Chaykhaboulaliyah's Blog


Comment protéger sa croyance (première partie) ?

Posted in Uncategorized par chaykhaboulaliyah sur mars 22, 2020

 

باب العقيدة

Chapitre de la Croyance

 

La Louange est à Allaah le Seigneur des mondes et que Allaah honore et élève davantage le rang de notre Maître MouHammad Salla l-Laahou عalayhi wa sallam et qu’Il préserve sa communauté de ce qu’il craint pour elle. Nous demandons à Allaah qu’Il nous fasse apprendre ce que nous ignorons, qu’Il nous fasse nous rappeler ce que nous avons oublié et qu’Il nous augmente en connaissances et nous Lui demandons de nous préserver de l’état des gens de l’enfer. Nous demandons à Allaah qu’Il fasse que nos intentions soient sincères par recherche de Son Agrément.

 

 

Question 1 : Cite ce qui indique qu’il faut que l’esclave se rende des comptes à lui-même.

 

Réponse :

Allaahou taعaalaa dit :

{ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَلْتَنظُرْ نَفْسٌ مَّا قَدَّمَتْ لِغَدٍ }

 

« Yaa ‘ayyouha l-ladhiina ‘aamanou t-taqou l-Laaha

wa laa tan~DHour nafçoum~maa qaddamat lighad »

[ souurat Al-Hachr ]

 

ce qui signifie : « Ô vous qui êtes croyants, faîtes preuve de piété à l’égard de Allaah et que chacun vérifie et se demande des comptes à lui-même, qu’a-t-il préparé pour le lendemain (c’est-à-dire pour le Jour du Jugement) ».

 

Et عAliyy, que Allaah l’agrée et l’honore, a dit :

«  Aujourd’hui, ce sont les œuvres et demain ce seront les comptes »

[ Rapporté par Al-Boukhaariyy / dans le livre Ar-Riqaaq]

 

 

Question 2 : Cite le plus éminent des devoirs que les esclaves doivent accomplir pour Allaah.

 

Réponse : Sache que le plus éminent des droits que Allaah a sur Ses esclaves, c’est qu’ils croient en Son Unicité, qu’ils ne Lui attribuent rien car attribuer un associé à Allaah, c’est le plus grave des péchés que puisse commettre l’esclave. C’est le péché que Allaah ne pardonne pas et Il pardonne moins que cela à qui Il veut.

 

Allaahou taعaalaa dit :

{ إِنَّ اللَّهَ لَا يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ }

 

« ‘inna l-Laaha laa yaghfirou ay~youchraka bih,

wa yaghfirou maa douuna dhaalika limay~yachaa’ »

[ souurat An-Niçaa’ / Verset 48 ]

 

ce qui signifie : « Certes Allaah, ne pardonne pas à celui qui Lui attribue des associés et Il pardonne moins que cela, c’est-à-dire moins que l’attribution des associés à Dieu, à qui Il veut ».

 

Également toutes les sortes de mécréances, Allaah ne les pardonne pas.

Preuve en est la Parole de Allaah :

{ إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا وَصَدُّوا عَن سَبِيلِ اللَّهِ ثُمَّ مَاتُوا وَهُمْ كُفَّارٌ فَلَن يَغْفِرَ اللَّهُ لَهُمْ }

 

« ‘inna l-ladhiina kafarouu wa Saddouu عan~sabiili l-Laahi

thoumma maatouu wa houm kouffaar, falay~yaghfira l-Laahou lahoum »

[ souurat MouHammad / Verset 34 ]

 

ce qui signifie : « Certes, ceux qui ont mécru (certes, ceux qui sont mécréants) et ceux qui ont empêché les gens d’entrer en Islam et ceux qui sont morts en étant mécréants, Allaah ne leur pardonne pas ».

 

 

Question 3 : Quel est le minimum par lequel est obtenue la sauvegarde du séjour éternel en enfer ?

 

Réponse :

Le Messager de Allaah Salla l-Laahou عalayhi wa sallam a dit :

مَن شهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريكَ له، وأنَّ محمّدًا عبده ورسوله، وأنَّ عيسى عبدالله ورسوله،

وكلمته ألقاها إلى مريم، وروح منه، والجنّة حقّ، والنّار حقّ؛ أدخله اللهُ الجنَّة على ما كان من العمل

 

« Man chahida al~laa ‘ilaaha ‘il-la l-Laah, waHdahouu laa chariika lah,

wa ‘anna MouHammadan عabdouhouu wa Raçouulouh,

wa ‘anna عiiçaa عabdou l-Laahi wa Raçouulouh, wa kalimatouhouu ‘alqaahaa ‘ilaa Maryam, wa rouuHoum~minh, wa l-jannata Haqq wa n-naara Haqq,

‘adkhalahou l-Laahou l-jannata عalaa maa kaana mina l-عamal »

[ Rapporté par Al-Boukhaariyy et Mouslim ]

 

ce qui signifie : « Celui qui témoigne qu’il n’est de dieu que Allaah, Lui Seul, Il n’a pas d’associé et que MouHammad est Son esclave et Son Messager et que عiiçaa est l’esclave de Allaah et Son Messager et qu’il est l’annonce de la bonne nouvelle qui a été faite à Maryam et que son âme est une âme honorée par Lui, et que le Paradis est une réalité et que l’enfer est une réalité, Allaah le fera entrer au Paradis en fonction des œuvres qu’il aura accomplies ».

 

Et dans une autre version :

فإن الله حرَّم على النار مَنْ قال: لا إله إلا الله، يَبْتَغِي بذلك وجهَ الله

 

« Fa‘inna l-Laaha Harrama عala n-naari man Qaala : laa ‘ilaaha ‘il-la l-Laah,

wa yabtaghii bidhaalika wajha l-Laah »

[ Rapporté par Al-Boukhaariyy ]

 

ce qui signifie : « Certes, Allaah ne châtie pas éternellement celui qui a dit « il n’est de dieu que Dieu », parole par laquelle il recherche l’Agrément de Dieu ».

 

Il est toutefois un devoir d’accompagner cette croyance qu’il n’est de dieu que Dieu avec la Croyance et la Foi au message de MouHammad et ceci est le minimum par lequel est réalisée la sauvegarde du séjour éternel en enfer.

 

 

Question 4 : Quel est le sens du témoignage qu’il n’est de dieu que Dieu et que MouHammad est le Messager de Dieu.

 

Réponse : Le sens du témoignage qu’il n’est de dieu que Dieu, globalement (c’est-à-dire sans détails) : je reconnais par ma langue, je crois fermement et je me soumets par mon cœur que Celui Qui mérite d’être adoré, c’est Allaah Lui Seul. Et le sens du témoignage que MouHammad est le Messager de Allaah : je reconnais par ma langue, je me soumets par mon cœur, que notre Maître MouHammad Salla l-Laahou عalayhi wa sallam est envoyé de la part de Dieu à la totalité des gens, qu’ils soient humains ou djinns et qu’il est véridique en tout ce qu’il transmet de la part de Allaah afin qu’ils croient en sa Loi et qu’ils le suivent.

 

 

Question 5 : Qu’est-ce qui est visé par les deux témoignages ?

 

Réponse : Ce qui est visé par les deux témoignages, c’est de nier la divinité à tout autre que Dieu et de la confirmer pour Dieu car Lui Seul mérite l’adoration, tout en reconnaissant le Message de notre Maître MouHammad Salla l-Laahou عalayhi wa sallam.

 

 

Question 6 : Quelle est la preuve de la mécréance de celui qui ne croit pas en MouHammad Salla l-Laahou عalayhi wa sallam.

 

Réponse :

Allaah taعaalaa dit :

{ وَمَن لَّمْ يُؤْمِن بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ فَإِنَّا أَعْتَدْنَا لِلْكَافِرِينَ سَعِيرًا }

 

« Wa mal~lam you’min~bil-Laahi wa Raçouulihi

fa’innaa ‘aعtadnaa lil-kaafiriina saعiiraa »

[ souurat Al-fatH / Verset 13 ]

 

ce qui signifie : « Celui qui ne croit pas en Allaah et en Son Messager alors certes, Nous avons réservé pour les mécréants l’enfer ».

 

Ce verset est explicite à déclarer mécréant celui qui ne croit pas en MouHammad Salla

l-Laahou عalayhi wa sallam. Celui qui refuse et qui débat à ce sujet, il aura contredit le Qour’aan et celui qui contredit le Qour’aan, il aura commis la mécréance. Les spécialistes de Science de la Religion Islamique ont été unanimes à déclarer mécréant quiconque a eu une autre religion que l’Islam et à déclarer mécréant celui qui ne l’aura pas déclaré mécréant ou aura douté ou se sera abstenu, comme en disant : « Moi, je ne veux pas dire que c’est un mécréant, ni que ce n’est pas un mécréant ».

 

 

Question 7 : Celui qui est mécréant, que doit-il faire pour devenir Musulman et que ses bonnes œuvres soient acceptées ?

 

Réponse : Sache avec certitude que la Foi et l’Islam ne sont valides et que les bonnes œuvrent ne sont acceptées que par les deux témoignages, par l’expression : « Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allaah et je témoigne que MouHammad est le Messager de Allaah »,

أَشْهَدُ أَنّ لَّا إِلَٰهَ إِلَّإ الله وأَشْهَدُ أَنّ محمداً رسول الله

« ‘Ach-hadou al~laa ‘ilaaha ‘il-la l-Laah

wa ‘ach-hadou ‘anna MouHammadar~Raçouulou l-Laah »

ou ce qui donne le même sens, même si c’est dans une autre langue que la langue arabe. Il suffit pour la validité de l’Islam de les prononcer une fois dans la vie. Il reste un devoir de les prononcer dans chaque prière pour la validité de la prière, ceci pour celui qui n’était pas Musulman et qui a voulu entrer en Islaam. Quant à celui qui a grandi dans l’Islam et qui avait pour croyance le sens des deux témoignages, il n’est pas une condition pour lui que de les prononcer, il est Musulman même s’il ne les a pas prononcé.

 

 

Question 8 : Quelle est la preuve qu’il faut croire que MouHammad est le Messager de Allaah en même temps que croire en Allaah pour la validité de l’Islam ?

 

Réponse : La croyance qu’il n’est de dieu que Dieu Seul ne suffit pas tant qu’elle n’est pas jointe à la croyance que MouHammad est le Messager de Dieu.

 

La preuve pour cela, c’est la Parole de Allaah :

{ قُلْ أَطِيعُوا اللَّهَ وَالرَّسُولَ ۖ فَإِن تَوَلَّوْا فَإِنَّ اللَّهَ لَا يُحِبُّ الْكَافِرِينَ }

 

«Qoul ‘aTiiعou l-Laaha wa r-Raçouul,

fa’in~tawallaw fa’inna l-Laaha laa youHibbou l-kaafiriin »

[ souurat ‘aali عimraan / Verset 32 ]

 

ce qui signifie : «Dis, obéissez à Dieu et à Son Messager (en croyant en Dieu et en croyant en Son Messager). S’is rejettent la Foi, alors Allaah n’agrée pas ceux qui se détournent de la Foi en Dieu et en Son Messager ».

 

Pourquoi Il ne les agrée pas ? En raison de leur mécréance. Ici, dans le verset «‘aTiiعouu », ce qui est visé par l’obéissance à Allaah et à Son Messager, c’est de croire en Allaah et en Son Messager. Ceci est une preuve que celui qui n’aura pas cru en Dieu et en Son Messager MouHammad Salla l-Laahou عalayhi wa sallam, c’est un mécréant et que Allaah ne l’agrée pas en raison de sa mécréance. Celui qui prétend que Allaah agrée les croyants et les non-croyants parce qu’Il aura créé la totalité, il aura démenti le Qour’aan. On lui dit : Certes, Allaah a créé la totalité mais Il n’agrée pas la totalité.

 

 

Question 9 : Quelle est la preuve qu’il n’y a de religion valide que l’Islam ?

 

Réponse : La religion correcte selon le Jugement de Dieu : c’est l’Islam.

 

Allaahou taعaalaa dit :

{ وَمَنْ يَبْتَغِ غَيْرَ الإِسْلامِ دِينًا فَلَنْ يُقْبَلَ مِنْهُ وَهُوَ فِي الآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ }

 

«  Wa may~yabtaghii ghayra l-‘Islaami diinan~falay~youqbala minh,

wa houwa fi l-‘aakhirati mina l-khaaciriin »

[ souurat ‘aali عimraan / Verset 85 ]

 

ce qui signifie : «Celui qui suit autre que l’Islam comme religion, elle ne sera pas acceptée de lui et il sera dans l’au-delà au nombre des perdants »

 

et Allaah taعaalaa dit :

{ إِنَّ الدِّينَ عِندَ اللَّهِ الْإِسْلَامُ }

 

« ‘inna d-diina عinda l-Laahi l-‘Islaam »

[ souurat ‘aali عimraan / Verset 19 ]

 

ce qui signifie : « Certes, la Religion que Dieu agrée : c’est l’Islam».

 

Tous les Prophètes sont Musulmans. Celui qui suivait Mouuçaa Salla l-Laahou عalayhi wa sallam est appelé Musulman Mouuçawiyy, celui qui suivait عiiçaa Salla l-Laahou عalayhi wa sallam est appelé Musulman عiiçawiyy et il est valide de dire pour celui qui suit MouHammad Salla l-Laahou عalayhi wa sallam que c’est un Musulman MouHammadiyy. L’Islam, c’est la Religion que Allaah agrée pour Ses esclaves et qu’Il nous a ordonné de suivre. On n’appelle pas Allaah « Mouslim » (Musulman), tout comme le prétendent certains ignorants. Par le passé, toute l’humanité était sur une seule et même religion à savoir l’Islam. Mais l’association à Dieu et la mécréance se sont produites après le Prophète ‘Idriis, Enoch.

 

 

Question 10 : Quel est le premier Messager qui fut envoyé aux mécréants pour les appeler à l’Islam ?

 

Réponse : NouuH était le premier Prophète qui a été envoyé aux mécréants pour les appeler à l’adoration de Dieu, Lui seul, Qui n’a pas d’associé. Allaah a mis en garde tous les Messagers après NouuH contre l’association à Dieu. La mise en garde des Messagers contre l’association à Dieu, ce qui en est visé, c’est la mise en garde de leur communauté parce que les Prophètes عalayhimou s-salaam sont préservés de l’association à Dieu. Notre Maître MouHammad Salla l-Laahou عalayhi wa sallam a renouvelé l’appel à l’Islam après son interruption parmi les gens sur terre, soutenu en cela par des miracles qui sont des preuves de sa Prophétie.

 

 

Question 11 : Quel est le principe islamique universel qui rassemble tous les gens de l’Islam ?

 

Réponse : Le principe islamique universel commun à tous les gens de l’Islam, depuis ‘Aadam, le premier des humains et des Prophètes, jusqu’au Jour du Jugement : c’est l’adoration de Allaah, Lui seul.

 

 

Question 12 : Quel est le jugement de celui qui prétend être Musulman par la parole alors qu’il contredit l’Islam par la signification ?

 

Réponse : Il y a plusieurs groupes qui ont démenti l’Islam par sa signification, même s’ils se réclament de l’Islam en prononçant les deux témoignages :

شْهَدُ أَنّ لَّا إِلَٰهَ إِلَّإ الله وأَشْهَدُ أَنّ محمداً رسول الله

« ‘ach-hadou al~laa ‘ilaaha ‘il-la l-Laah

wa ‘ach-hadou ‘anna MouHammadar~Raçouulou l-Laah »

même s’ils font l’image de la prière, l’image du jeûne car ils ont contredit les deux témoignages en ayant pour croyance ce qui est opposé aux deux témoignages. Ce sont donc des gens qui sont sortis de la croyance en l’Unicité, en adorant autre que Dieu : ce sont des mécréants, ce ne sont pas des Musulmans. C’est comme par exemple ceux qui ont attribué la divinité de عAliyy ‘ibnou ‘Abii Taalib ou bien de Al-KhaDir ou bien de Al-Haakim bni ‘amri l-Laah ou d’autres, ou ce qui a le même jugement que cela, par la parole ou par les actes.

 

 

Question 13 : Quel est le jugement de celui qui remet en cause les deux témoignages ou qui les rejette ?

 

Réponse : Le jugement de celui qui rejette les deux témoignages, c’est qu’il est déclaré mécréant de manière catégorique, sans aucun doute. Sa demeure sera l’enfer où il restera éternellement, à jamais. Le châtiment ne s’interrompra pas pour lui dans l’au-delà et ce, sans fin : il ne quittera pas l’enfer.

Allaah taعaalaa dit :

{ إن الله لعن الكافرين وأعد لهم سعيرا / خالدين فيها أبدا }

 

« ‘inna l-Laaha laعana l-kaafiriina wa ‘aعadda lahoum saعiiraa / khaalidiina fiihaa ‘abadaa »

[ souurat Al-‘aHzaab / Versets 64 et 65 ]

 

ce qui signifie : « Certes Allaah a maudit les mécréants. Il leur a réservé l’enfer où ils resteront éternellement ».

 

Question 14 : Qui ne restera pas éternellement dans le feu de l’enfer ?

 

Réponse : Celui qui a accompli le plus éminent des droits que Allaah taعaalaa a sur Ses esclaves, en ayant Foi et en croyant en Son Unicité, c’est-à-dire celui qui aura délaissé l’association à Dieu et qui a cru en la Véracité de Son Messager Salla l-Laahou عalayhi wa sallam : il ne restera pas éternellement en enfer même s’il y entre à cause de ses péchés. Sa demeure finale, dans tous les cas, est de sortir de l’enfer pour entrer au Paradis après avoir eu le châtiment qu’il mérite, dans le cas où Allaah ne lui pardonne pas. Le Messager de Allaah Salla l-Laahou عalayhi wa sallam a dit :

يخرج من النار من قال لا إله إلا الله وفي قلبه وزن ذرة من إيمان

 

« Yakhroujou mina n-naari man qaala : laa ‘ilaaha ‘il-la l-Laah,

wa fii qalbihii waznou dharratim~min ‘iimaan »

[ Rapporté par Al-Boukhaariyy ]

 

ce qui signifie : « Sortira de l’enfer quiconque a dit : il n’est de dieu que Dieu, et qui a dans son cœur le poids d’un grain de poussière de Foi ».

 

 

Question 15 : Qui entrera au Paradis sans châtiment ?

 

Réponse : Celui qui aura cru en l’Unicité de Dieu, qui aura évité de Lui désobéir, qui se sera acquitté de Ses Ordres, il entrera au Paradis sans châtiment, là où se trouve une félicité ininterrompue, éternelle.

 

Preuve en est, le Hadiith qoudçiyy, rapporté par ‘Abouu hourayrah que Allaah l’agrée, dans lequel le Messager de Allaah Salla l-Laahou عalayhi wa sallam a dit :

أعددتُ لعبادي الصالحينَ ما لا عينٌ رأت ولا أذنٌ سمعت ولا خطرَ على قلبِ بشرٍ

 

« Qaala l-Laahou عazza wa Jall : ‘aعdadtou liعibaadiya S-SaaliHiin maa laa عaynoun ra’at,

wa laa ‘oudhounoun samiعat, wa laa khaTara عalaa qalbi bachar »

 

ce qui signifie : « Allaah عazza wa Jall dit : J’ai réservé pour Mes esclaves vertueux une félicité, une récompense, qu’aucun œil n’a vue, qu’aucune oreille n’a entendue et qui n’a même pas effleuré l’imagination d’un humain ».

 

Ensuite, ‘Abouu hourayrah que Allaah l’agrée, a dit : « Récitez si vous le voulez (c’est-à-dire pour vous motiver), la Parole de Allaah :

{ فَلا تَعْلَمُ نَفْسٌ مَا أُخْفِيَ لَهُمْ مِنْ قُرَّةِ أَعْيُنٍ جَزَاءً بِمَا كَانُوا يَعْمَلُونَ }

 

« Falaa taعlamou nafçoum~maa ‘oukhfiya lahoum

min~qourrati ‘aعyounin jazaa’an~bimaa kaanouu yaعmalouun »

[ souurat As-sajdah / Verset 17 ]

 

ce qui signifie : « Chaque âme ne sait pas ce qui lui a été réservé comme plaisir en rétribution de ce qu’il avait accompli » [ Rapporté par Al-Boukhaariyy dans son SaHiiH ].

 

Que Allaah vous accorde le Paradis sans châtiment.

Wa l-Laahou taعaalaa ‘aعlam wa ‘aHkam. Wa baaraka l-Laahou fiikoum.

 

Laa ‘ilaaha ‘il-la l-Laah (x3)

Allaahoumma Salli عalaa sayyidinaa MouHammad wa عalaa ‘aalihi wa SaHbihi wa sallim  (x3)

Rabbi ghfir lii wa lil-Mou’miniina wa l-Mou’minaat (x3)

Allaahoummaa ‘innaa naعouudhou bika mina l-baraSi wa jounouuni wa l-joudhaam, wa min~sayyi’i l-‘asqaam (x3)

 

Wa baaraka l-Laahou fiikoum.


%d blogueurs aiment cette page :