grain de poussière, il le verra que ce soit peu ou beaucoup.

Mouqatil a dit : elle a été révélée à propos de deux hommes qui étaient à Médine, l’un d’eux trouvait peu que de donner au mendiant un simple morceau de pain ou une simple datte. L’autre négligeait le petit péché. Allah a révélé ceci pour les inciter à faire le peu de bien  et pour les mettre en garde contre le peu de mal.

Publicités
Commentaires fermés sur Tafsir : sourat Al-Zalzalah

%d blogueurs aiment cette page :