Chaykhaboulaliyah's Blog


Comment préserver sa croyance (cinquième partie) !

Posted in Uncategorized par chaykhaboulaliyah sur mars 26, 2020

Chapitre : L’exemption de Allaah de l’endroit

 

 

La Louange est à Allaah le Seigneur des mondes et que Allaah honore et élève davantage le rang de notre Maître MouHammad Salla l-Laahou عalayhi wa sallam et qu’Il préserve sa communauté de ce qu’il craint pour elle. Nous demandons à Allaah qu’Il nous fasse apprendre ce que nous ignorons, qu’Il nous fasse nous rappeler ce que nous avons oublié et qu’Il nous augmente en connaissances et nous Lui demandons de nous préserver de l’état des gens de l’enfer. Nous demandons à Allaah qu’Il fasse que nos intentions soient sincères par recherche de Son Agrément.

 

 

Question 51 : Quelle est la preuve que Allaah est exempt de l’endroit ?

 

Réponse : Allaah n’a pas besoin des mondes. Il se passe des créatures et ce, de toute éternité. Il est attribué du non-besoin de toute éternité. Il n’a donc pas besoin d’endroit pour se situer, ni de quelque chose pour s’incarner, ni d’une direction car absolument rien n’est pareil à Lui. Il n’est pas un corps palpable, Il n’est pas un corps impalpable.

 

 

Question 52 : Pourquoi ce n’est pas possible que Allaah soit situé quelque part ?

 

Réponse : Le fait d’être situé dans un endroit, c’est une des caractéristiques des corps, des corps palpables et des corps impalpables. Le corps palpable tout comme le corps impalpable sont situés dans une direction et dans un endroit.

Ainsi, Allaah taعaalaa dit :

{ وَهُوَ الَّذِي خَلَقَ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ }

«  Wa houwa l-ladhii khalaqa l-layla wa n-nahaara wa ch-chamsa wa l-qamara

koulloun~fii falakiy~yasbaHouun »

[ souurat Al-‘Anbiyaa’ / Verset 33 ]

ce qui signifie : «  Il est Celui Qui a créé la nuit et le jour, et le soleil et la lune. Et chacun a sa trajectoire ».

Ainsi, Allaah taعaalaa a confirmé que chacun des quatre se situe dans une trajectoire et Allaah, Il ne Lui est pas possible d’avoir des caractéristiques des créatures.

 

 

Question 53 : Quelle est la preuve la plus claire du Qour’aan pour exempter Allaah de l’endroit, de la situation dans un endroit et de la direction ?

 

Réponse : Il suffit pour l’exemption de Allaah de l’endroit, de la situation de la direction, Sa Parole taعaalaa :

{ لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْء }

« Layça kamithlihii chayy’ »

[ souurat Ach-Chouuraa / Verset 11 ]

ce qui signifie : « Absolument rien n’est pareil à Lui » car s’Il avait été dans un endroit, Il aurait eu des semblables, Il aurait eu des dimensions, une longueur, une largeur et une profondeur. Et celui qui est ainsi, il est entré en existence, il a besoin de Qui lui a donné cette limite, cette longueur, cette largeur et cette profondeur, ceci est la preuve à partir du Qour’aan.

 

 

Question 54 : Quelle est la preuve à partir du Hadiith que Allaah est exempt de l’endroit ?

 

Réponse : Pour ce qui est du Hadiith, il y a ce qu’a rapporté Al-Boukhaariyy, ‘Ibnou l-Jaarouud et Al-Bayhaqiyy avec une chaîne de transmission authentique que le Messager de Allaah Salla l-Laahou عalayhi wa sallam a dit ce qui signifie : « Allaah est de toute éternité et rien d’autre que Lui n’est de toute éternité ». Cela veut dire que Allaah existe de toute éternité, il n’y a rien d’autre que Lui qui soit de toute éternité. Il n’y a ni eau, ni air, ni terre, ni ciel, ni piédestal (= koursiyy), ni Trône (= عarch), ni humain, ni jinn, ni Anges, ni temps, ni endroit, ni direction. Ainsi, Allaah taعaalaa existe avant l’existence de l’endroit, sans endroit. Il est Celui Qui a créé l’endroit, Il n’en a pas besoin. C’est ce que nous tirons comme information du Hadiith cité.

 

Al-Bayhaqiyy a dit dans son livre « Al-‘asmaahou wa S-Sifaat » : « Certains de nos compagnons (quand il dit « compagnons », c’est-à-dire des Chaafiعites et des ‘Achعarites) ont déduit pour nier l’endroit au sujet de Dieu, à partir de la Parole du Prophète Salla l-Laahou عalayhi wa sallam qui signifie en français :  « Tu es ADH-DHaahir, rien n’est donc au-dessus de Toi, Tu es Al-BaaTin, rien n’est donc en-dessous de Toi ». Comme rien n’est au-dessus de Lui et rien n’est en-dessous de Lui, Il n’est donc pas dans un endroit.

 

Ce Hadiith comporte la réplique également à ceux qui attribuent la direction à Allaah. Par ailleurs, l’Imam عAliyy que Allaah l’agrée a dit, ce qui signifie en français : « Allaah est de toute éternité, il n’y a pas d’endroit qui soit de toute éternité et maintenant, Il est tel qu’Il est de toute éternité (sous-entendu sans endroit) », rapporté par ‘Abouu ManSouur Al-Baghdaadiyy dans son livre « Al-farqou bayna l-firaq ».

 

 

Question 55 : Quel est le fondement de la croyance correcte ?

 

Réponse : Le fondement de la Croyance n’est pas sur l’illusion mais la Croyance est fondée sur ce qu’implique la raison correcte et saine. La raison qui témoigne de la validité de la Croyance de l’Islam. En effet, ce qui a une limite a besoin de Qui lui a donné la limite : il n’est donc pas un Dieu.

 

 

Question 56 : Quelle est la preuve rationnelle que Allaah existe sans endroit ?

 

Réponse : Tout comme il a été validé par la raison que Dieu existe sans endroit et sans direction, avant la création des endroits et des directions, de même, la raison juge valide qu’Il existe après la création des endroits, sans endroit, ni direction. Cela ne revient pas à renier l’existence de Dieu comme l’ont prétendu à tort les assimilationnistes (= les « mouchabbihah ») et les wahhaabites qui sont ceux qui appellent à croire que Dieu est un corps à notre époque.

 

 

Question 57 : Quel est le jugement de celui qui dit que Allaah est partout ?

 

Réponse : Le jugement de celui qui dit que Allaah est partout ou dans tous les endroits, c’est qu’il est déclaré mécréant s’il comprend de cette expression que Allaah est Lui-Même diffus partout dans toutes les places. Mais, si celui qui dit cette phrase comprend que Allaah domine toute chose, qu’Il sait toute chose, alors il ne devient pas mécréant. C’est ce sens-là qui, d’ailleurs, est visé par ceux qui disent une telle expression. Dans tous les cas, il est un devoir d’interdire de dire une telle phrase parce que d’une part, elle n’est pas correcte puisque l’on a dit que Dieu est sans endroit et d’autre part, c’est une phrase qui a été initialisée ou dont ont été les mouعtazilah à l’origine. Puis, par la suite, des ignorants des gens du commun l’ont reprise.

 

 

Question 58 : Quelle est la définition de l’endroit ?

 

Réponse : L’endroit, c’est l’espace qu’occupe un corps. Le corps est créé donc il est impossible que Allaah soit dans un endroit, ni dans tous les endroits parce qu’Il n’est pas du tout un corps.

 

 

Question 59 : Pourquoi nous levons les mains vers le ciel dans les invocations ?

 

Réponse : Nous levons les mains vers le ciel pour les invocations parce que c’est du ciel que descendent les miséricordes et les bénédictions et ce n’est pas parce que Allaah existerait Lui-Même dans le ciel. Tout comme par ailleurs, nous nous dirigeons vers la Kaعbah honorée dans la prière parce que Dieu nous a ordonné de nous diriger vers elle et ce n’est pas parce qu’elle aurait la prétendue particularité que Dieu y habiterait.

 

Et devient mécréant celui qui croit que Dieu est situé dans un endroit ou qui croit que Dieu est quelque chose comme l’air ou comme la lumière qui remplit un endroit ou une pièce ou une Mosquée. Et nous disons que les Mosquées ce sont des « bouyouutou l-Laah », non pas parce que Allaah y habite mais parce que ce sont des endroits qui sont réservés pour l’évocation de Dieu et l’adoration de Dieu. Et nous disons à propos de al-عarch, le Trône, que c’est un corps que Dieu a créé pour que les Anges tournent autour tout comme les Croyants sur terre tournent autour de la Kaعbah. De même, devient mécréant celui qui dit que Dieu habite le cœur des Saints s’il en comprend l’incarnation.

 

 

Quelques informations utiles :

 

Notre Chaykh a dit :

« Allaah a fait que d’habitude, dans ce bas monde, ceux qui appellent les gens à se corriger, à corriger leurs croyances, à corriger leurs pratiques, à faire les devoirs, à éviter les péchés, ceux qui appellent les gens à cela, Allaah fait que d’habitude ils sont exposés à la nuisance pour que ce soit une élévation en degrés pour eux, selon le Jugement de Dieu ».

 

Notre Chaykh a dit :

Allaahou tabaaraka wa taعaalaa dit :

{ لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْء }

« Layça kamithlihii chayy’ »

[ souurat Ach-Chouuraa / Verset 11 ]

ce qui signifie : « Absolument rien n’est tel que Lui ».

Cela veut dire que Allaah n’a pas de ressemblance avec ce monde d’aucune manière que ce soit. Il n’a pas de ressemblance avec le monde impalpable, Il n’a pas de ressemblance avec le monde palpable. Allaah n’est pas un corps de petite taille, Il n’est pas un corps de grande taille. Le grain de moutarde a une taille particulière, l’être humain a une taille particulière et la lumière également a une taille, un volume et un endroit. Certaines lumières ont une grande étendue, d’autres ont une petite étendue. Par ailleurs, la créature, elle est soit tout le temps en mouvement, soit tout le temps immobile, soit parfois en mouvement et parfois immobile. On ne dit pas que Allaah est partout, on ne dit pas qu’Il est sur le Trône.

 

Allaah taعaalaa existe de toute éternité, avant le temps, avant l’endroit, avant le Trône et le Trône a existé au-dessus de l’eau. Cela veut dire que la première des créatures, c’est l’eau puis le Trône. Et à ce moment-là, il n’y avait ni lumière, ni obscurité. Allaah a d’abord créé la nuit puis Il a créé le jour. Cela veut dire qu’avant cela, il n’y avait ni lumière, ni obscurité.

 

Quand notre Maître Mouuçaa عalayhi s-salaam a demandé à voir Allaah, Allaah lui a révélé qu’il ne Le verra pas, c’est-à-dire dans le bas-monde. Allaah taعaalaa a ordonné à Mouuçaa de regarder une montagne et Il lui a révélé que si la montagne reste ferme alors Il pourra voir Dieu. Lorsque Allaah a accordé à la montagne de Le voir, la montagne s’est effondrée, elle n’a pas pu supporter de voir Dieu, elle s’est effondrée, elle s’est détruite. Et notre Maître Mouuçaa quand il a vu cela, il a vu la montagne qui s’est effondrée, il s’est évanoui.

 

Allaah taعaalaa crée dans certains objets inanimés, qui n’ont pas d’âmes, une perception et il se peut que ces objets parlent. Allaah, la nuit de l’ascension, a enlevé du cœur de notre Prophète MouHammad Salla l-Laahou عalayhi wa sallam le voile (un voile qui est abstrait, ce n’est pas un voile concret) de sorte que notre Maître MouHammad a pu voir Dieu par le cœur, c’est-à-dire que Dieu lui a accordé la force de la vision par le cœur et le Messager a vu son Seigneur par son cœur, il ne L’a pas vu avec les yeux parce qu’on ne voit pas Dieu avec les yeux dans le bas-monde. Si quelqu’un pouvait voir Dieu avec les yeux dans ce bas-monde, alors ce serait notre Maître MouHammad Salla l-Laahou عalayhi wa sallam. C’est pour cela que le Messager de Allaah Salla l-Laahou عalayhi wa sallam, dans un Hadiith rapporté par Mouslim a dit :

إِنَّكُمْ لَنْ تَرَوْا رَبَّكُمْ حَتَّى تَمُوتُو

« ‘innakoum lan taraw Rabbakoum hattaa tamouutouu »

ce qui signifie : « Vous ne verrez pas votre Dieu avant de mourir » tout comme cela est compris de la Parole de Allaah adressée à notre Maître Mouuçaa:

{ لَن تَرَانِي }

« Lan~taraanii »

[ souurat Al-‘aعraaf/ Verset 143 ]

ce qui signifie : « Tu ne Me verras pas ».

 

Il a été rapporté qu’il a été dit au Messager de Allaah Salla l-Laahou عalayhi wa sallam : « As-tu vu ton Seigneur la nuit de l’ascension ? ». Et qu’il aurait répondu ce qui signifie : « soubHaana l-Laah, soubHaana l-Laah, je L’ai vu pas mon cœur, je ne L’ai pas vu par mon œil, par mes yeux ». Ceci est un Hadiith Daعiif, il est faible, il n’a pas été authentifié.

 

Et il a été rapporté que l’Imam Maalik, que Allaah l’agrée, a dit :

لا يُرى الباقي بالعين الفانية وإنما يُرى بالعين الباقية في الآخرة

« laa youra l-baaqii bil-عayni l-faaniyah wa ‘innamaa

youraa bil-عayni l-baaqiyah fi l-‘aakhirah»

ce qui signifie : « Celui Qui est exempt de fin, Il n’est pas vu avec un œil qui va être anéanti mais Il sera vu avec les yeux qui n’auront pas de fin dans l’au-delà », c’est-à-dire les yeux des gens du Paradis parce que les gens, une fois au Paradis, il n’y aura plus de fin, il ne mourront pas du tout.

 

Il a été rapporté avec une chaîne de transmission ininterrompue qu’un homme était à l’époque du salaf, il a vécu environ 150 de l’Hégire. Il s’appelait Al-Haçan fils de Hay, il faisait partie des savants qui œuvrent pour la Religion, les spécialistes du Hadiith qui étaient pieux et il a un frère qui était comme lui. Donc son frère, le frère de cet homme Al-Haçan ‘Ibnou Hay, quand Al-Haçan ‘Ibnou Hay était sur son lit de mort, son frère l’entendait réciter :

{ وَمَن يُطِعِ اللَّهَ وَالرَّسُولَ فَأُولَٰئِكَ مَعَ الَّذِينَ أَنْعَمَ اللَّهُ عَلَيْهِم مِّنَ النَّبِيِّينَ وَالصِّدِّيقِينَ وَالشُّهَدَاءِ وَالصَّالِحِينَ ۚ وَحَسُنَ أُولَٰئِكَ رَفِيقًا }

« wa may~youTiعi l-Laaha wa r-Rasouula fa’oulaaaa’ika maعa l-ladhiina ‘anعama l-Laahou عalayhim~mina n-Nabiyyiina, wa S-Siddiiqiina, wa ch-chouhadaaaa’i,

wa S-SaaliHiin, wa Hasouna ‘oulaaaa’ika rafiiqaa »

[ souurat An-Niçaa’ / Verset 69 ]

ce qui signifie : « Celui qui obéit à Allaah et à Son Messager, ceux-là seront avec ceux à qui Allaah accorde la félicité parmi les Prophètes, les Véridiques, les Martyrs et les Vertueux et quelle belle bonne compagnie que la compagnie de ces gens-là »

 

Et son frère qui était à côté alors que lui était en train de mourir lui a dit : « Mon frère, est-ce que ce que tu récites, c’est juste une récitation du Qour’aan ou bien il y a quelque chose qui t’a amené à réciter cela en particulier ? ». Alors Al-Haçan ‘Ibnou Hay a répondu à son frère, il lui a dit: « Non, je suis en train de voir le Messager de Allaah Salla l-Laahou عalayhi wa sallam (c’est-à-dire qu’il est dans sa tombe mais, depuis l’endroit où il est, il arrive à le voir) et il est en train de me sourire et il m’a annoncé la bonne nouvelle du Paradis et je vois les Anges et je vois les femmes du Paradis ». Et ceci est une concrétisation de ce qui est parvenu dans le Hadiith du Messager de Allaah Salla l-Laahou عalayhi wa sallam, rapporté par Al-Boukhaariyy, Mouslim et AT-Tabaraaniyy :

من رآني في الـمنام فسيراني في اليقظة

«Man ra‘aanii fi l-manaam fasayaraanii fi l-yaqaDHah »,

ce qui signifie : « Celui qui me voit dans le rêve, alors il me verra à l’état d’éveil ».

Et on comprend également de ce Hadiith que celui qui voit le Messager de Allaah Salla

l-Laahou عalayhi wa sallam dans son rêve, alors sans aucun doute il mourra sur la Foi, il mourra Musulman.

 

 

 

 

Information utile :

 

MouHammad fils de عAliyy Al-Kattaaniyy, il était le compagnon de Al-Jounayd, il est mort en 322 de l’Hégire, il a dit : « J’ai vu le Prophète Salla l-Laahou عalayhi wa sallam dans le rêve, je lui ai dit : ‘’ fais-moi des invocations pour que Dieu fasse que mon cœur soit toujours alerte, que mon cœur ne tombe dans l’insouciance ‘’ ». Alors le Prophète lui a dit dans le rêve, ce qui signifie : « Tu dis chaque jour : ‘’ Yaa Hayyou Yaa Qayyouum, laa ‘ilaaha ‘il-laa ‘Ant ‘’, quarante fois, Allaah fait que ton cœur reste alerte, il ne tombera pas dans l’insouciance ».

 

Wa l-Laahou taعaalaa ‘aعlam wa ‘aHkam.

 

Laa ‘ilaaha ‘il-la l-Laah (x3)

Allaahoumma Salli عalaa sayyidinaa MouHammad wa عalaa ‘aalihi wa SaHbihi wa sallim (x3)

Rabbi ghfir lii wa lil-Mou’miniina wa l-Mou’minaat (x3)

 

Wa baaraka l-Lahou fiikoum.


%d blogueurs aiment cette page :