Chaykhaboulaliyah's Blog


Souurat Al-Zalzalah

Posted in Uncategorized par chaykhaboulaliyah sur février 20, 2017

La louange est à Allah le Seigneur des mondes, que Allah honore et élève davantage le rang de notre maître Mouhammad Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, et qu’Il préserve sa communauté de ce qu’il craint pour elle.

Nous demandons à Allah qu’Il nous fasse apprendre ce que nous ignorons et qu’Il nous fasse nous rappeler de ce que nous avons oublié, et qu’Il nous augmente en connaissance. Et nous Lui demandons de nous préserver de l’état des gens de l’enfer. Nous demandons à  Allah qu’Il fasse que nos intentions soient sincères par recherche de Son agrément.

 

Nous allons voir ensemble quelques sens compris dans une sourah du Qour’aan. Une sourah qui est très importante et qui contient beaucoup d’informations à propos du jour du jugement. Cette sourah c’est la sourate Az-Zalzalah.

A propos de cette sourah et plus particulièrement où est-ce qu’elle a été révélé, descendu, il y’a deux avis des savants. Mais l’avis qui prévaut est l’avis de la majorité des savants du tafsiir, qui est l’avis de ‘Ibnou Mas^oud et de Jaabir, qui sont tous deux des compagnons du prophète Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam. C’est que cette sourah a été descendu lorsque le messager Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam  était à la Mecque. Selon la majorité des savants, notamment ‘Ibnou Mas^oud et Jaabir, cette sourah a été révélé alors que le messager Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam  était à la Mecque.

Certains savants, certains faqiih ont dit : « non elle est médinoise ». C’est-à-dire qu’elle a été descendue au prophète Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam  alors qu’il était à Médine, sa ville illuminée. Et ce deuxième avis c’est l’avis de ‘Ibnou ^Abbaas.

 

Les versets de cette sourah sont au nombre de 8.

Bismil-Laahi r-raHmaani r-raHiim

  1. ‘Idhaa zoulzilati l-‘arDou zilzaalahaa
  2. Wa ‘akhrajati l-‘arDou ‘athqaalahaa
  3. Wa qaala l-’insaanou maalahaa
  4. Yawma ‘idhin touHaddithou ‘akhbaarahaa
  5. Bi ‘anna rabbaka ‘aw Haalahaa
  6. ‘Yawma ‘idhin yaSdourou n-naasou ‘achtaatan liyouraw ‘a^maalahoum
  7. Faman ya^mal mithqaala dharratin khayran yarah
  8. Wa man ya^mal mithqaala dharratin charran yarah.

 

An-Naçaa’i a rapporté à propos des mérites du Qour’aan, tout comme Al-Haakim et ‘Ahmad, qu’un homme a demandé au prophète Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam  de lui enseigner une sourah qui comporte beaucoup de significations, qui soit globale, qui soit universelle.

Le messager lui a dit ce qui signifie : « faqra ‘Idhaa zoulzilati jusqu’à la fin ».

L’homme lui a dit : « par Celui qui t’a envoyé avec la vérité, je n’ajouterai rien après elle ». C’est-à-dire qu’il a demandé à ce que le prophète Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam  lui enseigne une sourah et il a dit qu’il n’allait pas réciter autre que celle-là par la suite. Et l’homme est parti.

Le messager de Allah Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit : « ‘aflaHa r-rouwayjil  ‘aflaHa r-rouwayjil ». Ar-Rouwayjil est un diminutif de Ar-Rajoul. C’est-à-dire le messager a dit ce qui signifie : « il aura réussi il aura réussi ». Il ne l’a pas blâmé s’il ne récitait pas autre que cette sourah.

 

 

Que veulent-ils dire les versets de cette sourah ?

La parole de Allah ta^aalaa :

 

Verset 1 : « ‘Idhaa zoulzilati l-‘arDou zilzaalahaa » :

C’est-à-dire lorsque la terre va se mettre à trembler. Elle va trembler fortement, elle va être secouée. Mouqaatil a dit : «  la terre va trembler suite aux sons que va émettre l’ange ‘Israafiil ». ‘Israafiil est un ange. ‘Israafiil est un ange qui s’apprête à souffler dans le cor. Le cor est un instrument qui émet un son. Vous savez quand les gens vont à la chasse, ils utilisent un cor. C’est un instrument arrondi et qui fait du bruit pour que les animaux soient chassés d’un endroit à un autre. C’est ça le cor. Ce n’est pas le corps dans le sens humain.

Quand Allah donne l’ordre à ‘Israafiil, il souffle. Et ce souffle indiquera la fin de ce monde. La terre va trembler lorsque ‘Israafiil va émettre ce son par le cor. Au point qu’elle ne s’arrêtera que lorsque tout ce qui est dessus va tomber. Que ce soit des montagnes, que ce soit des constructions, que ce soit des arbres, tout va tomber. Puis elle va continuer à trembler pour faire sortir, la deuxième fois qu’il souffle dans le cor, tout ce qui est enterré. Tout ce qui est sous terre va sortir.

A propos du temps où ce tremblement (zalzalah veut dire trmeblement) aura lieu, il y’a deux avis. C’est-à-dire que les savants ont eu deux explications :

  • Une première pour dire que ce tremblement aura lieu pendant ce bas monde. Et ce sont des tremblements qui font partie des signes annonciateurs du jour du jugement. Et c’est l’avis de la plupart. Comme vous le savez, parmi les signes annonciateurs du jour du jugement, c’est qu’il va y avoir beaucoup de tremblements de terre.
  • Il y’a un deuxième avis qui dit qu’il s’agit du tremblement du jour du jugement. C’est ce qu’a dit Khaarija ‘Ibnou Zayd ‘Ibnou Thaabit ‘AnSaari que Allah l’agrée, qui fait partie des 7 faqiihs.

Verset 2 : « Wa ‘akhrajati l-‘arDou ‘athqaalahaa » : Al-Farraakh qui fait partie de ceux qui sont connus pour l’exégèse du Qour’aan a dit : « lorsque la terre va projeter tout ce qu’elle contient dans ses entrailles comme argent, comme or ou comme mort ».

 

 

Verset 3 : « Wa qaala l-’insaanou maalahaa » : là aussi il y’a deux avis.

  • Le premier des deux avis c’est que Al’Insaan ici c’est le nom du genre, c’est-à-dire l’être humain. Et cet homme ici, quand l’homme va poser la question « qu’est-ce qui arrive», il s’agit de l’homme en général, ça englobe le croyant et le non croyant. Ici c’est le nom du genre qui englobe le croyant et le non croyant. Dans ce cas cette explication, c’est l’explication qui a été donné par ceux qui ont dit que Az-Zalzalah, le tremblement dont il est question dans le premier verset c’est Az-Zalzalah, le tremblement annonciateur du jour du jugement. Et non pas le tremblement du jour du jugement.
  • Le deuxième avis, l’homme ici c’est le non croyant en particulier. C’est lui qui va poser la question « qu’est-ce qui arrive ». Cette deuxième explication a été donnée par ‘Ibnou l-Jawziyy dans son livre Nouzhatou l-‘a^younil Nawaadhir et Al-Farraakh dans Ma^aanil Qour’aan. Et ce deuxième avis c’est l’avis de ceux qui ont considéré que Az-Zalzalah, c’est le tremblement du jour du jugement. Pourquoi ? Car le croyant sait ce qui arrive. Il ne va pas poser la question. Celui qui pose la question « qu’est-ce qu’elle a la terre, pourquoi elle est comme ça », c’est le non croyant, c’est celui qui renie le jour du jugement. Parce qu’il n’a pas cru en la résurrection. C’est pour cela qu’il va poser la question.

 

 

Verset 4 : « Yawma ‘idhin touHaddithou ‘akhbaarahaa » : au jour du jugement, la terre va annoncer, va informer, va parler. Elle va dire ce que les gens ont fait dessus. Qu’est-ce qu’ils ont fait comme bien et qu’est-ce qu’ils ont fait comme mal. Allah crée la prononciation, l’articulation dans la terre et elle va témoigner de ce que les esclaves ont fait sur elle, qu’est-ce qu’ils ont commit. Allah fait parler la terre et la terre témoignera, elle parlera. Ce n’est pas quelque chose qui est impossible selon la raison, que l’objet inanimé parle. Inanimé ça veut dire qu’il n’a pas d’âme. Un objet qui n’a pas d’âme ce n’est pas impossible qu’il parle par la volonté de Dieu. Puisque c’est Allah qui a fait que l’être humain parle. L’être humain qui était du sang coagulé, puis IL a fait de lui un être qui soit debout avec des caractéristiques. IL l’a fait évoluer d’une étape à une autre, de l’étape de l’eau mélangée des parents jusqu’à du sang puis de la chaire et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il devienne un fœtus ou un enfant, composé de sang, d’os. Et IL a insufflé dans ce corps une âme et IL l’a fait sortir du ventre de sa mère. Et IL a fait que cet être vivant se mette à parler dans le temps dans lequel Allah a voulu qu’il parle, qu’il exprime ainsi ce qu’il a dans son cœur. IL lui donné aussi une force après la faiblesse, après qu’il a été faible, qu’il ne pouvait même pas se protéger des dangers. Allah lui a donné une puissance, une capacité, de se protéger des dangers.  Et IL a préservé autre que lui. IL a fait de lui un être humain. Nous parlons aussi de celui qui est pubère parmi les humains, qu’il soit homme ou femme. Que la femme soit pubère si elle est mariée ou pas. Quand on dit l’homme ici ça englobe tout cela, l’homme ou la femme qu’elle soit mariée ou pas. Allah a fait que cet être humain passe par différentes étapes, depuis l’étape où il était de l’eau mélangée jusqu’à devenir un homme. Cette eau mélangée qui est devenue un caillot de sang puis une bouchée de chaire n’avait pas d’âme, c’était comme un objet inanimé. Puis Allah l’a fait évoluer jusqu’à faire que ce mélange devienne un homme qui parle, une femme qui parle, qui gèrent des affaires de leur vie. C’est Allah, par Sa Toute Puissance a créé l’articulation, la prononciation chez l’homme. C’est par Sa Puissance que Allah a créé dans cette terre qui nous porte la prononciation et l’articulation. La terre parlera, elle témoignera de ce que l’homme a fait sur elle. Elle va témoigner du bien et elle va témoigner du mal que l’être humain a fait. Pour ce qui est des croyants qui sont pieux, la terre ne témoignera que de leurs bonnes actions, parce que leurs mauvaises actions seront effacées. Que Allah nous pardonne nos péchés. ‘aamiin

 

Le musulman vertueux, Allah lui pardonne ses mauvaises actions. Il restera que du bien dans le livre de ses œuvres. Et au jour du jugement, la terre témoignera en sa faveur des bonnes actions qu’il a faite. Elle va dire : « untel a fait sur moi telle et telle chose, tel et tel jour ». Allah crée la parole dans la terre qui va témoigner.

Quand au non musulman, la terre va témoigner contre lui de tous les actes de perversité, d’incrédulités et de désobéissances qu’il aura fait. Le non musulman n’aura pas une seule bonne action de laquelle la terre va témoigner. Car le non musulman aura épuisé, consommé toute la rétribution de ces bonnes actions qu’il avait faite dans le bas monde, de sorte que lorsqu’il va sortir du bas monde, il n’aura aucune bonne action. Allah le rétribue pour ses bonnes actions dans le bas monde avant sa mort. Il aura la santé, la subsistance et ce qui est de cet ordre. Il sera rétribué s’il donne à manger à quelqu’un d’affamé, il sera rétribué s’il donne de quoi se vêtir à quelqu’un qui est dévêtu. De sorte que lorsqu’il va quitter le bas monde, il n’aura aucune part de bonne action dans l’au-delà.

Pour ce qui est des musulmans désobéissants, ceux qui sont morts avant de se décharger des grands péchés, avant le repentir, ils seront de deux catégories. Une catégorie pour lesquelles la terre va témoigner des bonnes et des mauvaises actions qu’ils ont faites sur elle. Et une autre catégorie, Allah ne les dévoilera pas. IL ne fera pas témoigner la terre sur les mauvaises actions qu’ils ont faites sur elle.

 

Et c’est cela la signification de la parole de Allah ta^aalaa : « Yawma ‘idhin touHaddithou ‘akhbaarahaa ». Ce sont là les informations que va donner la terre.

 

At-Tirmidhiyy, ‘Ahmad, Al-Haakim et d’autres ont rapportés que le messager de Allah Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit ce qui signifie : « savez-vous quelles sont ces informations que la terre va donner ? ». Ils ont dit : « Allah Sait plus que tout autre et son messager sait ». Il a dit ce qui signifie : « ces nouvelles c’est qu’elle va témoigner de ce que chaque esclave, homme et femme, a fait sur elle ». Elle va dire il a fait telle et telle chose, tel et tel jour.

 

Verset 5 : « Bi ‘anna rabbaka ‘aw Haalahaa » : c’est-à-dire que la terre va annoncer des informations  que Dieu lui a  révélé. C’est par la volonté de Dieu qu’elle informe ce qui a été fait sur elle. On comprend de ce verset qu’en ce moment-là, Allah crée en elle une perception. Et Allah fait apprendre à la terre ce que les gens faisaient sur elle.

 

Verset 6 : « ‘Yawma ‘idhin yaSdourou n-naasou ‘achtaatan liyouraw ‘a^maalahoum » : c’est-à-dire que les gens au jour du jugement vont quitter cette station. Cette station où leurs actes leur ont été exposés. Ils vont la quitter groupe par groupe. Un groupe va partir vers la droite au paradis et les gens de la mécréance iront vers la gauche en enfer. La parole de Allah ta^aalaa « li youraw ‘a^maalahoum », c’est-à-dire « ils verront la rétribution de leurs œuvres ». Allah ta^aalaa fait que les gens vont quitter par groupe la station où leurs actes leur ont été exposés pour voir et obtenir la juste rétribution de leurs œuvres. Le sens est qu’ils vont quitter la station de l’exposition des actes par groupe pour occuper leur place au paradis et en enfer.

 

Verset 7 : “Faman ya^mal mithqaala dharratin khayran yarah et verset 8 : “Wa man ya^mal mithqaala dharratin charran yarah”.

^Abdoul-Laah ‘Ibnou Mas^oud a dit : “c’est le verset du Qour’aan qui comporte le plus de sagesse”. C’est ce qu’a dit Al-Qourtoubi et il a été d’accord avec lui.

Et le prophète Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a cité ce verset et il l’a appelé « Al-FaaDHah Al-Jaami^ah »  tout comme dans le Sahih de Al-Boukhariyy.

Le Haafidh ‘Ibnou Hajjar Al-^Asqalaaniyy a dit : « il l’a appelé Al-Jaami^ah parce qu’elle englobe toutes les sortes d’obéissance et de désobéissance ».

 

Faman ya^mal mithqaala dharratin khayran yarah signifie : « celui qui fait le poids d’un grain de poussière de bien il en sera rétribué ».

Wa man ya^mal mithqaala dharratin charran yarah signifie : « et celui qui fait le poids d’un grain de poussière de mal il en verra la rétribution ».

 

Certains pieux lorsque quelqu’un leur prête la maison ou leur loue la maison, si jamais il y’a un clou qui est tombé ou il a mit un clou, il cherche à s’excuser auprès du propriétaire. Car ils ont compris ce verset. Pas comme aujourd’hui les gens font du mal autour d’eux et ne cherchent même pas à s’excuser. C’est très important de quitter ce bas monde propre. Tout comme on lave le corps du mort, il est important qu’avant de mourir, il fasse en sorte qu’il se décharge de toutes les injustices qu’il aurait pu commettre. Et vous savez que l’invocation que fait celui qui a subi une injustice contre celui qui l’a faite, est une invocation qui est exaucée. Même si celui qui a subi l’injustice est un non musulman. Il faut que la personne fasse attention de ne pas être injuste, ni avec les musulmans ni avec les non musulmans.

Il l’a appelé FaaDHah c’est-à-dire unique, particulière. Parce qu’elle est unique par sa signification. C’est-à-dire que parmi les gens bien heureux, ceux qui font le poids d’une petite fourmi de bien (une fourmi est très légère), il verra cela dans le livre de ses actes. Soit il le verra inscrit dans son livre des actes soit il verra la rétribution pour ce qu’il a fait. Pourquoi le prophète Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam nous a incité à faire des aumônes ? Peut-être avec la partie d’une datte que tu donnes en aumône, cela va faire pencher la balance des bonnes œuvres et tu vas aller au paradis. Tu ne sais pas quel acte de bien va être celui qui va te sauver. Ne rate aucune occasion, dès que tu te lèves le matin, de faire le bien autour de toi. Même avec un sourire avec ton frère en islam ou ta sœur en islam, ou une partie de datte. Le prophète Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a incité les gens, surtout les femmes à faire des aumônes. Car l’aumône peut être une cause pour être délivré. A nous de donner des aumônes avant que ne vienne un jour où tu ne trouveras pas un seul pauvre. Lorsque va venir notre maître ^Iça ^alayhi s-salaam, la terre va sortir ses richesses, tu ne trouveras pas de pauvres  à qui donner une aumône, tellement les gens seront riches.

Celui qui fait le poids d’une fourmi de bien, il le verra. Qu’est-ce que ça veut dire qu’il le verra ? Soit il le verra inscrit sur le livre de ses œuvres soit il en verra la rétribution. Parce que le non musulman, lui ne verra aucun bien dans l’au-delà.

 

Pour ce qui est de la parole de Allah ta^aalaa : « Wa man ya^mal mithqaala dharratin charran yarah », c’est-à-dire celui qui fait le poids d’une fourmi ou d’un grain de poussière de mal, il le verra. C’est-à-dire qu’il verra la rétribution. Allah ta^aalaa nous a averti par Sa parole « mithqaala dharrah », c’est-à-dire le poids d’un grain de poussière ou d’une fourmi. Car le mot dharrah peut avoir le sens de grain de poussière, peut avoir le sens de fourmi. C’est-à-dire que c’est quelque chose de très léger. Le poids d’un grain de poussière ou le poids d’une fourmi, IL nous a averti pour que nous sachions que celui qui est plus que le grain de poussière ou la fourmi, aussi que ce soit de peu ou de loin supérieur à un grain de poussière ou une fourmi, la personne en verra la rétribution. Ainsi ce qui est de la taille du grain de poussière ou de fourmi la personne va en voir la rétribution, à fortiori, ce qui est plus grand que le grain de poussière ou le poids d’une fourmi.

 

As-SouyouTiyy a dit : « dans ces deux versets (c’est-à-dire les versets 7 et 8), il y’a une incitation à faire le bien, que ce soit en petite quantité ou en grande quantité ». C’est-à-dire si ton frère ou ta sœur te sollicite, t’appelle à l’aide pour que tu viennes participer avec lui au bien, ne rate pas cette occasion. Dis toi que maintenant tu as la capacité physique, tu as le temps, alors ne rate pas cette occasion. Que ce soit ton père ou ta mère à la maison qui te demande de l’aider pour des tâches ménagères. Que ce soit ton frère ou ta sœur de sang qui te demande de l’aider pour une affaire administrative ou autre. Que ce soit ton frère ou ta sœur dans l’association qui te demande de donner un cours ou de surveiller les enfants ou d’ordonner le bien et d’interdire le mal, ou de venir renforcer une assemblée de sciences. Ne rate aucune occasion pour faire le bien. Tu ne sais pas, aujourd’hui tu peux le faire, demain tu ne pourras pas le faire. Aujourd’hui certains montent dix marches d’escaliers, il ne s’est même pas aperçu qu’il a monté dix marches. Demain peut-être qu’une marche il va trouver une difficulté.

 

Comme l’a dit notre chaykh que Allah lui fasse Miséricorde : « ô vous qui avez la bonne santé, faites les prières surérogatoires ». Si tu ne fais pas la prière surérogatoire maintenant, c’est quand que tu vas les faire. Donc il ne faut rater aucune occasion pour faire le bien.

 

Ces deux versets sont comme le prophète Salla l-Lahou ^alayhi wa sallam les a appelé : « globaux et uniques ».

Globaux car il englobe toutes sortes de bonnes et de mauvaises actions. C’est-à-dire que ça nous averti sur le bénéfice des bonnes actions et la gravité des  mauvaises actions même s’ils sont d’un grain de poussière.

Et unique par cette information, car ça nous attire l’attention, ça nous incite à œuvrer.

 

Dans Al-Mouwatta de l’imaam Maalik que Allah l’agrée, il a dit : « il m’a été rapporté qu’un pauvre a demandé la nourriture à ^A’ichah la mère des croyants. Elle avait du raisin devant elle. Elle a dit à quelqu’un prends un grain de raisin et donne le lui. Cette personne à qui elle a donné l’ordre s’est mit à regarder ^A’ichah avec étonnement ». Pourquoi un grain ? Les gens trouvent négligeable. Peut-être que devant elle, il y avait 3 grains, 4 grains, Allaahou ‘a^lam. Mais elle a dit donne lui un grain de raisin. Aujourd’hui certains dans les marchés l’écrasent, au lieu de les prendre et de les mettre sur l’étalage.

Elle a dit : « prends un grain de raisin et donne le lui. La personne était étonnée ? ^A’ichah lui a dit : « tu es étonné ? ». Elle lui a dit : « combien tu estimes ce grain de raisin en poids de fourmis ?». Combien il vaut en fourmi ?

Alors que dans le verset, celui qui fait le poids d’une fourmi de bien, il en sera rétribué. Qu’est-ce quelle a voulu lui faire passer comme message ? Ne néglige pas le bien que tu peux faire. Même si c’est quelque chose qu’aux yeux des gens peut sembler négligeable, tu ne sais pas combien ça vaut comme poids de fourmis.

 

 

Que Allah nous inspire et nous aide à faire le bien avec la bonne intention, et qu’IL ne nous prive pas de la récompense. ‘aamiin

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :