Chaykhaboulaliyah's Blog


Comment préserver sa foi (huitième partie) !

Posted in Uncategorized par chaykhaboulaliyah sur avril 18, 2020

Question 77 : Cite les 13 Attributs obligatoires pour Allaah.

 

Réponse : Il a été de l’habitude des savants qui ont composé dans les Traités de Croyance, parmi les plus récents, de dire que l’obligation personnelle qui incombe à toute personne responsable, c’est-à-dire pubère et saine d’esprit, est de connaître 13 parmi les Attributs de Allaah qui sont:

– L’Existence (= al-woujouud),

– L’Exemption de début (= al-qidam),

– L’Exemption de ressemblance avec ce qui entre en existence (= al-moukhaalafatou

lil-Hawaadith),

– L’Unicité (= al-waHdaaniyyah),

– Le Non-besoin (= al-qiyaamou bin-nafs),

– L’Exemption de fin (= al-baqaa’),

– La Puissance (= al-qoudrah),

– La Volonté (= al-‘iraadah),

– La Vie (= al-Hayaat)

– La Science (= al-عilm),

– La Parole (= al-kalaaam),

– L’Ouïe (= as-samع)

– Et la Vue (= al-baSar).

et qu’il est impossible au Sujet de Allaah ce qui contredit ces Attributs : ces 13 Attributs sont les Attributs Qui sont propres à l’Etre de Allaah par accord des savants.

 

 

 

 

Question 78 : Quel est le jugement de connaître ces 13 Attributs ?

 

Réponse : Comme ces 13 Attributs ont été cités de nombreuses fois dans les textes de Loi, les savants ont dit : « Il est un devoir, d’un devoir personnel, à toute personne responsable que de les connaître ».

 

 

Question 79 : Parle de l’Attribut de l’existence, au Sujet de Allaah.

 

Réponse : Allaah taعaalaa existe, Il est exempt de début, Il est exempt de fin. Son existence n’est pas par l’acte de donner l’existence d’un être.

 

 

Question 80 : Comment répliques-tu à celui qui remet en cause l’expression : « Allaah mawjouud » parce qu’elle est de la forme (grammaticale) « mafعouul » ?

 

Réponse : On leur dit que la forme « mafعouul », il se peut qu’on l’emploie pour autre que celui qui subit l’action d’autrui. Comme l’on peut dire : « Allaah maعbouud », c’est bien la forme « mafعouul », cela ne veut pas dire qu’Il a subi l’action d’autrui. Ces gens-là qui ont remis en cause de dire : « Allaahou mawjouud » (= Allaah existe), ils ont cru qu’ils ont une bonne compréhension de la langue arabe mais il n’en est pas comme ils l’ont cru.

 

Le grand spécialiste de la langue, le commentateur de Al-Qaamouus, Az-Zabiidiyy, a dit dans le commentaire de Al-‘iHyaa’ ce qui suit:

والبَارِئ تَعالى مَوْجودٌ فصَحَّ أَن يُرَى

« wa l-Baari’ou taعaalaa mawjouudoun faSaHHa ‘an youraa »

ce qui signifie : « Le Créateur, Allaah taعaalaa, Il est « mawjouud » (= Il est existant). Il est valide selon la raison qu’Il soit vu ».

Et Al-Fayyouumiyy, le spécialiste de la langue qui est l’auteur de Al-MiSbaaH a dit :

الموجود خلاف المعدوم

« al-mawjouudou khilaafou l-maعdouumi »

ce qui signifie : « al-mawjouud (= celui qui existe), c’est le contraire de ce qui est inexistant ».

 

 

Question 81 : Parle de l’Attribut de l’exemption du début, au Sujet de Allaah.

 

Réponse : Il est obligatoire selon la raison que Allaah soit exempt du début donc, cette exemption du début, elle n’est pas dans le sens de subir le temps, d’être vieux, parce que le terme « qadiim » et le terme « ‘azaliyy », lorsqu’ils sont employés au Sujet de Allaah, ils veulent dire qu’Il n’a pas de début à Son existence. C’est valide de dire « Allaah ‘azaliyy », « Allaah qadiim ». Par contre, quand tu utilises ces 2 termes « ‘azaliyy » et « qadiim » à propos de la créature, cela veut dire que c’est une créature qui a vécu longtemps, qui a subi le temps.

 

Ainsi, à propos de « al-qamar » (= la lune), Allaah taعaalaa dit

{ حَتَّى عَادَ كَالْعُرْجُونِ الْقَدِيمِ }

« Hattaa عaada kal-عourjouuni l-qadiim »

[ souurat Yaasiin / Verset 39 ]

ce qui signifie : « Jusqu’à ce qu’elle devienne comme une branche de palmier qui est ancienne, arquée ». En fait, la lune à la fin du mois, elle devient juste un croissant et donc la ressemblance est le mot « qadiim » ici, qui veut dire « vieux », « ancien ». Et l’auteur de Al-Qaamouus qui s’appelle Al-Fayrouuz ‘aabaadiiyy a dit : « Les 2 pyramides sont 2 constructions « ‘azaliyy » en Égypte ». Donc il a utilisé le mot « ‘azaliyy » dans le sens de « vieux », « ancien ».

Concernant la preuve de Son exemption de début, Allaah soubHaanahou wa taعaalaa, s’Il n’avait pas été exempt de début, Il serait entré en existence. Et dire que Allaah a besoin de qui Lui a donné l’existence, revient à dire qu’Il a besoin de qui L’a fait exister donc cela entraîne soit le cycle, soit l’enchaînement prétendument sans début et les 2 sont impossibles selon la raison. Il est confirmé donc, que l’entrée en existence au Sujet de Allaah est impossible et Son exemption de début est confirmée.

 

 

Informations utiles :

 

Notre Chaykh, que Allaah lui fasse miséricorde, a dit :

Dans le Qour’aan honoré, Allaah nous a guidés vers l’argumentation et la déduction à partir de Ses créatures, de Son existence. On déduit à partir des créatures de Dieu, l’existence de Dieu, Sa Toute-Puissance, Sa Science et le fait qu’Il crée toute chose selon une Sagesse.

Dieu dit :

{ أَوَلَمْ يَنظُرُوا فِي مَلَكُوتِ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ }

« ‘a wa lam yan~DHourouu fii malakouuti s-samaawaati wa l-‘arD »

[souurat Al-‘Aعraaf / Verset 185]

c’est-à-dire que Allaah nous a ordonné de méditer à propos des cieux et de la terre,

c’est-à-dire : « Pourquoi ne réfléchissent-ils donc pas à propos de la Véracité de l’Islam en observant ce qu’il y a dans les cieux et la terre ? ». Cela veut dire que tout ce que Allaah a créé est une preuve de l’existence de Allaah, de Sa Science, de Sa Sagesse, de Sa Puissance et de Sa Volonté parce que s’il n’y avait pas un Etre Qui a pour Attribut la Vie, la Puissance, la Science, la Volonté, alors, selon la raison, l’existence de ce monde n’aurait pas eu lieu. Donc le verset signifie : « Ils ne réfléchissent pas ». C’est un blâme et un reproche pour les mécréants qui ne réfléchissent pas à propos de la souveraineté et de l’étendue des cieux et de la terre. Ils observent de leurs yeux mais ils ne méditent pas, ils ne réfléchissent pas. Ils se sont arrêtés à ce sur quoi étaient leurs ancêtres qui adoraient les idoles. Allaah les a blâmés parce qu’ils ne réfléchissent pas. Cela veut dire : « Ô vous Mes esclaves, réfléchissez pour que vous connaissiez, que vous sachiez que vous avez un Créateur Qui vous a créés, Qui vous a donné des quantités différentes et des états différents ».

 

{ أَوَلَمْ يَنظُرُوا فِي مَلَكُوتِ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ }

« ‘a wa lam yan~DHourouu fii malakouuti s-samaawaati wa l-‘arD » signifie : « N’observent-ils donc pas la souveraineté des cieux et de la terre et tout ce que Allaah a créé ? ». Il y a dans ce verset l’ordre de déduire par la raison l’existence de Allaah taعaalaa. C’est pour cela que les savants de ‘Ahlou s-sounnah ont dit que c’est un devoir, c’est une obligation que chaque personne responsable connaisse la preuve rationnelle de l’existence de Dieu. Celui qui n’a pas connu la preuve rationnelle de l’existence de Dieu mais il est catégorique que la Croyance de l’Islam est vraie, son Islam est valide mais il aura désobéi à Dieu car il a délaissé l’argumentation.

 

Et notre Maître ‘Ibraahiim Al-Khaliil عalayhi s-salaam, lui-même a donné les argumentaires à son peuple, que Dieu l’honore lui et notre Prophète Salla l-Laahou عalayhi wa sallam. Il leur a donné les preuves de l’existence de Allaah, le fait que Allaah soit exempt de la limite, de l’endroit, de la direction, de l’aspect, lorsqu’il a argumenté que leur religion à eux, à son peuple, était une religion fausse, infondée parce que son peuple était des gens qui adoraient des astres, la lune, le soleil. Comment notre Maître ‘Ibraahiim a donné la preuve à son peuple ? Il leur a donné la preuve que l’étoile, la lune, le soleil ne sont pas des dieux parce qu’ils changent d’un état à un autre. Cela est donc aussi une preuve que Allaah tabaaraka wa taعaalaa n’est pas un corps parce que le corps, il lui advient des choses qui sont des preuves de son entrée en existence, c’est-à-dire la preuve que c’est quelque chose de créé, qui existe après n’avoir pas existé.

 

Il est donc un devoir d’exempter Allaah tabaaraka wa taعaalaa de la limite, c’est-à-dire du corps car le corps a nécessairement une limite, il a nécessairement des changements dans ses caractéristiques, un changement d’une caractéristique à une autre et Allaah tabaaraka wa taعaalaa est exempt de cela.

{ وَتِلْكَ حُجَّتُنَا آتَيْنَاهَا إِبْرَاهِيمَ عَلَىٰ قَوْمِهِ }

« wa tilka Houjjatounaa ‘aataynaahaa ‘Ibraahiima عalaa qawmih »

[ souurat Al-‘Anعaam / Verset 83 ]

Allaah a fait l’éloge de notre Maître ‘Ibraahiim puisqu’Il dit à propos de cette argumentation : « Voici l’argumentaire que Nous avons accordé à ‘Ibraahiim ». Allaah taعaalaa a fait l’éloge de l’argumentaire de notre Maître ‘Ibraahiim contre son peuple, c’est-à-dire qu’il leur a prouvé que la divinité n’est pas possible pour la planète, pour la lune, pour le soleil parce que ces trois-là, ce sont des corps qui changent d’un état à un autre. Or, le changement, c’est une caractéristique des corps. Cela indique que Allaah n’est pas un corps et Il n’est pas attribué des caractéristiques des corps comme le changement d’un état à un autre comme le fait que le soleil passe du levant au couchant, cela est un des changements. Et ce qui renforce la réponse de ‘Ibraahiim en plus de son argumentation, c’est qu’il a répondu au roi mécréant qui l’avait défié. ‘Ibraahiim lui a dit ce qui figure dans souurat Al-Baqarah / Verset 258, ce qui signifie : « Allaah fait lever le soleil par l’est, fais-le lever par l’ouest si tu en es capable » et le mécréant n’a rien trouvé à dire.

 

Wa l-Laahou taعaalaa ‘aعlam wa ‘aHkam wa baaraka l-Laahou fiikoum.

 

Laa ‘ilaaha ‘il-la l-Laah (x3)

Allaahoumma Salli عalaa sayyidinaa MouHammad wa عalaa ‘aalihi wa SaHbihi wa sallim (x3)

Rabbi ghfir lii wa lil-Mou’miniina wa l-Mou’minaat (x3)


%d blogueurs aiment cette page :