Chaykhaboulaliyah's Blog


La douceur et la violence

Posted in Uncategorized par chaykhaboulaliyah sur février 5, 2019

La louange est à Allah le Seigneur des mondes que Allah honore et élève davantage le rang de notre maître Mouhammad, salla l-Lahou ^alayhi wasallam, et qu’Il préserve sa communauté de ce qu’il craint pour elle. Nous demandons à Allah qu’Il nous fasse apprendre ce que nous ignorons, qu’Il nous fasse nous rappeler ce que nous avons oublié et qu’Il nous augmente en connaissance. Et nous lui demandons de nous préserver de l’état des gens de l’enfer. Nous demandons à Allah qu’Il fasse que nos intentions soient sincères par recherche de Son agrément.

 

Allah agrée la douceur :

 

Le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam, a dit :

 

إن الرفق لا يكون في شيءٍ إلا زانه، ولا ينزع من شيءٍ إلا شانه

 

ce qui signifie : « La douceur n’intervient pas dans une chose sans qu’elle ne l’embellisse. » et dans une autre version :

إن الله يحب الرفق في الأمر كله

 

« Allah agrée la douceur dans toutes choses. » Que cela soit pour l’enseignement ou que l’on ait affaire aux gens, dans toutes choses dont la douceur est requise. Suivre la sagesse (dans le sens la douceur), quand on va ordonner quelque chose ou quand on va interdire quelque chose.

 

Le meilleur d’entre vous, ce sont les meilleurs avec leurs femmes :

 

Le Messager de Allah, salla l-Lahou ^alayhi wasallam, a dit :

 

خيركم خيركم لأهله وأنا خيركم لأهلي

 

ce qui signifie : « Les meilleurs d’entre vous, ce sont les meilleurs avec leurs femmes et je suis le meilleur d’entre vous avec mes femmes. » Rapporté par At-Tirmidhiyy. Cela veut dire que celui qui agit bien avec son épouse, il agit avec elle avec modestie, il agit avec elle avec tendresse, il agit avec elle avec miséricorde, il agit avec elle avec bienfaisance, il agit avec elle avec pardon si jamais elle se trompe ou agit mal, celui-là fait partie des hommes. Parce que celui qui est ainsi avec  sa femme, avec d’autres personne que sa femme il sera comme cela, il agira de la même manière. Beaucoup d’hommes se comportent de manière qui n’est pas conforme à ce hadith. Ils agissent avec leurs femmes et ils ne sont pas modestes avec leurs femmes et ils font preuve d’orgueil avec elle et ils sont hautains avec leur femme, ceci n’est pas convenable. Il convient qu’il soit modeste avec elle, il convient qu’il agisse bien avec elle, il convient qu’il l’excuse et qu’il lui pardonne si jamais elle agit mal. Il ne va pas répondre à un mauvais comportement par un mauvais comportement.

 

Diminuer les paroles :

 

Je vous recommande de préserver votre langue. Le Messager, salla l-Lahou ^alayhi wasallam, a insisté auprès de sa communauté de préserver sa langue. La plupart des péchés proviennent de la langue, alors diminuer les paroles. Avant de parler, réfléchissez ! Ces paroles, que veulent-elles dire ? Quelle seront les conséquences de ces paroles ? Si ces paroles vont entraîner du mal, alors qu’ils ne les disent pas. Beaucoup de gens à cause du fait de trop parler, il arrive que l’un d’entre eux tombent dans une mécréance, et après il demande : quel est mon jugement ? Si la personne est heureuse, qu’elle se protège et si elle est dans une difficulté qu’elle se protège. Qu’il réfléchisse à ses paroles, à quoi elles l’entraînent. Beaucoup de gens, disent des paroles qui sont de la mécréance, puis ils ne pensent pas que ce qu’ils ont dit est contraire à la loi. Ces gens-là, vont mourir sur la mécréance s’ils continuent ainsi. Les calamités de la langue sont nombreuses.

 

Attachez-vous à diminuer les paroles, sauf si c’est pour dire du bien. Attachez-vous à diminuer le confort, et à abandonner la colère. Délaissez la colère c’est quelque chose de très important. La colère entraîne la perte. Et attachez-vous à empêcher votre âme à commettre des péchés, en délaissant ses mauvais penchants. Et à faire preuve de sincérité dans vos intentions dans les actes, pour la prière, pour le jeûne, pour la zakat, pour le pèlerinage, pour le dhikr et pour tout cela.

 

Préserver sa langue, c’est quelque chose de requis, car la langue si tu ne la contrôles pas, elle va entraîner la personne à ce qui va causer sa perte.

 

De notre époque la plupart des femmes sont ignorantes et la plupart des hommes sont ignorants, ce qui sort de leurs bouches, c’est comme ce qui sort de leurs orifices inférieurs postérieurs.

 

Parmi ce qui indique la force de l’homme dans sa religion, c’est de délaisser ce qui n’est pas utile comme parole ou autre.

 

Les calamités de la langue ont été des causes de perdition pour de nombreuses créatures. Pourquoi l’homme ne s’empêche-t-il pas, ne s’abstient pas de parler dans les sujets qu’il ne connaît pas. Qu’est-ce qu’ils les obligent à parler ? Qu’ils se taisent sauf si c’est pour dire quelque chose de correcte qui ne comporte pas de danger dans la loi.

 

A certaines femmes, je vous recommande (à vous les femmes) la même chose ce que j’ai recommandé aux autres (à l’ensemble des gens) à savoir de diminuer les paroles. La plupart des mécréances ont lieu à cause du fait de trop parler.

 

Le long silence sauve la personne de beaucoup de danger. Dans le bas-monde et dans l’au-delà. Le fait de trop parler mène et entraîne à la perte dans la religion et dans le bas monde.

 

Préserver sa langue fait partie des sujets les plus importants. Préserver sa langue aide la personne à préserver sa religion. Cela aide à se préserver et cela aide à être épargné de nombreuses calamités de la langue. Beaucoup de mauvaises épreuves du bas-monde ont pour cause la langue.

 

La langue fait tomber la personne dans les pièges et dans les dangers. En cas de colère, certains pour arrêter sa colère, il se peut qu’ils disent des paroles qui sont nuisibles pour sa religion et pour son bas monde ou pour sa religion seulement. Sa langue lui aura nuit pour son au-delà seulement et ne lui aura pas nuit pour ce bas monde. Et parfois, il arrive que la personne pour assouvir sa soif de colère dise quelque chose qui va lui nuire dans sa religion et dans son bas-monde, les deux.

 

Celui qui veut être sauvé, qu’il diminue les paroles sauf si c’est pour dire du bien. Par contre, si c’est pour dire du bien, qu’il parle beaucoup. S’il sait que c’est quelque chose de bien avant de la dire alors qu’il en dise beaucoup de ces choses-là. Par contre, s’il sait que c’est quelque chose qui n’est pas du bien, alors qu’il s’en abstienne et que le musulman ne soit pas honteux de rester longtemps silencieux. Certains, quand il voit quelqu’un qui ne parle beaucoup, ils disent : il est idiot, s’il savait parler, il aurait parlé. Qu’il ne prête attention à cela, qu’il s’attache au silence, sauf s’il considère que c’est un bien, alors qu’il le dise. Celui-là sera sauvé. Quant à celui qui parle et qui parle, pour pas que l’on dise de lui qu’il est idiot, pour pas qu’on dise de lui que : s’il avait eu une compréhension, il aurait parlé. Que va-t-il lui arriver si on dit de lui qu’il est idiot ? Rien, il ne va pas subir de nuisance si on va dire de lui qu’il est idiot. Beaucoup de gens prennent sur eux et essayent de bavarder pour pas que l’on dise d’eux : celui-là, n’a pas de compréhension, pour pas que l’on dise de lui s’il avait un peu de perspicacité, il aurait parlé. Donc, ils se mettent à parler.

 

Beaucoup de créatures, la cause de leur perte, ce sont les mauvaises plaisanteries. La voie pour être sauvé de tout cela, c’est de diminuer les paroles.

 

Celui qui fait partie de mes élèves, qui fait partie de notre association, je lui donne ce conseil, à savoir de diminuer les paroles. Celui qui s’attache à peu parler, il aura préservé son âme, car la langue est comme une vipère. Si tu ne te protèges pas de la vipère, elle te nuit. Et également, pour la langue, si tu ne te protèges pas d’elle, elle te nuit. Recommandez-vous les uns les autres de diminuer les paroles. La plupart des péchés, proviennent de la langue. Certains savants ont dit : Préserve ta langue, ta langue est comme un serpent. Que Dieu nous préserve ! Que Dieu nous préserve ! Que Dieu nous préserve.

 

L’imam ArRifa^iyy, que Allah l’agrée parmi son comportement c’est qu’il gardait longtemps le silence. Il était souvent silencieux. Il ne parlait très peu dans les sujets du bas-monde. Il avait beaucoup de compassion à l’égard des créatures de Dieu. Prenez-le pour exemple dans le fait de peu parler, et dans le fait d’avoir de la compassion envers les esclaves de Dieu.

 

 

Peu parler, c’est requis. Cela aide la personne pour la religion. Le chaytan que chacun d’entre nous a avec lui, s’il trouve que tu ne parles pas beaucoup, cela va le déranger. Et s’il trouve que tu parles beaucoup, il est content, il va se dire je vais le faire tomber.

 

Notre Maître Abou Bakr, que Allah l’agrée, a pris sa langue et a dit : cette langue, elle m’a fait subir ce qu’elle m’a fait subir. Alors que Abou Bakr, est le meilleur de tous les Saints parmi les humains, et il craignait le danger de la langue.

 

Il y a un hadith rapporté par Ibnou Hibban, dans lequel le Messager de Allah, salla l-Lahou ^alayhi wasallam, a dit à ‘Abou Dharr, Al-Ghifariyy le compagnon :

 

عليك بطول الصمت إلا من خير , فإنه مطردة للشيطان عنك وعون لك على أمر دينك

 

ce qui signifie : « Attache-toi au long silence, sauf si c’est pour dire du bien, car le long silence va éloigner de toi le chaytan, et il va t’aider dans l’accomplissement de ta religion. » Si les gens avaient appliqué ce hadith, ils auraient été épargné de beaucoup de maux. Ils auraient été épargné de beaucoup de mal. Celui qui s’attache au long silence, sera préservé de la perte. Le chaytan, quand il voit qu’un musulman, ne parle pas beaucoup, il le laisse. Mais s’il voit qu’il parle beaucoup, il va le travailler jusqu’à le faire tomber dans la mécréance, ou dans les grands péchés ou autres. Celui qui veut être sauvé, qu’il fasse preuve de long silence. Qu’il ne prête pas attention aux gens qui disent : celui-là, il n’a pas de compréhension, il est stupide, s’il avait de la compréhension, il aurait parlé. Celui qui aura préservé sa religion, qu’il ne prête aucune attention aux propos des gens. De nos jours si quelqu’un est dans une assemblée et qu’il ne parle pas beaucoup, ils vont dire celui-là, s’il avait un peu de bon sens, un peu de compréhension, il aurait parlé, et bien qu’il ne prête pas attention à ce que les gens l’accusent de cela.

 

Je vous recommande de diminuer les paroles sauf si c’est du bien. L’imam AchChafi^iyy, que Allah l’agrée, a dit : « Celui qui parle beaucoup, il va faire beaucoup d’erreurs. » Et dans le hadith authentique, le Messager de Allah, ^alayhi salam, gardait longtemps le silence et ne souriait pas beaucoup.

 

Beaucoup de gens se trouvent dans les problèmes, à cause du fait de trop parler. Que Dieu nous préserve.

 

Oblige-les à diminuer les paroles de manière drastique. Oblige-les, astreint-les à diminuer les paroles de manière drastique jusqu’à ce qu’ils considèrent l’intérêt des paroles qu’ils veulent dire, car ceci va les délivrer des problèmes. S’attacher au silence garantit la délivrance. Le Messager de Allah, salla l-Lahou ^alayhi wasallam, a dit :

 

من صمت نجا

 

ce qui signifie : « Celui qui se tait, il est sauvé. »

 

Tu es sauvé tant que tu es silencieux :

 

Le Messager de Allah, salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, a dit :

 

إنك ما تزال سالما ما سكت فإذا تكلمت كتب عليك أو لك

 

ce qui signifie : « Tu es sain et sauf tant que tu gardes le silence, dès que tu parles se sera inscrit contre toi, ou en ta faveur », rapporté par IbnouAbi d-Dounya, dans le livre qu’il a appelé « le silence ».  Ce hadith signifie, tant que la personne est silencieuse et qu’elle ne parle pas, elle sera sauvée. Dès que la personne parle, ce sera inscrit soit contre elle, si c’est du mal, ou en sa faveur si c’est du bien.

 

Parmi les choses les plus éminentes qui aide le musulman à se préserver lui-même de la mécréance et des grands péchés et tout ce qui entraîne à la perte, c’est la préservation de la langue.

 

Celui qui veut la sauvegarde contre la mécréance, contre les paroles de mécréance et contre les autres péchés, alors qu’il ait le dessus sur son âme en diminuant les paroles. Car l’âme a un penchant, elle désire parler.

 

Parmi les signes de la force de l’homme dans sa religion, c’est de délaisser ce qui ne comporte pas d’utilité comme parole ou autres.

 

Le long silence, aide à préserver sa religion. Ceci comporte une sauvegarde contre les péchés de la langue. De plus, le musulman, s’il est longtemps silencieux son chaytan se met en colère. Parce que son chaytan aime qu’il parle beaucoup. Car celui qui parle beaucoup, il se peut que son chaytan l’entraîne dans la mécréance, ou dans un grand péché ou dans un petit péché. C’est pour cela que le long silence, est quelque chose de très important et ne prête pas attention aux gens qui te critiquent pour cela.

 

La langue si son propriétaire ne la préserve pas, elle va le faire tomber dans ce qui va l’amener à sa perte. Soit elle le fait tomber dans la mécréance, soit dans le péché, soit dans les paroles qui ne comportent pas d’intérêt. C’est pour cela que le Messager nous a ordonné de garder longtemps le silence. Dans le hadith authentique, sahih, rapporté par le compagnon honorable, Jabir Ibnou Samourah, le Messager de Allah, salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, gardait longtemps le silence, il était souvent silencieux. Si la personne s’occupe à évoquer Dieu, ou à réciter le Qour’an, ou à enseigner aux gens la religion agréée par Allah, ceci vaut mieux pour elle. Par contre, si elle occupe sa langue par autre que cela il se peut qu’elle tombe dans une parole qui comporte un péché ou qui ne comporte pas de bien. Il se peut qu’elle se tombe dans la mécréance, que Dieu nous en préserve. Le Messager de Allah, salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, a dit :

 

عليك بطول الصمت إلا من خير , فإنه مطردة للشيطان عنك وعون لك على أمر دينك

 

ce qui signifie : « Attache-toi au long silence, sauf si c’est pour dire du bien. » car le long silence va éloigner de toi le chaytan et va t’aider pour ta religion.

 

Celui qui délaisse les débats inutiles même s’il avait raison :

 

Al-Bayhaqiyy a rapporté que le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam, a dit :

 

أنا زعيم ببيت في ربَض الجنة لمن ترك المراء وإن كان محقًّا

 

ce qui signifie : « Je suis garant d’une résidence en bordure du Paradis, pour celui qui délaisse les débats inutiles même s’il avait raison. » Cela signifie que le Messager, est garant d’une résidence dans les limites du paradis, pour celui qui délaisse le débat dans lequel on va pas chercher un intérêt religieux, c’est-à-dire par lequel on ne cherche pas à trouver que la vérité est vraie ou que le faux est faux.

 

 

 

Préserver vos langues tout comme vous préservez vos cœurs :

 

Que le Messager, salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, a dit :

إنَّ الْعَبْد لَيَتَكَلَّمُ بِالكَلِمةِ لا يرى بها بأسا ، يهوي بها سبعين خريفا في النار

 

ce qui signifie : « Il arrive que l’esclave prononce une parole dans laquelle il ne voit aucun mal, mais à cause de laquelle, il va chuter en enfer pendant soixante-dix automnes. » Le sens du hadith est préservé vos langues tout comme vous préservez vos cœurs, cela veut dire que cela ne suffit pas de préserver vos cœurs seulement.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :