Chaykhaboulaliyah's Blog


Boughyah : Questions Réponses Croyance

Posted in Uncategorized par chaykhaboulaliyah sur octobre 9, 2020

Introduction

Sache mon frère musulman, que la Science de la religion, c’est la science qui est profitable et utile dans le bas monde et dans l’au-delà. La Science de la religion c’est la vie de l’Islam. Celui qui la néglige sera au nombre des perdants, et celui qui l’apprend et qui œuvre conformément à cette science sera au nombre de ceux qui seront sauvés. La science de la religion est le meilleur de ce à quoi on consacre le plus précieux notre temps. Le Messager ﷺ, celui qui a le plus de science parmi les premiers et les derniers, Allah exempté de toute imperfection soit-Il, Lui a donné l’ordre de demander à augmenter en science. Allah exempté de toute imperfection soit-Il, ne Lui a pas ordonné dans le Qour’an honoré de rechercher à augmenter en quoi que se soit d’autre si ce n’est en science. Et ceci indique l’éminence de la science selon le jugement de Allah. Allah exempté de toute imperfection soit-Il, dit dans Sourat Taha :

﴿وَقُلْ رَبِّ زِدْنِى عِلْمًا﴾

 Ce qui signifie : « dit, Ô Mouhammad : Ô Mon Seigneur augmente moi en science ».

L’esclave, par ailleurs, sera interrogé au jour du Jugement, a-t-il appris la science de la religion que Allah Lui a ordonné d’apprendre ? Celui qui a appris cette part obligatoire et qui a œuvré conformément à ce qu’il a appris, il sera heureux et sera sauvé. Tandis que celui qui n’a pas appris ou qui a négligé l’application après avoir appris, celui-là aura perdu, sera déçu et ira à sa perte.

Ainsi le Messager de Allah ﷺ a dit :

لا تَزُولُ قَدَمَا عَبْدٍ يَوْمَ الْقِيَامَةِ حَتَّى يُسْأَلَ عَنْ أَرْبَعٍ عَنْ عُمُرِهِ فِيمَ أَفْنَاهُ وَعَنْ جَسَدِهِ فِيمَ أَبْلاهُ وَعَنْ عِلْمِهِ مَاذَا عَمِلَ فِيهِ وَعَنْ مَالِهِ مِنْ أَيْنَ أَخَذَهُ وَفِيمَ أَنْفَقَهُ

ce qui signifie: « L’esclave ne quittera pas une des stations du jour du Jugement avant d’être interrogé à propos de quatre choses : il sera interrogé à propos de sa vie en quoi il l’a passée, il sera interrgogé à propos de son corps en quoi il l’a utilisé, il sera interrogé à propos de sa science qu’est ce qu’il en a fait, il sera interrogé à propos de ses biens d’où se les a-t-il procurés et en quoi il les a dépensés ». Bonheur donc à celui qui a appris la science de la religion, qui a oeuvré avec cette science et qui l’a enseignée à d’autres. Allah exempté de toute imperfection soit-Il, a fait que cette vie du bas monde est comme un terrain de semence pour l’au-delà. Celui qui a semé dans cette vie ce qui lui sera profitable dans l’au-delà et qui sera un bien qu’il va retrouver en ayant évité les péchés, en accomplissant les actes d’obéissance, alors sa semence sera un bien pour lui, une sauvegarde et une réussite dans l’au-delà. Notre maître ^Iça ^alayhi s-salam a dit :

مَنْ تَعَلَّمَ وَعَلَّمَ وَعَمِلَ بِمَا تَعَلَّمَ فَذَلِكَ يُدْعَى عَظِيمًا فِى مَلَكُوتِ السَّمَوَاتِ

Ce qui signifie : « Celui qui a appris, qui a enseigné et qui a œuvré conformément à ce qu’il a appris, celui là sera surnommé ’’ Éminent’’ dans les Royaumes des cieux », c’est à dire il sera fait son éloge par les Anges, qui vont l’aimer d’un amour éminent. Bonheur donc à celui dont Allah exempté de toute imperfection soit-Il, a fait quelqu’un qui appelle à la sounnah du Messager de Allah, c’est à dire la croyance et les actes. Aujourd’hui beaucoup d’opposants et de déviants de la sounnah du Messager se sont multipliés, ils sont devenus nombreux, c’est à dire ceux qui ont dévié de la Loi du Messager, c’est à dire la croyance et les lois. À cette époque, sont devenus nombreux ceux à propos desquels le Messager de Allah ﷺ a parlé lorsqu’il a évoqué l’étrangeté de l’Islam, par sa parole ﷺ :

إِنَّ الإِسْلامَ بَدَأَ غَرِيبًا وَسَيَعُودُ غَرِيبًا كَمَا بَدَأَ فَطُوبَى لِلْغُرَبَاءِ قِيلَ مَنْ هُمْ يَا رَسُولَ اللَّهِ قَالَ الَّذِينَ يُصْلِحُونَ مَا أَفْسَدَ النَّاسُ بَعْدِى مِنْ سُنَّتِى

Qui signifie : « l’Islam a commencé étranger, et redeviendra étranger tout comme il a débuté, bonheur aux étrangers ». Il a été dit « qui sont-ils ô Messager de Allah ? » Il a dit : « Ce seront ceux qui vont réparer ce que les gens auront corrompu après moi, de ma Sounnah ». Cette époque est l’époque où l’Islam est devenu étranger, nous demandons à Allah exempté de toute imperfection soit-Il, qu’Il fasse que nous soyons de ceux qui réparent ce que les gens auront corrompu.

Livre de la croyance et de l’apostasie

Je commence par le nom de Allah Ar-Rahman Ar-Rahim

La louange est à Allah que l’honneur et l’élévation en degrés soient accordés au Messager de Allah.

  1. Quelle est la signification de BismilLahi r-Rahmani r-Rahim ?

C’est-à-dire je commence en disant Bismillahi r-Rahmani r-Rahim, c’est-à-dire en évoquant le nom de Allah en recherchant les bénédictions par ce nom. Le terme qui est glorifié : Allah, c’est le nom qui indique l’être de Allah Celui-là même qui mérite l’extrême glorification et l’extrême limite de la soumission et c’est cela l’adoration. Le nom de Allah signifie Celui Qui a la divinité, c’est-à-dire Qu’il a la capacité et la puissance de faire entrer en existence les substances et les caractéristiques des substances du néant à l’existence. Ar-Rahman signifie Celui Qui est très miséricordieux en faveur des croyants et des mécréants dans le bas monde et en faveur des croyants en particulier dans l’au-delà. Quant à Ar-Rahim cela signifie Celui Qui est très miséricordieux pour les croyants.

  • Cite quelques contextes où il est méritoire de citer la Basmalah.

Il est méritoire de citer la Basmalah, c’est-à-dire la parole BismilLahi r-Rahmani r-Rahim, au moment de dormir, avant le rapport sexuel, avant de commencer le woudou’, le ghousl, le tayammoum, la récitation du Qour’an, la composition d’un livre, au moment d’égorger, de manger, de boire, d’utiliser le siwak, d’utiliser le kouhoul dans les yeux, au moment de monter sur une monture, sur un navire, d’entrer dans une maison ou dans une mosquée ou d’en sortir, lorsque l’orateur monte sur le minbar pour donner son discours, au moment d’entrer aux toilettes, de porter un vêtement de l’enlever, de fermer une porte, d’éteindre la lumière, ou lorsque l’on ferme les yeux du mort et lorsqu’on le met dans sa tombe.

  • Quel est le sens de al-hamdou li-lLah ?

Al-hamdou li-lLah c’est le remerciement par la langue pour les bienfaits accordés par Allah par son propre choix et ce, de manière à Le glorifier. Ce remerciement, Allah le mérite, c’est-à-dire que Allah exempté de toute imperfection soit-Il, mérite qu’on Le remercie pour ces bienfaits dont Il a fait grâce à Ses esclaves sans que ce soit un devoir pour Lui que de les accorder.

  • Cite quelques passages ou quelques contextes dans lesquels il est recommandé de remercier Allah.

Il est recommandé au musulman de dire الْحَمْدُ لِلَّهِ lorsqu’il va dormir, 33 fois et de dire lorsqu’il se réveille :

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِى أَحْيَانَا بَعْدَمَا أَمَاتَنَا وَإِلَيْهِ النُّشُور

Ce qui signifie : « La Louange est à Allah qui nous a ressuscités après nous avoir fait mourir et c’est Lui qui nous ressuscitera ». Et lorsqu’il éternue il dit الْحَمْدُ لِلَّهِ, et quand il va faire des invocations qu’il dise الْحَمْدُ لِلَّهِ et de dire lorsqu’il voit quelque chose qui lui plaît :

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِى بِنِعْمَتِهِ تَتِمُّ الصَّالِحَات

Ce qui signifie : « La louange est à Allah par la grâce duquel les belles choses sont parfaites ». Et quand il voit quelque chose qui lui déplaît ou qui lui fait mal :

الْحَمْدُ لِلَّهِ عَلَى كُلِّ حَالٍ

Ce qui signifie : « La louange est à Allah en tout cas ». Quand il termine de manger ou de boire il dit :

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِى أَطْعَمَنَا وَسَقَانَا وَجَعَلَنَا مُسْلِمِينَ

Ce qui signifie : « La louange est à Allah Qui nous a nourris, Qui nous a abreuvés et Qui a fait de nous des musulmans ». Et de dire lorsqu’il sort des toilettes :

غُفْرَانَكَ الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِى أَذْهَبَ عَنِّىَ الأَذَى وَعَافَانِى

Ce qui signifie : « Je demande que Allah me pardonne, la louange est à Allah Qui m’a évité la nuisance et m’a maintenu en bonne santé ». Et de dire lorsqu’il voit le reflet de son visage dans un miroir :

الْحَمْدُ لِلَّهِ اللَّهُمَّ كَمَا حَسَّنْتَ خَلْقِى فَحَسِّنْ خُلُقِى

Ce qui signifie : « La louange est à Allah, Ô Allah tout comme tu m’as accordé une belle apparence, fait que j’aie un bon comportement ». Il dit lorsqu’il entre ou qu’il sort de la mosquée الْحَمْدُ لِلَّهِ, et de dire lorsqu’il voit quelqu’un qui est éprouvé par la maladie :

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِى عَافَانِى مِمَّا ابْتَلاكَ بِهِ وَفَضَّلَنِى عَلَى كَثِيرٍ مِمَّنْ خَلَقَ تَفْضِيلا

Ce qui signifie : « La louange est à Allah Qui m’a préservé de ce dont Il t’a éprouvé et Qui m’a accordé un mérite sur beaucoup de Ses créatures »

  • Quel est le sens de l’invocation en faveur du Messager de Allah ﷺ ?

C’est-à-dire : Ô Allah augmente notre Maître Mouhammad en honneur, en glorification et en degrés et apaise ses craintes quant à ce qu’il craint pour sa communauté, c’est-à-dire préserve sa communauté de ce qu’il craint pour elle.

Ainsi dans le verset Allah exempté de toute imperfection soit-Il, dit :

﴿إِنَّ اللَّهَ وَمَلائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِىِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ ءَامَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيمًا﴾

ce qui signifie : « Allah honore et élève davantage en degrés le Prophète. Les Anges font des invocations pour que Allah augmente davantage en degrés le Prophète. Ô vous qui êtes croyants faites des invocations en sa faveur. »

  • Cite quelques mérites de l’invocation que l’on fait en faveur du Prophète.

Il est recommandé de multiplier les invocations en faveur du Prophète tous les jours et surtout le vendredi en raison de la parole du Prophète ﷺ :

مَنْ صَلَّى عَلَىَّ عَصْرَ يَوْمِ الْجُمُعَةِ ثَمَانِينَ مَرَّةً غُفِرَتْ لَهُ ذُنُوبُ ثَمَانِينَ سَنَةً

Qui signifie : « celui qui fait des invocations en ma faveur dans le temps de al-^asr du vendredi 80 fois, il lui sera pardonné les péchés de 80 ans », c’est-à-dire les péchés qu’il aurait commis pendant 80 ans. Et il est recommandé de faire des invocations en sa faveur lors de la mention de son nom ﷺ, même durant le discours du vendredi. L’invocation en faveur du Prophète est une cause pour avoir ses affaires réglées, pour avoir ses tourments dissipés, pour avoir ses péchés pardonnés et pour obtenir l’intercession du Prophète ﷺ. Et il est parvenu dans le hadith rapporté par At-Tabaraniyy dans le livre Ad-Da^awat que les gens lorsqu’ils se réunissent dans une assemblée puis qu’ils quittent cette assemblée sans avoir mentionné le nom de Dieu, sans avoir fait d’invocation en faveur du Prophète, ce sera un regret pour eux au jour du jugement même s’ils entreront au Paradis, c’est-à-dire un regret qui n’entraîne ni tristesse ni gêne. Cela veut dire que lorsque le musulman va se rappeler de cette assemblée, que ce soit une assemblée chez lui à la maison ou dans la mosquée, dans laquelle il n’a pas dit le tahlil, c’est-à-dire qu’il n’a pas mentionné le nom de Allah en disant la ‘ilaha illa l-Lah, et qu’il n’a pas fait l’invocation en faveur du Prophète, et qu’il a quitté cette assemblée, il va dire : « Si seulement je n’avais pas raté cela ». Parmi les formules qui ont été expérimentées pour voir le Messager de Allah dans le rêve, c’est cette formulation que l’on dit 100 fois par jour :

اللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى مُحَمَّدٍ النَّبِىِّ وَأَزْوَاجِهِ أُمَّهَاتِ الْمُؤْمِنِينَ وَذُرِّيَتِهِ وَأَهْلِ بَيْتِهِ كَمَا صَلَّيْتَ عَلَى ءَالِ إِبْرَاهِيمَ إِنَّكَ حَمِيدٌ مَجِيدٌ

Ce qui signifie : « Ô Allah honore et élève davantage en degré Mouhammad le Prophète, ses épouses les mères des croyants, sa descendance et sa famille tout comme Tu as élevé en degrés la famille de Ibrahim, certes Tu es Celui qui mérite les louanges et Qui est glorifié ».

  • Quelle est la part qui est obligatoire d’ordre personnelle de la science de la religion ?

L’obligation personnelle de science de la religion c’est la part qu’il est un devoir pour toute personne responsable d’apprendre. S’il néglige son apprentissage, il sera désobéissant méritant le châtiment dans le feu de l’enfer. Il s’agit de la connaissance de ce de quoi dépend la validité de la foi et la validité des actes d’adoration que ce soit le woudou’, la prière, le jeune, la zakat qui serait obligatoire pour lui, le pèlerinage qu’il aurait voulu accomplir, la connaissance des transactions qu’il pratiquerait comme la vente, l’achat ou la location ; ou la connaissance  de ce dans quoi il s’engage même si ce sont des actes surérogatoires comme les évocations (dhikr) ou les invocations (dou^a’). Il n’est pas permis pour quelqu’un de responsable de s’engager dans quoi que ce soit avant d’avoir appris au préalable ce dont Allah en a rendu licite et ce dont Allah en a interdit. Il y a également la connaissance des obligations du cœur, des péchés des organes comme la langue et autre, de la connaissance des choses qui font sortir de l’Islam, des mécréances, pour s’en méfier, pour en prendre garde et la connaissance de la manière de faire le repentir de ses péchés. Le Messager de Allah ﷺ a dit :

طَلَبُ الْعِلْمِ فَرِيضَةٌ عَلَى كُلِّ مُسْلِمٍ، رَوَاهُ الْبَيْهَقِىُّ

Ce qui signifie : « Quérir la science de la religion est une obligation pour tout musulman », hadith rapporté par Al-Bayhaqiyy. L’obtention de cette science a lieu en apprenant auprès de gens de connaissance, dignes de confiance et non pas par la manière de la lecture dans les livres, pour être sauvé, préservé de l’erreur et de la déformation. En raison de sa parole ﷺ

يَا أَيُّهَا النَّاسُ تَعَلَّمُوا فَإِنَّمَا الْعِلْمُ بِالتَّعَلُّمِ وَالْفِقْهُ بِالتَّفَقُّهِ فَمَنْ يُرِدِ اللَّهُ بِهِ خَيْرًا يُفَقِّهْهُ فِى الدِّين

Qui signifie : « Ô vous les gens apprenez. La science s’acquiert par l’apprentissage et la jurisprudence s’acquiert par l’apprentissage également. Celui pour qui Allah veut du bien, Il lui fait apprendre la religion », rapporté par At-Tabaraniyy. C’est-à-dire celui pour qui Allah veut du bien, c’est-à-dire une élévation en degrés, Il lui accorde la connaissance des sujets de la religion.

  • Quelle est la part qui est obligatoire d’ordre communautaire de la science de la religion ?

L’obligation communautaire de la science de la religion, c’est la part qu’il est un devoir d’acquérir pour certaines personnes responsables mais ce n’est pas un devoir pour chaque personne responsable, comme la connaissance de la manière de laver un mort ou de l’envelopper dans un linceul. Ou encore la connaissance des preuves rationnelles et textuelles à partir du Qour’an et du hadith pour la confirmation des treize attributs obligatoires de Allah exempté de toute imperfection soit-Il. Que la connaissance des preuves rationnelles pour démentir et prouver l’infondé des tentatives de duperie des déformateurs, des falsificateurs de la religion qui se réclament de la religion alors qu’ils n’en font pas partie, ainsi que des athées qui ne se réclament pas de l’Islam mais qui veulent entrainer les musulmans dans le doute à propos de leur religion.

  • Quelle est la meilleure des sciences

La meilleure des sciences dans l’absolu, c’est la science qui permet de connaitre ce qui est digne de Allah et ce qui n’est pas digne de Lui, ce qui est digne de Ses Prophètes et ce qui n’est pas digne d’eux. Ainsi Allah exempté de toute imperfection soit-Il, dit dans le Qour’an :

﴿فَاعْلَمْ أَنَّهُ لا إِلَهَ إِلَّا اللَّهُ وَاسْتَغْفِرْ لِذَنْبِكَ وَلِلْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ﴾

Ce qui signifie : « Sache qu’il n’est de dieu que Allah et demande le pardon pour ton péché, et en faveur des croyants et des croyantes ». Il a priorisé l’ordre de connaitre le Tawhid sur l’ordre de la demande du pardon. Il y a en cela la preuve que le fait de connaitre Allah exempté de toute imperfection soit-Il, et de connaitre Ses attributs est la plus illustre des sciences, la plus élevée et la plus obligatoire. Et le Prophète ﷺ s’est spécifié lui-même par le fait d’être élevé dans cette science puisqu’il a dit :

أَنَا أَعْلَمُكُمْ بِاللَّهِ وَأَخْشَاكُمْ لَهُ

Ce qui signifie : « Je suis celui d’entre vous qui connait le mieux Allah et qui Le craint le plus » rapporté par Al-Boukhariyy. Cette science est donc la plus importante des sciences à obtenir et la plus méritoire à être respectée et glorifiée. Et l’Imam Abou L-Haçan Al-Ach^ariyy, que Dieu l’agrée, a dit :

أَوَّلُ مَا يَجِبُ عَلَى الْعَبْدِ الْعِلْمُ بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ وَدِينِهِ، رَوَاهُ الإِمَامُ عَبْدُ الْقَاهِرِ الْبَغْدَادِىُّ فِى تَفْسِيرِ الأَسْمَاءِ وَالصِّفَاتِ

Ce qui signifie : « Le premier des devoirs qui incombent à l’esclave c’est de connaitre Allah, de connaitre Son Messager et de connaitre sa religion » rapporté par l’Imam ^Abdou L-Qahir al-Baghdadiyy dans son livre Tafsirou l-asma’i was-sifat. Et l’Imam ach-Chafi^iyy que Dieu l’agrée a dit :

أَحْكَمْنَا ذَاكَ قَبْلَ هَذَا، رَوَاهُ الْبَيْهَقِىُّ

Ce qui signifie : « Nous avons maîtrisé cette science avant cette autre », rapporté par al-Bayhaqiyy, c’est-à-dire la science de Tawhid, la croyance en l’unicité de Dieu avant les ramifications, les branches qui sont dans la jurisprudence.

  1. Quelle est la personne responsable ?

La personne responsable c’est celui qui est pubère, sain d’esprit à qui il est parvenu les fondements, les bases de l’appel à l’Islam, c’est-à-dire qu’il lui est parvenu qu’Il n’est de dieu que Allah et que Mouhammad est le Messager de Allah, que cela lui soit parvenu en ces termes là ou en ce qui donne le sens avec d’autres termes.



%d blogueurs aiment cette page :