Chaykhaboulaliyah's Blog


Invocations : Evocations et invocations qui sont dites à des occasions diverses (première partie)

Posted in Invocations par chaykhaboulaliyah sur mars 7, 2011

Evocations et invocations qui sont dites à des occasions diverses, qui nous sont parvenues du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam et qu’il a incité sa communauté de dire

 

Ce que l’on dit au lit quand on veut dormir

 

Celui qui veut dormir il convient qu’il respecte certaines choses qu’il fasse le woudou’ comme s’il allait faire la prière et qu’il s’endort en ayant la purification, qu’il récite ayat al-koursiyy et les deux dernières ayah de sourat al-baqarah et qoul ya ‘ayyouha l-kafiroun et qu’il dort après avoir terminé sourat al-kafiroun s’il peut car c’est une protection contre toute forme d’association à Allah tout comme cela est parvenu du prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam. Il réunit ses deux mains il souffle dedans et il récite : qoul houwa l-Lahou ‘ahad, qoul ‘a^oudhou birabbi l-falaq et qoul ‘a^oudhou birabbi n-nas puis il passe la main sur ce qu’il peut atteindre de son corps. Il commence avec ses deux mains au niveau de la tête puis au niveau du visage et la partie de devant de son corps et cela trois fois.

 

Information utile : Soufler c’est à dire soufler sans qu’il y ait de salive. Il évoque Allah ta^ala dans son lit en disant : Soubhana l-Lah trente trois fois Al-hamdou li l-Lah trente trois fois Allahou ‘akbar trente quatre fois. Il pose sa main sous sa joue droite puis il dit : « Allahoumma bismika ‘amoutou wa ‘ahya ». Et il dit dans son lit : « Al-hamdou li l-Lahi l-ladhi ‘at^amana wa saqana wa kafana wa  ‘awana fakam mimman la kafiya lahou wa la mou’wi ». Ce qui signfie : « La louange est à Allah Qui nous a donné à manger à boire, Qui nous a donné notre suffisance et Qui nous a abrités ; combien de ceux qui n’ont pas qui leur donne leur subsistance ni leur abri et il s’endort en évoquant Allah ».

 

Information utile : Parmi ce qui est parvenu sur le caractère bénifique de l’évocation de  Allah ^azza wa jall lorsque l’on veut dormir : Il est parvenu dans le hadith sahih que celui qui va à son lit et qui occupe sa place viendra à lui un ange et un chaytan ; le chaytan lui dit : « Termine ton éveil par un mal » et l’ange lui dit : « Termine ton éveil par un bien ». S’il termine son éveil par un bien, l’ange le protège et le surveille toute la nuit ; il le protège contre le mal des jinn et autres. Le bien c’est comme de dire : « ‘astaghfirou l-Lah » ou bien : « La ‘ilaha ‘illa l-Lah » ou bien : « Soubhana l-Lah » ou ce qui est du même ordre.

 

L’invocation du message salla l-Lahou ^alayhi wa sallam quand il s’apprêtait à dormir : «  Allahoumma rabba s-samawati wa rabba l-‘ard ; rabbana wa rabba koulli chay’in wa rabba l-^archi l-^adhim ; rabbana wa rabba koulli chay’ ; faliqa l-habbi wa n-nawa ; mounzila t-tawrati wa l-‘injili wa l-qour’an ; ‘a^oudhou bika min charri koulli dhi charrin ‘anta ‘akhidhoun bi nasiyatih ; ‘anta l-‘awwalou falaysa qablaka chay’ ; wa ‘anta l-‘akhirou falaysa ba^daka chay’ ; wa ‘anta dhdhahirou falaysa fawqaka chay’ ; wa ‘anta l-batinou falaysa dounaka chay’ ; ‘iqdi ^anna d-dayna wa aghnina mina l-faqr ». Ce qui signifie : « Ô Allah le Seigneur des cieux et le Seigneur de la terre et le Seigneur du trône éminent notre Seigneur et le Seigneur de toute chose, Celui Qui fait pousser les graines et les noyaux Celui Qui a fait descendre At-tawrat, Al-‘injil et Al-qour’an ; on cherche la préservation contre le mal de tous ceux qui ont un mal et qui sont sous Ton pouvoir ; Tu es Al-‘awwal rien n’est avant Toi ; rien n’existe avant Toi et Tu es Al-‘akhir rien n’est après Toi. Tu es Adhdhahir rien n’est au-dessus de Toi. Tu es Al-Batin rien n’est en dessous de Toi. Fais que nos dettes soient remboursées et accorde-nous une richesse de notre pauvreté ».

 

Information utile : Allah ta^ala existe sans endroit les savants ont dit : « Si Allah tabaraka wa ta^ala rien n’est avant Lui rien n’est après Lui rien n’est en dessous de Lui rien n’est au-dessus de Lui Il n’est pas dans un endroit c’est-à-dire que Allah existe sans endroit et sans direction ». L’Imam Zaynou l-^Abidin ^Aliyy Ibnou l-Houçayn que Allah l’agrée a dit : « Soubhanaka ‘anta l-Lahou la ‘ilaha ‘illa ‘ant ; la yahwika makan ; la touhass wa la toumass wa la toujass ». Ce qui signifie : « Tu es exempt d’imperfection. Tu es Allah ; il n y a de dieu que Toi. Tu n’es pas contenu dans un endroit.  Tu n’es pas perçu par les sens. Tu n’es pas touché. Tu n’es pas palpé ».

 

Ce que l’on dit pour un bon rêve

 

Celui qui souhaite avoir un bon rêve par la volonté de Allah ta^ala il s’endort en ayant le woudou car avoir le woudouqand on s’apprête à dormir est quelque chose de sounnah de recommandé puis il récite qoul ya ‘ayyouha l-kafiroun puis qoul ‘a^oudhou birabbi l-falaq et  qoul ‘a^oudhou birabbi n-nas et qoul houwa l-Lahou ‘ahad. Puis il évoque Allah ta^ala jusqu’à s’endormir. S’il fait cela un des anges de Allah ta^ala reste à côté de lui pour le surveiller tout la nuit et son âme tout en restant attachée et en contact avec son corps elle se prolonge comme un fil pour passer la nuit sous le trône.

 

Ce que l’on dit lors de l’insomnie

 

Que ce que l’on dit pendant l’insomnie pendant la nuit : « Allahoumma gharati n-noujoum wa hada’ati l-^ouyoun wa ‘anta hayyoun qayyoum la ta’khoudhouka sinatoun wa la nawm ya hayyou ya qayyoum ‘ahdi’ layli wa ‘anim ^ayni ». Ce qui signifie : « Ô Allah les étoiles sont apparues les yeux se sont refermés et Tu es vivant Tu ne dors pas Tu es exempt de fin. Tu n’es pas atteint par la somnolence ni par le sommeil. Ô Toi Qui es vivant Toi Qui es exempt de fin fais que ma nuit soit calme et fais que mes yeux s’endorment.

 

Ce que l’on dit lorsqu’on se réveille lorsqu’on fait un cauchemar pendant la nuit ou dans le rêve

 

« ‘A^oudhou bikalimati l-Lahi t-tammati min ghadabihi wa ^iqabih wa min charri ^ibadih wa min hamazati ch-chayatini wa ‘an yahdouroun ». C’est-à-dire : « Je recherche la préservation par la parole de Allah contre Sa menace de châtiment, contre le mal de Ses esclaves et contre les attaques des démons et contre le fait qu’ils viennent à moi ».

 

Information utile : Cette évocation est à dire aussi pour celui qui se plaint d’insomnie et n’arrive pas à dormir pendant la nuit.

 

Ce que l’on dit lorsque l’on voit quelque chose qu’on n’aime pas dans le rêve

 

Il souffle de son côté gauche trois fois puis il dit : « ‘A^oudhou bi l-Lahi l-^adhimi min charri ch-chaytani wa min charri rou’yaya hadhih ». Ce qui signifie : « Je recherche la préservation par Allah l’éminent contre le mal du chaytan et contre le mal de ce rêve que je fais puis il tourne du côté opposé au côté qu’il occupait ».

 

Information utile : Celui qui fait cela par la volonté de Allah son rêve ne lui sera pas nuisible et qu’il n’en parle à personne ».

 

Ce que l’on dit quand on se réveille du someil

 

« Al-hamdou li l-Lahi l-ladhi ‘ahyana ba^dama ‘amatana wa ‘ilayhi n-nouchour ». La louange est à  Allah Qui nous fait vivre après nous avoir fait mourir et à Lui le devenir ».

 

Ce que l’on dit lorsque l’on met pour la première fois un nouveau vêtement

 

« Allahoumma ‘inni ‘as’alouka min khayrih ; wa khayri ma houwa lah ; wa ‘a^oudhou bika min charrih ; wa charri ma houwa lah ». Ce qui signifie : « Ô Allah, je Te demande du bien de ce vêtement et du bien de ce pourquoi il est et je Te demande de me préserver de son mal et du mal pour lequel il peut être utilisé ».

 

Ce que l’on dit en sortant de chez soi

« Bismi l-Lah ; tawakkaltou ^ala l-Lah ; wa la hawla wa la qouwwata ‘illa bi l-Lah »

Je commence par le nom de Allah, je me fie à Allah. Il n’est de préservation et de force que par Allah.

« Allahoumma ‘inni ‘a^oudhou bika ‘an adilla ‘aw ‘oudall ; ‘aw ‘azilla ‘aw ‘ouzall ; ‘aw adhlima ‘aw ‘oudhlam ; ‘aw ‘ajhala ‘aw youjhala ^alayy ». Ce qui signifie : « Ô Allah, je demande Ta préservation contre le fait d’égarer ou d’être égaré ou de glisser ou qu’on me fasse glisser ou que je fasse une injustice ou que je subisse une injustice ».

 

Ce que l’on dit lorsqu’on rentre chez soi

« Bismi l-Lah ; Allahoumma ‘inni ‘as’alouka khayra l-mawlaj wa khayra l-makhraj ; bismi l-Lahi walajna wa bismi l-Lahi kharajna wa ^ala l-Lahi rabbina tawakkalna ». Puis il passe le salam à sa famille. Ce qui signifie : « Je commence par le nom de Allah. Ô Allah, je Te demande la meilleure entrée et la meilleure sortie. Par le nom de Allah nous entrons et par le nom de Allah nous sortons et c’est à notre seigneur Allah que nous nous fions ».

 

Ce que l’on dit lorsqu’on entre dans les wc

« Bismi l-Lah ; Allahoumma ‘inni ‘a^oudhou bika mina l-khoubthi wa l-khaba’ith ». Ce qui signifie : « Je commence par le nom de Allah. Ô Allah, je recherche la préservation par Toi contre le chaytan mâle et femelle ».

 

Information utile : La parole : « Bismi l-Lahi l-ladhi la ‘ilaha ‘illa houwa » ou bien « Bismi l-Lah » seule lorsqu’on ôte ses vêtements comporte une protection contre les yeux des jinn pour qu’ils ne voient pas les zones de pudeur des humains.

 

Ce que l’on dit lorsqu’on sort des Wc

« Ghoufranak, al-hamdou l li-Lahi l-ladhi ‘adhhaba ^anni l-’adha wa ^afani ». Ce qui signifie : « Ô Allah, je recherche Ton pardon, la louange est à Allah Qui a fait partir de moi ce qui aurait pu nuire à mon corps s’il restait dedans et qui m’a donné la bonne santé.

 

Information utile : La personne entre aux toilettes avec son pied gauche et en sort avec son pied droit.

 

Ce que l’on dit lorsqu’on termine le woudou

« Achhadou ‘an la ‘ilaha ‘illa l-Lah ; wahdahou la charika lah ; wa ‘achhadou ‘anna Mouhammadan ^abdouhou wa raçoulouh ; Allahoumma j^alni mina t-tawwabin wa j^alni min l-moutatahhirin ». Ce qui signifie : « Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allah Lui seul ; Il n’a pas d’associé. Je témoigne que Mouhammad est Son esclave et Son messager. Ô Allah, fais que je sois au nombre de ceux qui font le repentir et fais que je sois au nombre de ceux qui se purifient.

 

Information utile : Celui qui dit cette invocation après avoir fait le woudou il lui sera ouvert dans l’au-delà les huit portes du paradis ; il y entrera de n’importe laquelle qu’il veut, comme l’a annoncé le prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam.

 

Ce que l’on dit quand on se trouve dans une situation difficile et éprouvante

« Allahoumma la sahla ‘illa ma ja^altahou sahla wa ‘anta taj^alou l-hazna ‘idha chi’ta sahla ».  Ce qui signifie : « Ô Allah, il n’est facile que ce que Tu as rendu facile et Toi Tu fais que la chose difficile si Tu veux devient facile».

 

Ce que l’on dit pour repousser l’injustice de l’injuste

« Allahou Allahou rabbi la ‘ouchrikou bihi chay’a ». à dire deux fois ce qui signifie : « Allah Allah est mon Seigneur je ne Lui attribue aucun associé ».

Ce que l’on dit pour celui qui a une subsistance difficile

Celui dont la vie devient difficile, il dit quand il sort de chez lui : « Bismi l-Lahi ^ala nafsi wa ^ala mali wa dini. Allahoumma raddini biqada’ika wa barik li fima qouddira li hatta la ‘ouhibba ta^jila ma ‘akhkharta wa la ta’khira ma ^ajjalt ». Ce qui signifie : « Je commence par le nom de Allah, j’évoque le nom de Allah sur ma personne mes biens et ma religion. Ô Allah, rends-moi satisfait de la destinée que Tu m’as prédestinée et accorde moi des bénédictions en ce que Tu m’as prédestiné afin que je ne souhaite pas la rapidité de ce que Tu as retardé ni le retard de ce qui va me parvenir rapidement.

 

Ce que l’on dit pour délivrer des tourments, la guérison des maladies et la victoire contre les ennemies

« Bismi l-Lah, rabbiya l-Lah, hasbiya l-Lah, tawakkaltou ^ala l-Lah, ‘i^tasamtou bi l-Lah, fawwadtou ‘amri ‘ila l-Lah, ma cha’a l-Lah, la qouwwata ‘illa bi l-Lah ». Ce qui signfie : « Par le nom de Allah je commence ; mon seigneur c’est Allah, je me fie à Allah, je me fie totalement à Allah, je recherche l’aide de Allah, je m’en remets complètement à Allah, ce que Allah veut est, il n’est de force que par Allah ».

 

Ce que l’on dit lorsqu’on entre dans la mosquée

« Allahoumma salli ^ala sayyidina Mouhammad ; salla l-Lahou ^alayhi wa sallam ». Puis il dit : « Allahoumma ftah li ‘abwaba rahmatik ». Ce qui signifie : « Ô Allah, honore et élève d’avantage notre maître Mouhammad ; que Allah l’honore et l’élève d’avantage en degré et qu’Il préserve sa communauté de ce qu’il craint pour elle. Ô Allah, ouvre moi les portes de Ta miséricorde ».

 

Information utile : Il est recommandé d’entrer dans la mosquée avec son pied droit après avoir dit : « Bismi l-Lah ».

Ce que l’on dit lorsqu’on sort de la mosquée

« Allahoumma salli ^ala sayyidina Mouhammad ; salla l-Lahou ^alayhi wa sallam ». Puis il dit : « Allahoumma ‘inni ‘as’alouka min fadlik ». Ce qui signife : « Ô Allah, honore et élève davantage notre maître Mouhammad ; que Allah l’honore et l’élève d’avantage en degré et qu’Il préserve sa communauté de ce qu’il craint pour elle. Ô Allah, je Te demande de m’accorder de Tes bienfaits ».

 

Information utile : Il est recommandé de sortir de la mosquée avec son pied gauche.

 

Ce que l’on dit lorsqu’on entend l’appel à la prière

 

On répète la même chose que le mou’adhdhin mais lorsqu’il dit : « Hayya ^ala ssalat », « Hayya ^ala l-falah » on dit : « La hawla wa la qouwwata ‘illa bi l-Lah » puis il fait l’invocation en faveur du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam puis il invoque Allah ^azza wa jall en disant : « Allahoumma rabba hadhihi d-da^wati t-tammah wa ssalati l-qa’imah ‘ati mouhammadani l-wasilata wa l-fadilah ; wa b^athhou maqaman mahmoudani l-ladhi wa^adtah ». Ce qui signifie : « Ô Allah, Tu es le Seigneur de cet appel parfait et de cette prière, accorde à Mouhammad al-wacilah et le grand mérite et accorde lui al-maqam al-mahmoud que Tu lui as promis ».

 

Ce que l’on dit lorsqu’on oublie d’évoquer le nom de Allah ta^ala au début de son repas

Celui qui oublie d’évoquer Allah ^azza wa jall au début de son repas qu’il dise, quand il s’en rappel : « Bismi l-Lahi fi ‘awwalih wa ‘akhirih ». ou bien il dit : « Bismi l-Lahi ‘awwalah wa ‘akhirah ».

 

Ce que l’on dit lorsqu’on termine de manger et de boire

« Al-hamdou li l-Lahi l-ladhi ‘at^ama wa saqa wa sawwaghahou wa ja^ala lahou makhraja ». Ce qui signifie : « La louange est à Allah Qui nous a donné à manger et à boire et Qui a fait qu’il puisse passer à l’intérieur de notre corps et Qui a fait que cette nourriture ait une sortie ».

 

Ce que l’on dit lorsqu’on mange ou on boit près des gens

Quand il va manger chez les gens il invoque Allah ta^ala en leur faveur en disant : « Allahoumma barik lahoum fima razaqtahoum wa ghfir lahoum wa rhamhoum ». Ce qui signifie : « Ô Allah, accorde leur des bénédictions dans la subsistance que Tu leur as accordée. Pardonne-leur leurs péchés et fais leur miséricorde ». Et lorsqu’il rompt son jeûne chez des gens, il invoque Allah ta^ala en leur faveur en disant : «  ‘aftara ^indakoumou ssa’imoun wa ghachiyatkoumou r-rahmah wa ‘akala ta^amakoumou l-‘abrar wa tanazzalat ^alaykoumou l-mala’ikah ». Ce qui signfie « Que Allah fasse que les jeûneurs rompent leur jeûne chez vous que la miséricorde vous englobe que les pieux mangent de votre nourriture et que les anges descendent sur vous ».

Publicités
Commentaires fermés sur Invocations : Evocations et invocations qui sont dites à des occasions diverses (première partie)

%d blogueurs aiment cette page :